Préambule

 

Le portugais, partage avec l’anglais, l’espagnol et le français, le privilège d’être une langue de communication mondiale, plurinationale et pluri continentale.

Ces langues européennes ont, depuis le XVIe siècle, profondément marqué les pays qui les ont adoptées plus ou moins librement. Elles ont influencé les mentalités, les cultures, les économies et le développement, tout en façonnant des sensibilités communes entre pays de continents différents. Elles-mêmes se sont enrichies, notamment au niveau lexical, au contact d’autres peuples, sans que les variantes en altèrent profondément l’unité structurelle. Elles ont ainsi contribué à tisser entre divers pays un lien qui leur permet de se constituer librement aujourd’hui, en ensembles linguistiques, culturels, techniques, économiques et commerciaux.

Ces communautés, naturellement réunies par une même langue européenne, se sont parfois données des structures officielles. C’est le cas par exemple pour la Francophonie ou pour la toute jeune Lusophonie créée en 1996, autour de la langue portugaise, la moins connue de toutes en France et de loin la moins enseignée. Ces unions linguistiques respectent chaque partenaire. Elles sont bénéfiques pour chacun d’eux, dans le cadre même de cette communauté mais aussi parfois très largement, à l’extérieur, sur un plan international.

Le rayonnement de ces groupes linguistiques, plus technique et économique que culturel, permet aux XXe et XXIe siècles, à certaines de ces langues, comme l’anglais, l’espagnol et le français, de devenir des instruments de communication dans des espaces nouveaux. Un schéma qui jusqu’ici a très peu concerné le portugais.

Avec la globalisation économique et le développement des technologies nouvelles comme Internet, le rayonnement de ces communautés linguistiques doit se poursuivre et se consolider. En ce qui concerne les langues latines, elles ne le pourront, à côté de l’anglais omniprésent, que si elles savent établir de nouvelles relations de coopération entre elles. Les espaces qu’elles occupent dans le monde sont suffisamment larges pour être mieux pris en considération par les systèmes éducatifs européens, et notamment français.

C’est la prise en compte de l’apparition d’équilibres culturels et économiques nouveaux dans le cadre de la globalisation, sans négliger le respect de l’identité des peuples, qui sous-tend la réflexion que propose ce colloque.

Ce colloque est organisé à l’initiative de la ville de Montreuil et de l’association Arara. Cette ville de Seine-Saint-Denis est sensible à la nécessité d’une diversification de l’enseignement des langues au niveau régional - dans un secteur où la population scolaire est multilingue et multinationale - et au niveau national, dans l’intérêt même du pays. Preuve de son engagement dans ce domaine, la ville a programmé, dans le cadre de l’Actep (association des collectivités territoriales de l’Est parisien), avec 21 autres communes la construction d'un Lycée international dédié aux langues, dont le portugais.

 

 

Mercredi 16 Novembre 2005 - 18 heures

Séance Inaugurale – Paris – Palais du Luxembourg

18 h - 19h : Allocutions :

Christian Poncelet, Président du Sénat

José Sarney, Sénateur, ancien Président de la République du Brésil et du Sénat, journaliste, poète, romancier et essayiste, à l'origine de la création de la Communauté des Pays de Langue Portugaise - (CPLP)

Jean-Pierre Brard, Député-maire de la ville de Montreuil

Suivront les interventions des responsables de:

- la Lusophonie : Monsieur l’Ambassadeur Luís Fonseca, secrétaire exécutif de la Communauté des Pays de Langue Portugaise

- la Francophonie : Monsieur Jacques Crête, Directeur du Cabinet de Monsieur Abou Diouf, ancien Président du Sénégal, secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie – retenu par la réunion des Instances de la Francophonie.

- Union Latine : Monsieur l’ambassadeur Bernardino Osio, secrétaire général de l'Union Latine

Et en présence des ambassadeurs des pays lusophones ainsi que des conseillers culturels.

 

19 h - 20h : Rencontre avec des écrivains de langues latines :

Rencontre avec des écrivains de langues latines avec la participation de José Sarney, président du Colloque et écrivain. Nous honorons ainsi les écrivains qui sont les gardiens et la mémoire des langues, dans une brève rencontre autour du thème "L'autre qui parle aussi ma langue".

Espagnol - José Maria Ridao

Français - Jean Soublin

Italien - Diego Marani

et, pour le portugais un écrivain par continent où le portugais est parlé comme langue maternelle ou officielle.

Brésil - Luís Fernando Veríssimo

Mozambique – Lília Monplé

Portugal – Francisco José Viegas

Timor Lorosae - Luís Cardoso

Quelques écrivains s'associent à cette rencontre en envoyant un texte :

Patrick Deville, Denis Tillinac et Juan Carlos Mondragon (Urugay).

Cette rencontre symbolique sera animée par Lúcia Lepecki, brésilienne, professeur de littérature portugaise à l'Université de Lisbonne.


Objectifs du Colloque

 

Avec le projet BRESIL-BRESILS 2005, la France « redécouvre » le Brésil, son histoire, sa diversité géographique humaine et culturelle, la vitalité de son évolution, de son économie, ainsi que sa langue, le portugais, la langue latine internationalement la moins connue et la moins enseignée, bien qu'elle soit une langue de diffusion pluri continentale et plurinationale, la troisième langue d’Europe plus parlée dans le monde, comme langue maternelle ou officielle. Les manifestations, nombreuses et variées font mieux comprendre la nécessité de redéfinir, dans le cadre de la mondialisation économique et linguistique, la place qui revient à ce pays d’Amérique du Sud, plus grand que l’ensemble des pays de la Communauté Européenne.

Quatre thèmes centraux permettent de traiter les objectifs de ce colloque plus particulièrement linguistiques : La Langue portugaise, le Brésil, la Lusophonie, la mondialisation linguistique : un nouveau regard :

- Les langues latines pluri continentales et plurinationales et les espaces lusophone, francophone et italophone. - Ce thème permet une réflexion élargie, sur le fonctionnement linguistique et politique des langues latines européennes de diffusion mondiale, et sur leur importance non négligeable, face à l’anglais, dans la mondialisation linguistique ;

- Le portugais, langue de la lusophonie ? - On confond souvent langues et accents. Si les accents varient souvent dans un même pays, il est inévitable qu’ils présentent des différences entre pays lusophones, situés sur plusieurs continents (le Brésil en Amérique du Sud, cinq pays lusophones en Afrique, le Portugal en Europe, Timor en Océanie), la structure grammaticale reste suffisamment cohérente pour que le portugais soit compris dans les différents pays lusophones et soit la langue de communication de la Lusophonie.

- Coopérations et échanges - Lusophonie et Francophonie. L’importance de cette langue de communication est appelée à s’affirmer internationalement avec l’indépendance récente des pays lusophones d’Afrique (1975), l’intégration du Portugal à l’Union Européenne (1986), la croissance économique et l’ouverture commerciale récentes du Brésil, (Mercosur, CE, axe Sud-Sud) et la multiplication des coopérations et des échanges à l’intérieur de la Lusophonie et entre les pays qui la constituent et les autres espaces économiques et linguistiques dont la Francophonie.

- L’enseignement du Portugais en France. - La France a été le premier pays, du moins en Europe, à introduire l’enseignement du portugais dans le système éducatif : à l’université (1919-1920), dans le second degré (à titre expérimental dans les années 1950 et de façon structurée en 1973), voire dans le premier degré (1989). L’analyse des situations présentes et passées peut aider à trouver les moyens du développement futur de l’enseignement de cette langue dans un contexte nouveau.

La conclusion du Colloque, sera présentée par Louis-Jean Calvet professeur à l’Université d’Aix-Marseille et spécialiste de politologie linguistique.

Ce Colloque s’adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les enjeux culturels et sociaux économiques de la bataille linguistique mondiale actuelle et la nouvelle responsabilité du Brésil et des pays lusophones pour la diffusion et l’enseignement de la langue portugaise : étudiants, professeurs, professionnels, citoyens.

 

 

Solange Parvaux

Inspectrice Générale honoraire

Commissaire scientifique du Colloque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi 17 Novembre 2005 - Matinée

Montreuil – salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville

 

1er Thème Central - Les Langues Latines multi-continentales et multinationales

 

Président du thème :

9 h - 9h 30

Leçon inaugurale - Les trois Espaces Linguistiques Latins - Louis-Jean Calvet, professeur des Universités, Université de Provence (Aix-Marseille), spécialiste de politologie linguistique

 

 

TABLE 1

9 h 30 - 11 h 30

Les Espaces Lusophone, Francophone, Hispanophone, Italophone

Président : Dario Pagel, professeur de l'Université de Florianopolis (Brésil), président de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF)

Invité d'honneur : Ruy Amaral, conseiller culturel à l'ambassade du Brésil

La Lusophonie - Fernando Cristovão, professeur de l'Université de Lisbonne, président de l'ACLUS (Associação de Cultura Lusóphona)

La Francophonie - Julien Kilanga-Musinde, directeur des langues et de l'écrit à l'Agence Intergouvemementale de la Francophonie

L'HispanophonieFélix Blanco, directeur des études à l’Instituto Cervantès de Paris

L'Italophonie - vitalité internationale de l'italien - Paolo Grossi, conseiller culturel à l'Institut Italien de culture

11 h 15 - 11 h 30 – Débats

11 h 30 - 11 h 45 – Pause

 

TABLE 2

11 h 45 - 13 h

Support d'Information et d'Intercompréhension entre les Langues Romanes

Président : Ernesto Bertolaja, directeur de la DPEL (Direction de la promotion et de l'enseignement des langues) à l'Union Latine

Invité d'honneur : Bernard Capdupuy, président de l’association des Langues Néo-latines.

Les Langues Néo-latines sur Internet : présentation des statistiques concernant la présence des langues latines sur Internet - Daniel Prado, Directeur de la Terminologie et Industrie des Langues de l'Union Latine

Présentation d’«Itinéraires Romans» - didacticiel d'intercompréhension entre langues romanes pour jeunes de 9 à 12/13 ans - Dolorès Alvarez, directrice adjointe à la promotion et l'enseignement des langues de l'Union Latine

12 h 45 - 13 h – Débats

13 h - 14 h 30 - Pause Repas

 


Jeudi 17 Novembre 2005 - Après-midi

2ème Thème Central - Le Portugais, Langue de la Lusophonie?

Président du thème : José Sarney, sénateur, ancien Président de la République du Brésil et du Sénat, journaliste, poète, romancier et essayiste, à l'origine de la création de la Communauté des Pays de Langue Portugaise - (CPLP)

 

TABLE 3

14 h 30 - 16 h 15

Le Portugais, Langue de la Lusophonie

Présidente : - Jacqueline Penjon, professeur des Universités, Université-Paris-III (littérature brésilienne), directrice du Centre de Recherche sur les Pays Lusophones (CREPAL)

Invité d'honneur : Francisco José Viegas, écrivain portugais

La Lusophonie Multiculturelle, une richesse (Angola, Brésil, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, Portugal, Saint-Tomé et Prince, Timor) - Eduardo Prado Coelho, professeur d'Université et critique littéraire

Les normes grammaticales et les mythes de l'homogénéité des langues - Maria de Lourdes Crispim, professeur de linguistique portugaise à l'Université Nouvelle de Lisbonne

L‘identité du portugais du Brésil - Charlotte Galves, professeur à l'Université de Campinas-Unicamp – Brésil

IILP - Manuel Brito Semedo, directeur exécutif de l'IILP (Institut International de la Langue Portugaise)

16 h - 16 h 15 – Débats

16 h 15 - 16 h 30 – Pause

 

TABLE 4

16 h 30 - 18 h 30

La Langue Portugaise et ses Organismes de Diffusion
Présidente : Olinda Kleiman - professeur des Universités, vice-président, chargée des Relations internationales, , Université de Lille III

Invitée d'honneur : Lília Monplé, écrivain mozambicain

Institut Camões - Simonetta Luz Afonso, présidente de l'Institut Camões – Lisbonne

La politique extérieure linguistique et culturelle du Brésil - Eni de Lourdes Puccinelli Orlandi - professeur à l'Université de Campinas - Membre de la Commission de la Langue Portugaise (MEC)

Fondation Calouste Gulbenkian - João Pedro Garcia, directeur des relations internationales de la Fondation Calouste Gulbenkian et directeur du centre culturel de la Fondation Calouste Gulbenkian à Paris

CPLP - Luís Fonseca, secrétaire exécutif de la CPLP (Communauté des Pays de Langue Portugaise)

18 h 15 - 18 h 30 – Débat

18 h 45 - 20 h

Réception offerte par Jean-Pierre Brard, Député-maire de la ville de Montreuil.

Hommage aux traductions et aux éditeurs. Lancement de "Les Deux eaux de la mer" de Francisco José Viegas (Albin Michel) - Neuf nuits, de Bernardo Carvalho - (Métaillé) - Résumé d'Ana, de Modesto Carone (Chandeigne)

 

20 h 30 - 22 h

Projection en exclusivité du documentaire inédit produit par le Sénat Fédéral du Brésil, « Saudade do Brasil », sur Claude Lévi Strauss - Réalisateur  Maria Maia. Présentation du livre « Loin du Brésil », Claude Lévi-Strauss entretien avec Véronique Mortaigne (Chandeigne).

 


Vendredi 18 Novembre 2005 – Matinée

3ème Thème Central - Coopérations et Échanges

Président du thème : Hervé Théry, directeur de recherche au CNRS - enjeux économiques, sociaux, identitaires, géographiques et dynamiques spatiales au Brésil

 

TABLE 5

9 h - 10 h 45

Coopération et Échanges de Formation Technologique et Éducative : Lusophonie, Francophonie

Président : Jean-Yves Mérian, professeur des Universités, Université de Haute Bretagne, Rennes II

Invité d'honneur : Ronaldo Teixeira da Silva, Coordinateur de la Commission Exécutive d´Éducation de la CPLP / MEC / Brésil

Pour des Politiques Linguistiques Universitaires Partenaires entre l'Espace Lusophone et la Francophonie - Patrick Chardenet, maître de conférence en sciences du langage, chef de projet, Agence Universitaire de la Francophonie – Montréal

Accords en Technologie Éducative entre Lusophonie et Francophonie - Olivier Giron, Chargé de Mission pour le Brésil, Direction des relations internationales et de la coopération. Ministère de l’Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

La Recherche dans les Domaines Sociaux Économiques - Anita Saboia, chargée d'études à l'EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

Exemple de Coopération décentralisée entre la France et le Brésil - Diadema-Montreuil, échanges universitaires et échanges de savoir-faire

10 h 30 - 10 h 45 – Débats

10 h 45 - 11 h - Pause

 

TABLE 6

11 h - 12 h 45

Échanges Économiques et Commerciaux

Président : Guy Martinière, professeur des Universités, doyen de la Faculté des Lettres à la Rochelle

Invité d'honneur : Jacques Thierry, inspecteur général (les langues dans les examens professionnels)

Présentation Économique du Brésil - Hervé Théry, directeur de recherche au CNRS

La Politique Commerciale et Économique du Brésil - Geraldine Kutas – chargée de Recherche - Groupe d'Économie Mondiale -  Sciences Po

Les échanges dans la Lusophonie, notamment dans les pays lusophone d'Afrique et d'Asie - Déjanirah Couto - Maître de Conférence à l'École des Hautes Études

Les Relations Économiques et Commerciales du Portugal avec la France et les Pays de la Lusophonie - Elza Neto, direction de la commercialisation internationale, ICEP et formatrice dans les LEA (Langues étrangères appliquées)

• Témoignages :

- Marc Bocqué, responsable de la communication pour le Brésil et la Chine, Groupe PSA : « Pourquoi Peugeot au Brésil et au Portugal ? »

- Ambroise Graffin, ingénieur forestier à l'ONF international : « l'ONF au Brésil et en Afrique »

12 h 30 - 12 h 45 – Débats

12 h 45 - 14 h 15 – Repas

 


Vendredi 18 Novembre 2005 - Après-midi

4ème Thème Central - L'Enseignement de la Langue Portugaise en France

Président du thème : Michel Pérez, inspecteur général de l'Éducation nationale, responsable du groupe portugais

 

TABLE 7

14 h 15 - 16 h 15

L'Enseignement scolaire du Portugais

Président : Michel Pérez, inspecteur général de l'Éducation nationale

Invité d'honneur : Manuel Brito Semedo, directeur exécutif de l'IILP (Institut International de la Langue Portugaise)

L'Enseignement du Portugais en France : Situation et Perspectives d'Évolution - Michel Pérez, inspecteur général de l'Éducation nationale

L'Évolution Contemporaine de l'Enseignement du Portugais dans le Premier Degré - Gertrudes Amaro, conseillère chargée de l'enseignement Portugais en France, ambassade du Portugal à Paris

La Coopération Éducative Franco-Brésilienne - Heitor Granafei, service de coopération éducative, ambassade du Brésil à Paris

Le Portugais dans les Sections de Techniciens Supérieurs - Anne Dominique Valières, IA-IPR de Paris et Luís da Silva, professeur agrégé à l'École de Commerce de Paris

Témoignages :

- L'action culturelle et professionnelle auprès des jeunes franco-portugais en France : Hermano Sanches Ruivo - président de l'Association Cap Magellan

- Cours de langue portugaise et de civilisation brésilienne destinés aux entreprises : Lamartine Bião Oberg - président de l'Association Bião

16 h - 16 h 15 – Débats

16 h 15 - 16 h 30 – Pause

 

TABLE 8

6 h 30 - 18 h

L'Enseignement du Portugais à l'Université et dans les Grandes Écoles

Présidente : Maria Helena Araújo-Carreira, professeur des Universités, Université de Paris VIII-Saint-Denis

Invitée d'honneur : Fátima Ramos, conseillère culturelle à l'Ambassade du Portugal, directrice de l'Institut Camões à Paris

Situation de l'Enseignement Supérieur - Maria Helena Araújo-Carreira, professeur des Universités, l'Université de Paris VIII-Saint-Denis

Écoles Supérieures - Michèle Suberviolle, professeur agrégée - chargée de cours à l'ENA (Ecole Nationale d'Administration)

La Recherche Littéraire sur le Brésil - Jacqueline Penjon, professeur des Universités, Université-Paris-III

La Recherche en France sur le Portugal et l'Afrique - Maria Graciete Besse, professeur des Universités, Université Paris IV

Les Certifications en Portugais Langue Étrangère

- pour le Portugal : CPLE - José Pascoal, Université des Lettres de Lisbonne

- pour le Brésil : Godofredo de Oliveira Neto, directeur du secrétariat d'État à l'Enseignement Supérieur, département de politique de l'Enseignement Supérieur : Certificado de Proficiência em Língua Portuguesa para Estrangeiros (CELPEBRAS)

17 h 45 - 18 h – Débats

 

18 h - 18 h 30 - Conclusion :

La mondialisation linguistique, les langues latines et le portugais, langue de la lusophonie : un nouveau regard” - Louis-Jean Calvet - professeur des Universités, Université de Provence (Aix-Marseille), spécialiste de politologie linguistique