Retour à l'accueil

                  
                  
  Trop tard... C'est déjà passé                 


Les manifestations sont archivées par ordre chronologique inversé!

2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010/2011 - 2012

2006

- Dimanche 31 décembre - Central do Brasil - Réveillon de la Saint Silvestre - Venez danser la samba avec nous avec le groupe Balacobaco ! Pagode toute la nuit ! Plusieurs formules et menus a votre choix !! - Uniquement sur réservation. - Central do Brasil - 6, rue du Port - 33000 Bordeaux - 05 56 92 38 67 - 06 87 19 83 44

- Dimanche 31 décembre - 23h - Duo Caroço - Mandala - 23, rue des Amidonniers - 31000 Toulouse - 10 et 12€

- Dimanche 31 décembre - De 22h00 à l'aube - Réveillon do Brasil - Noites do Brasil propose de commencer l'année par un bal forró, animé par l'Orquestra do Fubá. - Un bal forró dans la tradition des bals populaires du Nordeste du Brésil, sans oublier une pointe de modernité. Succès garanti, par une débordante énergie sur scène et un répertoire où accordéon et violon rejoignent, guitare, basse, cavaquinho et percussions dans une fusion hyper dansante. Avec leur deuxième album, "Quem Mandô?", l'Orquestra do Fuba s'est imposé comme la référence de la nouvelle génération de la musique brésilienne qui nous fait danser le forró depuis plus de quatre ans. - Pour commencer l’année 2007, la formule magique c’est deux pas à droite et deux à gauche, ce n’est pas compliqué, et ça chauffe le plancher et le coeur… - Venez habillé en blanc... si vous voulez... c'est comme ça qu'on commence l'année au Brésil !!! - Studio l'Ermitage - 8, rue de l'Ermitage - 75020 Paris - M° Jourdain ou Ménilmontant - Bus : 26 et 96 - Renseignements : 01 42 00 51 33

- Samedi 30 décembre - 15h10 - Les secrets des tribus - La tribu des Yawalapiti vit au coeur de la forêt amazonienne brésilienne, dans le parc du Xingu. Lors du festival de Pequi, ils célèbrent les esprits des ancêtres par des jeux, des danses et des chants... - Série documentaire - Réalisateur : Matt Currington - 2006 - France 5

- Vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 décembre - 22h00 - Emmanuel Bex & Monica Passos - "Organ Song" Quintet : Monica Passos - chant ; François Laizeau - batterie ; Fréderic Monino - basse ; Jérôme Barde - guitare ; Emmanuel Bex - orgue Hammond - Emmanuel Bex a trouvé sa voie. Ce qu'il exprime en musique, Monica Passos l'exprime en paroles. Elle est une diva brésilienne. ll est jazzman. C'est la rencontre de deux mondes, de deux tempéraments de feu et de tendresse. Un admirable quintet pour l'organiste novateur qui sait comme nul autre faire chanter l'orgue Hammond B3. Bex met au premier plan la grande chanteuse brésilienne Monica Passos, à la présence enveloppante et à la voix magique. Excitant en diable. - Sunset-Sunside Jazz-Club - 60, rue des Lombards - 75001 Paris - Métro Châtelet

- Vendredi 29 décembre - 22h00 - Aller vers... - Spectacle de rimes et rythmes basé sur de textes d'auteurs brésiliens (Clarice Lispector, Cecilia Meirelles, Manuel Bandeira, Carlos Drummond de Andrade, Vinicius de Moraes, Cora Coralina). Textes jouées par Gabriella Scheer, Composition et guitarre : Regi Batista - Bar Bab-ilo - 5€ - 9, rue du Baigneur - 75018 Paris - M° Jules Joffrin

- Jeudi 28 décembre - 20h - Jota & Companhia - Dans le cadre de ses soirées 100% bal forró, le Canal Opus accueille le groupe Jota & Companhia. Vous les avez aimés à la scène Bastille ? Vous n'avez pas encore découvert les spectacles exceptionnels de ce groupe de forró pas comme les autres ? Alors c'est l'occasion de participer à cette soirée qui promet de belles surprises. Au programme des festivités, assistez tout d'abord à la projection d'une vidéo sur le Brésil. Pour les danseurs en herbe, un cours de danse forró sera organisé avec la charmante Marion qui vous apprendra tous les secrets de cette danse traditionnelle. Les trublions de Jota & Companhia viendront ensuite enflammer la scène pour un concert live. Avec ses complices de toujours, Paulo Camargo à l'accordéon et Rubens Pinheiro aux percussions, Jota Anderson vous propose un véritable spectacle forró : 10 musiciens sur scène, des danseurs et de formidables parades avec un groupe de batucada et de maracatu. Enfin, pour les fêtards invétérés, Dj Passarinho fera résonner ses platines jusqu'au petit matin. Sachez par ailleurs, que le bal forró se tiendra tous les jeudis de janvier au Canal Opus. - Canal Opus - 167, Quai de Valmy - 75010 Paris

- Du mercredi 27 décembre au mardi 2 janvier - Hommage à Glauber Rocha - Au Brésil, le cinéma existait avant Glauber Rocha, mais il fut le leader du groupe du Cinema Novo qui « porta la parole ». Aujourd’hui, les films et les textes de Glauber Rocha gardent leur modernité, à contre-courant du conformisme ambiant. Les années soixante, riches en bouleversements et fertiles pour le cinéma, voient exploser un courant de cinéastes novateurs. Ces artistes, en inventant les images de leur histoire et de leur culture pour les propulser à la face du monde, révèlent un art nouveau. De tous, le plus spontanément reconnu pour son talent fut sans aucun doute Glauber Rocha. - Inauguré par la sortie de son chef d’oeuvre Antóno das Mortes (O Dragão Da Maldade Contra O Santo Guerreiro - littéralement : Le Dragon de la méchanceté contre le saint guerrier). Avec Mauricio do Valle, Odete Lara, Othon Bastos - Durée : 1h35 - Brésil - 1969 - Visa : 35 953 - 35mm - couleurs - VOSTF - 1.33 - Mono - Espace Saint-Michel - 7, place Saint-Michel - 75005 Paris - Métro Saint-Michel - Tél. : 01 44 07 20 49 - Dossier de Presse

- Samedi 23 décembre - 23h40 - Brasileirinho, film de Mika Kaurismäki - Brasileirinho est un documentaire musical au sujet de Choro, la première véritable musique de rue brésilienne. Déjà au cours des 19de siècles à Rio de Janeiro des musiciens brésiliens ont commencé à mêler des mélodies européennes, des rythmes afro-brésiliens, des musiques de salon, des mélodies chantées par les Indiens du Brésil, et des interprétations mélancoliques de la musique brésilienne jusqu'au Choro. Choro est considéré comme la première expression musicale de la creuset brésilienne et il a joué un rôle de premier plan dans le développement de l'identité culturelle du Brasil. Choro est resté un style de musique très populaire jusqu'aux années 20 et a contribué à la naissance du Samba et plus tard du Bossa Nova. Après une baisse légère dans la popularité, Choro a fait les dernières décennies un comeback remarquable. - Le film remonte dans l'histoire mais montre surtout un portrait coloré de la vitalité de Choro d'aujourd'hui. - Nationalité : helvético-finlando-brésilien - 2004 - 35mm - Duração : 90 min - Som Dolby Digital - Stéréo - Arte

- Vendredi 22 décembre - 21h - Semente Samambaia - est une formation musicale composée de trois artistes reconnus et qui se sont réunis à Paris. Deux sont originaires de la belle ville d’Olinda (Pernanbouc) et un de l’état des Alagoas. Les artistes vous proposent une manifestation festive et dansante de la culture vive populaire de cette région très fertile et active sur la scène musicale brésilienne. Le spectacle regroupe les différents rythmes populaires tels que: Coco de roda, Forrò, Samba, Afoxè, Maracatu, Ciranda, Cavalo-Marinho, entre autres. - Chat Noir - 76, rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris - Métro : Parmentier ou Oberkampf - Renseignements - 06 22 61 15 89

- Mercredi 20 décembre - 17h - Cartographie de l’intellectualité catholique contemporaine - Marcelo Timotheo da Costa, historien, chercheur au CPDOC/FGV de Rio de Janeiro - Conférence en portugais - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain - salle 214 - 54, bd Raspail - 75006 Paris

- Jusqu'au 20 décembre - Les Cangaceiros, Bandits d'honneur du Sertão brésilien - Exposition - Cette première grande rétrospective de 90 photographies des Cangaceiros a été présentée en première mondiale à la Galerie Photo de Montpellier l'été 2006. Couvrant l'épopée de Lampião et de sa bande (1922-1938), l'exposition s'ouvre sur les premiers portraits de celui-ci et de sa famille, et se referme sur les images des bandits décapités. Elle rend compte des multiples appropriations dont l’image photographique peut faire l'objet, tantôt au service du pouvoir en place tantôt au service de la subversion, allant jusqu'à servir à l'élaboration de mythes qui sont encore vivants aujourd'hui. Il s'agit de tirages modernes des originaux prêtés par les collectionneurs du cangaço (banditisme d'honneur) - les familles Ferreira Nunes et Abrahão, Abafilm, Ruy Souza e Silva et Frederico Pernambucano de Mello. Ils permettent de suivre l'évolution de cette forme particulière de banditisme et d'en saisir l'originalité. Le catalogue (28 €) Cangaceiros, bandits d'honneur du Sertão brésilien (Méditerrane éditions, 2005) dirigé par Elise Jasmin, éclaire et illustre toutes les facettes de cette légende tragique. Cette exposition a été produite et réalisée par Montpellier Photo-Visions, directeur artistique Roland Laboye. Commissaire : Elise Grunspan-Jasmin - Du lundi au vendredi, de 11h à 19h - Maison de l'Amérique latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Mardi 19 décembre - 21h30 - Les plus belles plages du monde - L'archipel d'Angra dos Reis ne compte pas moins de 2000 plages, toutes plus paradisiaques les unes que les autres. Ce n'est pas au milieu des touristes que vous découvrirez cet endroit, mais en compagnie de Fernando, un ancien militaire brésilien qui a décidé de vivre ici... de surf et d'eau fraîche !... - Documentaire français - 00h26 - 2005 - Couleur - Ushuaia

- Mardi 19 décembre - 21h30 - Outremers - Dans le delta de l'Amazone, entre les méandres du fleuve, habitent Osmarino et sa famille. Ces Caboclos vivent de la pêche et de la cueillette d'açai. L'açai est un petit fruit qui se cueille à la cime de hauts palmiers. Chaque jour, Osmarino vend ce fruit sur le marché de Belém au Brésil. Chaque année, le jour de la fête religieuse du Cirio, Osmarino ne va pas à la cueillette mais célébre la vierge de Nazaré. Très croyant, il prépare ce jour avec minutie en décorant son bateau pour remercier Dieu de l'avoir sauvé d'un naufrage. Le jour tant attendu est arrivé et la procession fluviale est un succès. Après avoir été acclamé par la foule, Osmarino réunit sa famille auprès de lui pour partager son émotion, avant de retourner à la cueillette quotidienne d'açai... - Documentaire - Réalisateur : Alain Dayan - 00h30 - Couleur - France Ô

- Mardi 19 décembre - 9h - L’héritage refusé, par Patrick Champagne, chargé de recherche - INRA et chercheur au Centre de Sociologie Européenne/EHESS - Anthropologie politique du Brésil. Nationalité et représentations de l’avenir - salle 5 - 105, bd Raspail - 75006 Paris

- Lundi 18 décembre - 15h - Les Japonais au Brésil et au Perou - Exhibition du documentaire « Les Enfants du Soleil » - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles) - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS – salle 4 - 105, bd. Raspail - 75006 Paris

- Dimanche 17 décembre - 14h - Capoeira - L'association Volta ao Mundo vous propose un stage de Capoeira de Noël! - Centre d'Animation Lalande - 239, av Fronton - 31000 Toulouse - bus 60 / rocade 33 ou 12 - Tarifs: 15€

- Les 16 et 17 décembre - Stage de Pandeiro, Cavaquinho, Piano ou Guitare - Le Club du Choro de Paris propose un week-end exceptionnel autour de la musique brésilienne. Débutants ou confirmés, profitez de deux journées de stage pour vous initier aux instruments traditionnels que sont le pandeiro et le cavaquinho et découvrez les rythmes du choro, de la bossa nova, de la samba de roda…
Master classes de Pandeiro (Celinho Barros), Cavaquinho (Fernando Del Papa), Guitare (Marie Bancel), Piano (Maria Inês Guimarães). - Au programme également, une conférence/démonstration sur le « Pandeiro, une batterie de poche », animée par Celinho Barros, multi instrumentiste et chanteur de renom, qui permettra au grand public de pénétrer dans l'univers instrumental brésilien. Un concert, proposé par les professeurs et les interprètes invités (Brenda Ohana et Harry Swift, du groupe Ilustrando o Choro), viendra clore ce week-end 100% musique et Brésil. - Stage en partenariat avec le Cebramusik et la Maison du Brésil. - Plus d'informations au Club du choro de Paris

- Du 15 décembre au 27 janvier - Exposition d'Art Contemporain : latitudes 2006 - Avec des artistes de Guyane, du Brésil, de Colombie, du Guyana, du Surinam et du Venezuela, Latitudes 2006 — Terres d’Amazonie explore cette année la partie de l’Amérique du Sud qui s’étend d’est en ouest, de l’Atlantique au Pacifique et que baignent l’Amazone, l’Orénoque, l’Essequibo et leurs affluents, le Courantyne, l’Oyapock et le Maroni. - Hôtel de Ville de Paris - Accès par le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris sauf les samedis et du mardi 26 décembre au samedi 30 décembre 2006 où l’accès se fera par le 5 rue de Lobau

- Vendredi 15 et samedi 16 décembre - 21h30 - Anna Torres - Un peu de chaleur du Brésil pour réchauffer nos soirées d'hiver... - Anna Torres est un solide talent dont la présence sur scène et l’interprétation pleine de sentiments sont à la mesure de la grande tradition de la musique brésilienne. Avec une voix forte, un timbre très personnel et une musicalité originale, la chanteuse et compositrice originaire du Maranhão, nord-est du Brésil, est une habituée de la scène. Anna Torres peut aussi bien évoluer avec un trio jazz-bossa qu’ avec une formation plus complete jouant un repertoire pop, traditionnel ou aux accents funk - AnnaTorres : chant, guitare; Roland Casanova : piano; Acelino de Paula : basse; Serge Gascon : batterie - L'Entrepôt - 7/9, rue Francis de Pressensé - 75014 Paris

- Vendredi 15 décembre - Avenida Brasil 3 - Concerts, DJs, improvisations, danseurs, happenings et surprises ! Présenté par Orlando, choriste, danseur et chorégraphe, l’homme de la rue du désir.
Santo Amaro en concert à 21h30. Rendez-vous avec le dernier projet du percussionniste Silvano Michelino et de la chanteuse Cristina Violle. Accompagnés par 6 musiciens, entre percussions, cordes et chœurs, Santo Amaro nous entraîne dans le plus africain des styles de samba, la samba de roda. Evénement festif par essence, aux mélodies toujours contagieuses, mêlant musique, chorégraphie et poésie, la samba de roda est une composante majeure de la culture populaire régionale afro-brésilienne. Amateurs de danses et de rythmes endiablés, vous serez comblés ! KitchTropik accueille ensuite DJ TOM B grooveur attitré des batucadas brésiliennes de Paris et sambiste confirmé, pour un set de perles issues de sa collection de vinyles personnelle. Le tout pour un mix pur Brésil et toujours très festif avec samba, maracatu, samba rock, swing Brasil & samba soul 70' jusqu'à l'aube. - Opus - 167, Quai de Valmy - 75010 Paris - M° Jaures ou Louis Blanc

- Vendredi 15 décembre - 11h - Hommage à Oscar Niemeyer - Inauguration d'une oeuvre d'Oscar Niemeyer offerte à la ville de Paris - Passerelle Simone de Beauvoir, en face de la Bibliothèque Nationale de France François Mitterrand.
Manifestation reportée à janvier 2007 pour des raisons techniques...

- Jeudi 14 décembre - 22h30 - Les singes Tamarins-lion du Brésil - Il existe une multitude d'espèces différentes de singes. Mais connaissez-vous la plus rare au monde ? Ce sont les tamarins lions, des petits singes arboricoles qui ne vivent que dans les forêts tropicales du Brésil. Ils ont été capturés en grand nombre pour les zoos, pour les laboratoires médicaux et comme animaux de compagnie. Ce documentaire vous fait découvrir ces petites créatures, menacés de disparition... - Documentaire japonais - Réalisateur : Akira Matsubayashi - 1h00 - 1995 - Couleur - Ushuaia TV

- Du 14 au 16 décembre - 9h - Colloque international : L'Amérique latine aux urnes - Programme et autres informations

- Mercredi 13 décembre - 21h - Choro & Bossanova - Concert de Mauro Durão (clarinette) et Karsten Hochapfel (violoncelle). Le duo composé para Mauro Durão et Karsten Hochapfel a dans son répertoire les morceux des grands compositeurs brésiliens tels que Pixinguinha, Tom Jobim et Cia. - Entrée : 5€ - La Miroiterie - 88, Rue de Ménilmontant - Métro Ménilmontant, ligne 2 ou Pyrennées, ligne 11

- Mercredi 13 décembre - 18h30 - Iracema, de José Alencar - Présentation de Iracema de José Alencar, par Cláudia Sousa Leitão, Secrétaire à la Culture de l'Etat de Ceará (Brésil) - Edition UFC (Universidade Federal do Ceará) - 2005 (bilingue portugais/français) - Centre Calouste Gulbenkian - 51, avenue d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Mardi 12 décembre - 9h - Le Brésil et le marché mondial de la coopération scientifique - Anthropologie politique du Brésil. Nationalité et représentations de l’avenir - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS - 105, bd. Raspail – salle 5 - 75006 Paris

- Du 11 au 17 décembre - 21h - Novo Cinema Francês - O Cine Arte UFF, a Aliança Francesa de Niterói e a Cinemateca da Embaixada da França apresentam mais uma Mostra com o melhor da produção cinematográfica francesa. - A mostra Novo Cinema Francês vai de 11 a 17 de dezembro às 21h no Cine Arte UFF, com entrada franca e apresenta sete títulos produzidos nos últimos cinco anos, evidenciando a diversidade e a qualidade do cinema francês atual. Todos os filmes são legendados em português. - Programa - Cine Arte UFF - Rua Miguel de Frias, 9 - Icaraí - Niterói - RJ

- Lundi 11 décembre - 18h - L'Ambassade du Brésil et les Editions Caractères ont le plaisir de vous inviter a rencontrer deux écrivains de Rio de Janeiro, le poète Gilberto Mendonça Teles et le romancier Almir Ghiaroni pour la présentation de la traduction en français de leurs nouveaux livres. En présence des auteurs et de leurs traductrices. Lectures d'extraits, signatures et verre d'amitié - Ambassade du Brésil - 34, Cours Albert 1er - 75008 Paris - Tél.: 01 45 61 63 06

- Lundi 11 décembre - 19h30 - A Máquina, de João Falcão - Cette comédie musicale a pour cadre le village brésilien de Nordestina: modeste, isolé, abandonné de ses habitants, oublié par les cartographes. "Antônio de Dona Nazaré" (Gustavo Falcão) y a pourtant trouvé son bonheur, "Karina da rua de baixo" (Mariana Ximenes), qui ne rêve que de télévision, de voyages et de découvertes. Pour ne pas la perdre, Antônio est déterminé à apporter le Monde jusqu’aux pieds de sa bien-aimée. - D’abord un livre, puis une pièce de théâtre à succès, le film réunit les mêmes acteurs qui ont joué sur scène. A Máquina, presque entièrement tourné en studio, décrit la vie d’un petit village brésilien sur le mode du conte de fée. Chaque image reflète l’intensité presque irréelle de la romance qui unit Antônio et Karina. Mêlant rêve et réalité, santé et folie, présent passé et futur, João Falcão aborde des thèmes tels que l’influence de la télévision, même sur les habitants d’un village aussi éloigné que Nordestina, ou la recherche d’une vie meilleure et de nouveaux horizons. La machine offrira peut-être à Antônio la chance de réaliser un rêve vieux comme le monde: celui de voyager dans le temps pour changer sa propre histoire. - Mariana Ximenes, Paulo Autran, Wagner Moura, Lázaro Ramos e Vladimir Brichta. DJ Dolorès, auteur de la bande-son - Drame - Brésil - 2006 - 90 min - Film présenté lors de la Cérémonie d'ouverture du 8ème Festival du cinéma brésilien de Paris (avril 2006) - Cinémathèque Française - Salle Henri Langlois - 51, rue de Bercy - 75012 Paris

- Lundi 11 décembre - 15h - L’associationnisme et l’ascension sociale des nippo-brésiliens - Sujets traités : Installation des immigrés au Brésil ; les formes prises par le processus d’intégration ; l’ascension sociale. - Mônica Raisa Schpun - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS - 105, bd. Raspail – salle 4 - 75006 Paris

- Samedi 9 décembre - De 9h à 23h - Quand le Brésil s'en mêle… - Organisé par EPF Partage en association avec l'AFM Téléthon, l'opération Quand le Brésil s'en mêle propose une journée dédiée au Brésil en plein cœur de la capitale. Une journée de solidarité qui sera l'occasion de soutenir la recherche et de venir en aide aux malades en mêlant culture, plaisir et soutien.
Membre de l'UGEI (Union des Grandes Ecoles Indépendantes), l'EPF est une école dynamique et largement investie dans le domaine culturel par le biais des nombreuses associations qu'elle soutient. Avec « Quand le Brésil s'en mêle », venez découvrir la culture du Brésil à travers une programmation riche et variée : l' exposition « Brésil, Brésil…quand la culture s'en mêle…» présentera au public les arts populaires brésiliens ; des démonstrations de capoeira, suivies d'initiations, permettront à tous de se défouler avant de goûter aux meilleurs plats de la tradition culinaire du Brésil puis de se laisser entraîner par le carnaval brésilien. Enfin, un concert viendra clore cette journée pleine de surprises. - Gymnase Japy - 2, rue Japy - 75011 Paris - Tarif : 1 € - Dans le cadre du Téléthon, tous les bénéfices seront reversés à l'AFM, Association Française contre les Myopathies.

- Du 8 décembre au 31 janvier - Exposição coletiva : Favelando - Artistas plásticos : Paulo Mello, Pilar Herrero, Sandro Lucena, Mauricio Matta, Tadeu Paulo e Marineth Vitorino. - O grupo de artistas plásticos do Estado de Rio de Janeiro apresentam a exposição coletiva ... Favelando ... pinturas e esculturas ... falando de favelas e outras histórias. - Galeria 52 da Aliança Francesa de Niterói - Rua Lopes Trovão, 52 - 2º andar - Icaraí - Niterói - RJ

- Vendredi 8 décembre - 21h - Casa do Sambatuc - Rendez-vous privilégié et attendu des amateurs de samba, la nouvelle édition de Casa do Sambatuc vient enflammer une fois encore la prestigieuse salle du Cabaret Sauvage. Formés dans les meilleures écoles de samba de Rio de Janeiro, les percussionnistes de Sambatuc transmettent à travers tous leurs concerts une énergie puissante et leur passion indéfectible pour la samba et son groove si particulier. - Au programme de cette soirée exceptionnelle, découvrez la bateria de Sambatuc : plus de 45 musiciens et percussionnistes et du Samba « ao vivo » sous toutes ses formes - samba pagode avec Roda do Cavaco, Samba funk, Samba enredos… Mais le Brésil c'est aussi la danse : suivez les pas des envoûtantes danseuses de Samba d' Alessandra Cabral, et laissez-vous enivrer jusqu'au bout de la nuit par le pur son brésilien des platines de DJ Tom B ! Un voyage musical au cœur de la samba… Casa do Sambatuc… c'est le feu, la fête et la fièvre brésilienne en direct live ! - Cabaret Sauvage - Parc de la Villette - 59, Bd Mac Donald - 75019 Paris - Info Line : 01 46 36 03 31

- Vendredi 8 décembre - Samba Brasil - Heitor de Pedra Azul anima uma "soirée" azul e branco, em homenagem à Imaculada Conceição - Damien Hennicker, saxophones; Paulinho da Caixa, Percussions - "Dixi Café" - 12, rue Pithou - 10000 Troyes.

- Vendredi 8 décembre - 21h - Santo Amaro, Samba de Roda - Le Satellit propose une résidence à Santo Amaro, dernier projet du percussionniste Silvano Michelino et de la chanteuse Cristina Violle. Accompagnés par six musiciens entre percussions, cordes et chœurs, Santo Amaro nous entraîne dans le plus africain des styles de samba, la samba de roda. Evénement festif par essence aux mélodies toujours contagieuses, mêlant musique, chorégraphie et poésie, la samba de roda est une composante majeure de la culture populaire régionale afro-brésilienne. Amateurs de danses et de rythmes endiablés, Santo Amaro ne vous décevra pas! - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Jeudi 7 décembre - 20h30 - Jota & Companhia - Le jeune groupe Jota & Companhia fait swinguer le forró. - Originaire du Nordeste du Brésil, le forró est un genre très dansant, traditionnellement joué dans les bals populaires. Dernièrement, la mode forró, synonyme de danse et de fête, a déferlé sur le Brésil et est arrivée jusqu'en France. La Scène Bastille accueille aujourd'hui les meilleurs ambassadeurs du forró en Europe : avec ses complices de toujours, Paulo Camargo à l'accordéon et Rubens Pinheiro aux percussions, Jota Anderson et ses musiciens vous feront vibrer au son de l'accordéon, du xique-xique, du triangle et du gros tambour zabumba ! - En première partie, découvrez le Groupe Sambanickel. Une soirée festive en perspective ! - La Scène Bastille - 2, bis rue des Taillandiers - 75011 Paris

- Jeudi 7 décembre - 22h - Ilustrando o Choro - Maria Inês Guimarães (piano); Brenda Ohana (Marimba et percussions Brésiliennes); Harry Swift (Contrebasse); Christian Paoli (Percussions Brésiliennes) - 7 Lézards - 10, Rue des Rosiers - 75004 Paris. - Tél : 01 48 87 08 97

- Lundi 4 décembre - 15h - Une communauté particulièrement structurée : les nippo-brésiliens, l’Etat japonais et le Brésil - Sujets traités : La diaspora Japonaise. Les Japonais et l’expansion du café au Brésil. Les Japonais et la « frange » agricole à São Paulo ; les communautés japonaises brésiliennes (rurales, urbaines) et l’action de l’Etat japonais. - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS - 105, bd. Raspail – salle 4 - 75006 Paris

- Samedi 2 décembre - 22h - Celinho Barros - Qui mieux que Celinho Barros peut nous faire découvrir et aimer le chorro, la bossa-nova et les autres rythmes du Nordeste brésilien?! A chaque passage à Paris, le Troubadour de Fortaleza ne manque pas de remplir le Petit Journal Montparnasse. Ce sera encore le cas avec les chansons de son nouveau CD "Brasil-Nordeste". Toujours aussi chaleureux, Celinho Barros enchaînera ses "classiques" et les nouveaux titres aux rythmes endiablés ou chaloupés. Une soirée garantie aux couleurs brésiliennes ! - Le Petit Journal Montparnasse - 13, rue du Commandant Mouchotte - 75014 Paris - Tél : 01 43 21 56 70 - Un petit avant-goût

- Samedi 2 décembre - 19h30 - Zabumba-Ê vous convie une nouvelle fois à son Bal "Esquenta-mulher" - Actif représentant, depuis 2000, de la scène musicale nordestine en France, Zabumba-Ê/Esquenta Mulher est une "Banda de pife", formation traditionnelle de la région Nordeste du Brésil qui associe les "pifes" (fifres) aux percussions. Arborant le chapeau de cuir des "cangaceiros", les bandits-héros du sertão, Zabumba-Ê nous restitue avec chaleur l'ambiance fiévreuse des bals populaires et la richesse des rythmes nordestins (baião, côco, maracatu, forro, frevo…) tour à tour joyeux, mélancoliques ou endiablés. - Royal Montreuil - 59, rue de Paris - 93100 Montreuil - M° Croix de Chavaux

- Samedi 2 décembre - 16h - Roda de Choro - Les personnes intéressées à venir doivent écrire un petit mot à Maria Inês Guimarães. On apporte chacun une boisson ou une tarte salée, ou apéritifs variés. Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

- Vendredi 1er décembre - 23h - Sambatuc et ses invités sont en résidence artistique à Glaz’art - Sambatuc est une Bateria de Samba plus communément appelée « Batucada » composée de 50 musiciens, percussionnistes et danseuses. La passion du Samba les mènent jusqu’à Rio depuis 2000, où ils se forment dans les meilleures écoles de Samba carioca. Ils en ramènent ce « groove » et cette énergie si particulière qui les représente tant… « a pura energia do Samba ». - Lors de cette résidence une quinzaine d'entre eux vous ferons danser, samber et vibrer sur les sons percussifs du samba enredo et du samba funk. Des invités prestigieux se mêleront à la fête pour donner le meilleur de la musique et de la danse brésilienne : Fernando do Cavaco avec l’association « Roda do Cavaco » et leur samba pagode, Alessandra Cabral et l’association Allez-Samba et DJ Tom.B aux platines. - Glaz’art - 7/15 avenue de la Porte de la Villette - 75019 Paris - Métro : Porte de la Villette - Parking gratuit

- Du 30 novembre au 2 décembre - Colloque : La fiction romanesque actuelle dans les pays de langues romanes et la problématique identitaire (de 1980 à nos jours) - Ce colloque international, organisé par l'Equipe d'accueil Erilar (Équipe de recherches interdisciplinaires en langues romanes / UFR langues), réunira des spécialistes venant de plusieurs universités françaises et étrangères dans le but de nourrir le débat et de promouvoir les confrontations de points de vue. Les six demi-journées consacrées aux travaux permettront d'établir un état des lieux de la nouvelle fiction romanesque dans les pays de langues romanes et de mettre en avant la vitalité de cette production. - Université Rennes 2 Haute Bretagne - Département de Portugais / LIRA / ERILAR - Site Campus Villejean - 6, avenue Gaston Berger ou Place du Recteur Henri Le Moal (Métro) - Rennes - Informations

- Mardi 28 novembre - 23h30 - Les plus belles plages du monde - Rien de tel que de circuler avec un cerf volant à roulettes dans les dunes de la plage de Jericoara au Brésil ! C'est en buggy que vous découvrirez cette plage mythique aux allures de paradis terrestre !... - Documentaire français - 00h26 - 2005 - Couleur - Escales

- Mardi 28 novembre - 20h45 - Les nomades des océans - Lorsque la Pro-tamar a été fondée il y a vingt ans, les populations des cinq espèces de tortues marines du Brésil se trouvaient en situation de grande précarité. Elles étaient victimes d'une exploitation intensive, étant recherchées par les populations locales pour leur chair et leurs oeufs. Découvrez les mystères de la tortue marine et les difficultés rencontrées pour la protéger... - Documentaire allemand - 00h45 - 1997 - Couleur - Animaux

- Samedi 25 novembre - 21h - Concert " Et j'ai cédé à ... - Et j'ai cédé à… est un groupe de jazz vocal avec une envie commune de chanter en polyphonie et un désir de se faire accompagner différemment : une harpe et une batterie. Son répertoire arc-en-ciel est teinté de musique brésilienne, mais aussi de standards de jazz et de la chanson ainsi que des compositions. - Organisation : Association HarpaJazz. - Evelyne Cabaret : Harpe et Chant; Gabriel Cabaret : Chant; Claire Lakmane : Chant; Danielle Jean : Chant; Alain Richard : Batterie et Percus - Maison du Brésil - 7 L, boulevard Jourdan - 75014 Paris

- Jeudi 23 novembre - Dans le cadre de la 4e édition du festival « Sur La Route des Sons », le Satellit Café annonce le concert de ZUM ZUM (Ethno Pop Brésilienne) - Au son du berimbau et de la guitare slide, d’une sanza africaine et d’une trompette jazz, la capoeira explore de nouveaux continents. Entre musique pop et électronique, tradition et novation, la rencontre de Nicolas Giraud et Stéphane Waltzer est à l’origine de ce projet ethno pop : Zum Zum, c’est un chant populaire afro-brésilien où se mélangent chants capoeira (originaux et traditionnels), berimbau, batterie afrobeat, trompette jazzy, guitare pop et une pointe d’electro. - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Jeudi 23 novembre - 17h - Introduction au Droit Brésilien - Invitation au lancement du livre de Domingos Païva de Almeida - Préface de Michel Fromont
1. Réflexion d'un comparatiste européen sur le droit brésilien - Michel Fromont, Professeur émérite à l’Université Panthéon-Sorbonne Paris I
2. L’originalité des droits d’Amérique latine - Jean-Michel Blanquer, Professeur de droit, directeur adjoint au Ministre de l’Éducation nationale
3. La comparaison en droit : nécessité et enjeux - Bénédicte Fauvarque-Cosson, Professeur à l'Université Panthéon-Assas Paris II
4. Ordre juridique et exception dans la jurisprudence de la Cour suprême - Eros Roberto Grau, Juge à la Cour suprême brésilienne
Centre Malher - Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 - 9, rue Malher - 75 Paris

- Du mercredi 22 au lundi 27 novembre - 22ème Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil - Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis est une occasion unique de découvrir de nouveaux romans, documentaires, albums, bandes dessinées et autres revues. Le Salon vous invite cette année à un voyage insolite à travers le temps… Libre à vous de vous laisser bercer par des lectures à voix haute, de cavaler après les nombreuses expositions, de (re)découvrir les univers magiques de Peter Pan et Alice au pays des merveilles, invités d’honneur du Salon, ou encore, de chercher à percer les mystères du temps de la création ! - Halle d’exposition - 128, rue de Paris - 93100 Montreuil - Entrée : Rue Etienne Marcel - Métro : Robespierre - Visiter leur site

- Mercredi 22 novembre - 9h à 17h30 - Revue Nitheroy - Journée d’études sur la revue, texte fondateur du romantisme brésilien, organisée par Ana-Beatriz Barel, coordinatrice du projet Edition commémorative de la revue Nitheroy (1836) - Université Paris III/ Université Toulouse II - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Mardi 21 novembre - 23h20 - Des poissons dans les arbres - C'est au coeur de l'Amérique du Sud, à la frontière du Brésil et de la Bolivie, que se niche la «lune verte», l'autre nom du Pantanal. Un plateau long de six cents kilomètres, où la nature a créé le plus grand marécage de la planète. En six mois, pendant la saison des pluies, fleuves et rivières débordent et laissent s'installer une mer intérieure éphémère. Celle-ci abrite plus de deux cent soixante espèces de poissons. Et il faut attendre le mois d'avril pour voir l'eau baisser. Un véritable cauchemar pour la population aquatique. Certains poissons entraînés par le courant servent de nourriture aux caïmans qui, postés à un endroit stratégique, n'ont plus qu'à ouvrir la gueule pour avaler un délicieux repas. D'autres sont malheureusement pris au piège dans les mares. Une aubaine pour les différents prédateurs peuplant la «lune verte»... Un coup de projecteur, remarquablement mis en image, sur un univers singulier abritant une multitude d'animaux tropicaux rares réunis autour d'un grand festin. L'humour distillé par-ci par-là dans le commentaire ajoute au charme de cette véritable Arche de Noé. - Documentaire français - Réalisateur : Maurice Dubroca - Ushuaïa TV

- Mardi 21 novembre - 14h - Catherine Leterrier, postdoctorante de l’Université de Poitiers : « La voix du Sud : le rôle actuel du Brésil pour le développement » - Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques et Contemporains - Séminaires Lusophones - Université de Paris IV - 31 rue Gay Lussac - 75005 Paris - Salle 22

- Du 20 au 25 novembre - Semaine de la Conscience Noire Brésilienne - Cette Première Semaine de la Conscience Noire Brésilienne à Rennes sera une occasion de débattre de nombreux problèmes : «Politiques de lutte contre la discrimination : quel modèle convient au Brésil?», «La démocratie raciale : mythe ou réalité?», «Mythe et lutte dans la poétique afro-brésilienne, dès ses origines jusqu´à la contemporanéité» et «L’art brésilien constitue-t-il une façon de s’engager socialement?» - Concerts et ateliers de danse, musique, capoeira - Organization : Marcia Moraes de Oliveira - Institut d’Etudes Politiques de Rennes - 104, boulevard de la Duchesse Anne - 35700 Rennes - Programme

- Lundi 20 novembre - 9h - Littérature, cinéma et multiculturalisme dans le monde lusophone - 1ère Journée d'Études - Organisation : Idelette Muzart-Fonseca dos Santos, José Manuel Esteves, Anabela Branco Oliveira. - Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone (CRILUS), Chaire Lindley Cintra - Département de Lettres de l’Université de Trás-Os-Montes e Alto Douro (UTAD) - Université Paris X, Nanterre - Salle 352 - Bâtiment F - 200, avenue de la République - Nanterre - RER A : Nanterre Université; SNCF : de Saint-Lazare à Nanterre Université; Bus : La Défense, N314
À la fin des travaux, vers 17h, représentation de "O Bobo", de Alexandre Herculano : un exercice dramatique de et avec António Preto, Daniela Paes Leão et João Sousa Cardoso. Les spectateurs sont invités à un débat, avec les comédiens, autour de ce travail dramatique. (Bâtiment B, Amphithéâtre B2). Cocktail à 18h30
Consulter le programme.

- Du 18 novembre au 6 janvier 2007 - Trois Traces d'Oscar, exposition de peintures de Jacques Benoit - On ne présente plus Oscar Niemeyer. Architecte génial et légende vivante au Brésil comme dans le reste du monde, il est à l'origine de trois bâtiments en Ile-de-France qui figurent parmi les plus intéressants dans son oeuvre : le siège du Parti Communiste Français à Paris, la Bourse Départementale du Travail à Bobigny et le siège du quotidien "L'Humanité" à Saint-Denis. Le peintre Jacques Benoit est un fou de Niemeyer. Il s'est déjà illustré en peignant d'après Brasilia, et aujourd'hui, en un parcours de 27 oeuvres inédites spécialement créées pour l'exposition, il offre au public une vision saisissante de ces trois bâtiments franciliens, sur de monumentales toiles (la plupart ont une amplitude de deux mètres).
Des toiles habitées, dans lesquelles l'architecture des lieux se mêle à celle des corps, dans lesquelles le symbolique, la sensualité, la philosophie de vie même de Niemeyer transpire. - Espace Niemeyer - Siège du Parti Communiste Français - 2, place du Colonel Fabien - 75019 Paris - M° Colonel Fabien

- Samedi 18 novembre - 20h30 - Orquestra do Fubá - Forró - Nouvel Album "Quem Mandô ?" - Issus de la jeune et novatrice génération de Rio et São Paulo, les musiciens de l’Orquestra do Fubá déclenchent depuis plusieurs années à Paris, enthousiasme et ferveur, au point d’en devenir l’une des formations brésilienne les plus attendues. - Studio Ermitage - 8, rue de l'Ermitage - 75020 Paris - Métro Jourdain ou Ménilmontant - Infos : 01 44 62 02 86

- Samedi 18 novembre - Cansei de Ser Sexy - (Sub Pop / Brésil) - Formés en 2003 à Sao Paulo, le sextet dance-rock provocateur CSS pourrait être le cousin brésilien des new-yorkaises de Le Tigre. Après quelques shows dans des clubs «underground» de Sao Paulo et une notoriété grandissante sur Internet, les filles (et le garçon !) ont saisi guitares et micro pour lancer un chant explosif aux paroles provocatrices. Cansei de Ser Sexy, littéralement « marre d’être sexy » en portugais, est un album énergique où l’instrumentation minimaliste et le chant énervé de nos jeunes étudiantes se rejoignent sur les beats dansants qui ne laisseront pas vos pieds tranquilles. A la rencontre du monde de l’art, de la mode, de la musique et du cinéma, CSS joue un rock dansant, sincère, sans prétention et insouciant. - Point Ephémère - 200, Quai de Valmy - 75010 Paris - Métro Jaurès ou Lois Blanc

- Vendredi 17 novembre - 21h30 - Avenida Brasil - Tania Christal en concert - Originaire de Recife, Pernanbouc, elle est la seule femme auteur-compositeur du mouvement mangue beat, fusion entre héritage culturel (maracatù, ciranda, frevo) et modernité (guitares et nouveaux sons électroniques). Muiiiito quente ! - Concerts, DJs, improvisations, danseurs,happenings et surprises ! - Présenté par Divina Valeria ! - Canal Opus - 167, quai de Valmy - 75010 Paris - Métro Louis Blanc - Infoline : 01 77 12 92 09

- Vendredi 17 novembre - 20h30 - Concert Cebramusik - L'association Cebramusik (Centre euro-brésilien de musique) ouvre sa 10ème saison de concerts avec un programme autour du compositeur brésilien Jorge Antunes . Ce spectacle présentera des oeuvres de Antunes et des pièces de musique contemporaine improvisées par les ensembles Asymétrie et L'Attachement des bobines. - Maison du Brésil - 7 L, boulevard Jourdan - 75014 Paris

- Du 16 au 19 novembre - Salon de l’Education - L’espace “Je parle portugais” intègrera pour la deuxième année consécutive, le Salon de l’éducation de Paris. Cet espace met à la disposition d’entités liées à la langue portugaise et à la production de biens et services des stands de divulgation d’actions, activités et produits de l’actualité lusophone. Dans l’espace “Je parle portugais”, et avec le soutien de l’Institut Camões, sera montré au public l’exposition Cinquante Photos sur Cinq Pays Lusophones, du photographe Manuel Gomes. Le vernissage de l’exposition aura lieu le 16 novembre à 10h30, en présence du photographe. Le vernissage sera suivi de la signature de deux livres du photographe, "Brésil sans paillettes" et "São Tomé et Principe perdues dans l'océan". - Salon de l'Education - Hall 7.2 - Paris Expo - Porte de Versailles

- Jeudi 16 novembre - Le Sarava du Beaujolais Nouveau! - Heitor de Pedra Azul interpreta um repertório bem alegre, com vários ritmos do nosso colorido e infinito mundo musical Brasileiro e "canja" de outros amigos músicos. - Muito vinho, a "cochonaille" tradicional e uma multidão de alegria - Le Point Carré - 27, rue Raymond Poincaré - 10000 Troyes - Tél.: 03 25 81 63 44

- Mercredi 15 novembre - 22h45 - Musicalmente com ... - Milton Nascimento naît à Rio de Janeiro en 1942. Après avoir profité de la vague bossa nova, il découvre le jazz qui le fascine et, dans les années 70, il enregistre une poignée d'albums où, tour à tour, il explore les musiques de sa région, le Minas Gerais et de toute l'Amérique du Sud, s'inspire des musiques liturgiques, pratique le jazz. Il participe à l'album «Native Dancer» de Wayne Shorter. Il chante en duo avec Mercedes Sosa ou Chico Buarque. Mais le fait le plus marquant de cette période est le collectif qu'il fonde avec ses amis du Minas Gerais «Clube da esquina». Les deux albums qu'ils enregistrent en 1971 et 1978 confèrent à cet Etat une position importante dans le Brésil musical, phénomène comparable au mouvement Tropicaliste pour la musique créée à Bahia. Durant les années 80 et 90, Milton Nascimento devient l'un des artistes brésiliens les plus connus au monde. Il se lie d'amitié avec le guitariste Pat Metheny et est invité sur des disques de Manhattan Transfert. Il fréquente de nombreuses stars de la pop music. En 1982 il crée une oeuvre chorale «Missa des Quilombos», dans laquelle il reprend un réquisitoire cinglant de Dom Hélder Camara contre la misère et le racisme. Le mouvement étudiant de 1984 pour la démocratie adopte une de ses chansons comme hymne. Pour défendre les causes qu'il estime justes, il participe à des concerts de charité et insère les logos d'Amnesty International ou d'organisations écologiques sur ses pochettes de disque. En 1990, son album «Txsai» est un plaidoyer pour la sauvegarde de la forêt amazonienne et la défense de ses habitants. On y trouve des enregistrements de différentes ethnies indiennes, des chansons leur rendant hommage et une mise en musique d'un texte de protestation lu par l'acteur américain River Phoenix. Celui qui su conjuguer popularité, exigences artistiques et conscience politique a été nommé «ambassadeur du tourisme environnemental brésilien»... - Concert - 00h47 - 1981 - Couleur - Mezzo

- Mercredi 15 novembre - 21h35 - Du sucre et des fleurs dans nos moteurs - Le prix du baril de pétrole flambe, les réserves diminuent et la consommation augmente... Les accords de Kyoto contraignent les pays industrialisés signataires à réduire les émissions de gaz à effet de serre et certains pays émergents, à l'instar du Brésil, rêvent d'un développement dont le moteur ne serait plus l'or noir. L'heure a donc sonné pour les biocarburants qui permettraient notamment d'écouler les stocks agricoles européens... - Documentaire français - Réalisateur : Jean-Michel Rodrigo - 00h00 - 2006 - France 5

- Mercredi 15 novembre - 20h45 - Archipels - Au Sud de la Guyane française, à la frontière du Brésil, se situe une région mythique, qui a fait fantasmer bien des aventuriers : les monts Tumuc-Humac. Beaucoup ont rêvé de les franchir mais très peu ont réussi, tant la nature y est hostile. Classée «zone interdite» depuis les années 50, les Tumuc-Humac sont aujourd'hui officiellement vides de toute présence humaine. Pourtant, si l'on croit les légendes que racontent encore aujourd'hui les Indiens Wayanas, il y a eu, dans cette zone reculée, des guerres impliquant des milliers d'hommes retranchés dans des villages fortifiés. Dans leur tradition orale, les monts Tumuc-Humac sont sacrés, et c'est ici que leur peuple aurait vu le jour. C'est pour vérifier cette légende Wayana qu'une équipe d'aventuriers, passionnés par la forêt amazonienne, s'est lancée dans une expédition au coeur de l'enfer vert. Pendant presque un mois, nous les suivons sur les traces de Kailawa, shaman puissant et guerrier redoutable, qui aurait régné sur les Tumuc-Humac. Une expédition où se mêlent aventure, engagement physique et rêve ; celui de pouvoir apporter la preuve que ce mythe fondateur a réellement existé. Au coeur d'une forêt amazonienne plus hostile que jamais, Le Seigneur des Tumuc-Humac nous ouvre les portes d'une des plus incroyables et fascinantes légendes amérindiennes. Une expédition dans une région de démesure, à l'image des plus grands films d'aventure hollywoodiens... - Magazine réalisé par Emmanuel Réau et présenté par Elyas Akhoun - 00h52 - 2006 - Couleur - France RFÔ

- Mercredi 15 novembre - 18h20 - Un voyage en train - À travers le Sud-Est du Brésil, ce voyage ferroviaire nous conduit de l'État de Sao Paolo à l'État du Parana. À Sao Paolo, embarquement à bord du premier express du Brésil, destination Brotas, qui, avant le krach de 1929, était un carrefour pour le commerce du café. Au travers des montagnes de Mantequiera, une autre ancienne voie ferrée rallie Sao José dos Campos à la villégiature de Campos do Jordao... Au Parana, on quitte Curitiba, la capitale, pour Paranagua, sur la côte atlantique. La partie la plus spectaculaire du voyage se déroule à bord du Serra Verde Express, la principale attraction touristique de l'État du Parana qui franchit le pont Sao Joao, haut de 55 mètres, traverse la forêt tropicale luxuriante avant d'émerger dans la plaine côtière... - Magazine de Eddy Koopman, Willem Mouissie, Peter Rutting - 00h30 - Voyage

- Mercredi 15 novembre - 17h - Jeunesse, marché du travail dans l'ABC de São Paulo - Marilena Nakano, professeur au Centre universitaire Fondation Saint-André de São Paulo (ABC-SP) - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS – salle 214 - 54, bd. Raspail - 75006 Paris

- Mardi 14 novembre - 19h - Récital de piano de Sonia Rubinsky - Remarquable interprète du répertoire classique et romantique elle s'intéresse également à la musique d'aujourd'hui. - Programme : Ravel, Mozart Chopin, Almeida Prado, Camargo Guarnieri, Villa-Lobos - Ambassade du Brésil - salle Villa-Lobos - 34, cours Albert 1er - 75008 Paris

- Mardi 14 novembre - 9h - Anthropologie politique du Brésil. Nationalité et représentations de l’avenir - 2e séance - Éloges du métissage et liens internationaux: le nouveau Brésil de Gilberto Freyre et de Stefan Zweig (1930-45) : «Etudes internationales et valorisation du métissage : le manoir (casa-grande) au masculin et la masure d'esclaves (senzala) au féminin, d'après Gilberto Freyre» - Afrânio Garcia - Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain - EHESS – salle 5 - 105, bd. Raspail - 75006 Paris

- Lundi 13 novembre - IX Seminário de Tradução Científica e Técnica em Língua Portuguesa – 2006 “Ciência e Tradução” - Será assegurada a interpretação nas línguas de trabalho da conferência: Português, Francês e Espanhol - Organização: União Latina e Fundação para a Ciência e a Tecnologia, com a colaboração da Representação da Comissão Europeia em Portugal e da Associação Portuguesa de Tradutores - Tel: 213966835 - Fax: 213950746 - Instituto Franco-Português em Lisboa

- Du 12 au 18 novembre - 29ª Semana do Aleijadinho - o Museu Aleijadinho e a Prefeitura Municipal de Ouro Preto promovem a 29ª Semana do Aleijadinho. - Programação religiosa, palestras, entrega de homenagens e apresentações culturais - Em 2006, são comemorados os 192 anos da morte do maior gênio do Barroco Mineiro. - Programação

- Du 10 novembre au 5 décembre - Exposição : Eclético - Comemoração aos 50 anos de arte fotográfica - Artista: Décio Brian - Nesta exposição, o artista não se preocupou em selecionar fotos dotadas de méritos gráfigos, mas apenas aquelas que fixaram momentos de condições humanas, situações e cenas que despertaram seu maior interesse. - De segunda a sexta-feira, das 9 às 20h30 – Sábados: das 8h30 às 12 horas - Galeria 52 da Aliança Francesa de Niterói - Rua Lopes Trovão 52 - 2º andar - Icaraí - Tél. : 2710-9619 ou 2610-3966

- Du 10 au 24 novembre - Aella Foto Latina - 24 pays représentés: Brésil, Argentine, Mexique, Chili, Cuba, - Projection vidéo, séance tous les soirs du festival: courts-métrages, reportages, documentaires expérimentaux, fictions. Promenade Simone Signoret - Bassin de la Villette - 75019 Paris

- Vendredi 10 novembre - 22h55 - Le Christ Redempteur - Rio de Janeiro, sud-est du Brésil. Sur le pic du Corcovado, se dresse la célèbre statue du Christ Rédempteur, devenue l'icône de la capitale de l'État de Rio de Janeiro. Dominant la baie de Rio, bras ouverts, le christ surplombe la magnifique forêt de Tijuca qui s'avance presque jusqu'au coeur même de la ville. Dans ce documentaire, éléments d'archives et témoignages de personnes ayant participé à la réalisation de la célèbre statue se mêlent pour retracer la genèse du projet et mettre en avant les moyens techniques particulièrement innovants mis en oeuvre en 1920. Le réalisateur Bel Noronha revient notamment sur la collaboration entre Heitor da Silva Costa et Paul Landowski. A l'époque, l'ingénieur qui a conduit ces travaux pendant 10 ans pour construire ce monument de 38m de haut parvint à convaincre le célèbre sculpteur français de s'occuper du dessin. Fruit de leur labeur, le Christ rédempteur fait désormais partie intégrante de la vie des cariocas (natifs de rio), qui lui vouent une sympathie unique... - Titre original : Christo Redemptor - Documentaire brésilien - Réalisateur : Bel Noronha - 00h26 - 2005 - VF - Planète

- Vendredi 10 novembre - 21h - Zabumba-Ê - Pour entrer dans l'hiver en musique et garder le moral au beau fixe, Zabumba-Ê vous convie une nouvelle fois pour un "Esquenta-Mulher" du tonnerre. Zabumba-Ê nous restitue avec chaleur l'ambiance fiévreuse des bals populaires et la richesse des rythmes nordestins (baião, côco, maracatu, forró, frevo.) tour à tour joyeux, mélancoliques ou endiablés.
Dans un répertoire dominé par les rythmes caractéristiques du Baião, Maracatu, Frevo, Ciranda, Coco, Xote, Xaxado, Cavalo-Marinho, les pifanos ont une place privilégiée dans l’exposition d’arrangements élaborés dans le plus grand respect de la musique du Nordeste brésilien. Toutefois, le groupe a cherché a intégrer d’autres sonorités telles que le saxophone, la clarinete, la flûte traversière, divers types de fifres, guitare et percussions variées qui lui ont permis de se forger une identité raffinée dans une esthétique musicale sophistiquée. - Los Orishas - 9 rue Moret - 75011 Paris - M° Ménilmontant

- Vendredi 10 novembre - 21h - Santo Amaro, Samba de Roda - Le Satellit propose une résidence à Santo Amaro, dernier projet du percussionniste Silvano Michelino et de la chanteuse Cristina Violle. Accompagnés par six musiciens entre percussions, cordes et chœurs, Santo Amaro nous entraîne dans le plus africain des styles de samba, la samba de roda. Evénement festif par essence aux mélodies toujours contagieuses, mêlant musique, chorégraphie et poésie, la samba de roda est une composante majeure de la culture populaire régionale afro-brésilienne. Amateurs de danses et de rythmes endiablés, Santo Amaro ne vous décevra pas! - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Vendredi 10 novembre - 18h50 - Brésil : mémoire d'Afrique - Alors qu'à la fin du 15ème siècle, les navigateurs occidentaux cherchaient de nouvelles routes maritimes, Pedro Alvarez Cabral débarqua «par erreur» sur une terre inconnue. Nous sommes en 1500 et le Brésil vient d'être découvert. Peuplés jusqu'à ce jour d'ndiens, les rivages voient arriver les portugais qui installent des comptoirs, implantent la canne à sucre et importent massivement des esclaves africains. De Recife à Rio de Janeiro, ce sont ces racines africaines du Brésil que nous recherchons. Des racines culturelles, linguistiques et religieuses devenues essentielles pour le Brésil métissé d'aujourd'hui... - Documentaire - 01h00 - Voyage

- Du 9 novembre au 20 décembre - Les Cangaceiros, Bandits d'honneur du Sertão brésilien - Exposition - Cette première grande rétrospective de 90 photographies des Cangaceiros a été présentée en première mondiale à la Galerie Photo de Montpellier l'été 2006. Couvrant l'épopée de Lampião et de sa bande (1922-1938), l'exposition s'ouvre sur les premiers portraits de celui-ci et de sa famille, et se referme sur les images des bandits décapités. Elle rend compte des multiples appropriations dont l’image photographique peut faire l'objet, tantôt au service du pouvoir en place tantôt au service de la subversion, allant jusqu'à servir à l'élaboration de mythes qui sont encore vivants aujourd'hui. Il s'agit de tirages modernes des originaux prêtés par les collectionneurs du cangaço (banditisme d'honneur) - les familles Ferreira Nunes et Abrahão, Abafilm, Ruy Souza e Silva et Frederico Pernambucano de Mello. Ils permettent de suivre l'évolution de cette forme particulière de banditisme et d'en saisir l'originalité. Le catalogue (28 €) Cangaceiros, bandits d'honneur du Sertão brésilien (Méditerrane éditions, 2005) dirigé par Elise Jasmin, éclaire et illustre toutes les facettes de cette légende tragique. Cette exposition a été produite et réalisée par Montpellier Photo-Visions, directeur artistique Roland Laboye. Commissaire : Elise Grunspan-Jasmin - Du lundi au vendredi, de 11h à 19h - Maison de l'Amérique latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94


«Traits» 30x70cm acrylique sur toile
- Du 8 novembre au 9 décembre - Saulo Portela expose ses peintures à la Galerie Akié Arichi - 26, rue Keller - 75011 Paris - Tél.: 01 40 21 64 57 - vernissage le mardi 7 novembre à 18h

- Jusqu'au jeudi 9 novembre - Couleurs du Brésil - Exposition des oeuvres de 36 artistes brésiliens sélectionnées par Fátima Chaves : Amoracyr Capellini, Ana Giorgi, Arlene Senegaglia, Brigitte Datler, Célia Silva, Claude, Cristina Rocha, Ecila Brasil, Edilma Dias, Elizabeth Ximenes, Ercilia Pollice, Eusanete Santana, Fabiana Brasil, Helena Nakai, Inez Mea Shibata, Kate Toledo, Leila Fatuch, Licia Pacifico, Ligia Aroeira, Lucia Pelegrino, Luiza Costa Maria Ines, Martha André, Matilde Toledo, Monica Ancapi, Nequitz Miguel, Sarah Jaco, Silvana Panella, Sonia Mara Mello, Vania Palomo, Vera de Arruda, Vera Ojuara, Vivian Marin, Walkyria, Yara Miriam, Zélia Feitosa. - Maison du Brésil - 7 L, boulevard Jourdan - 75014 Paris

- Mercredi 8 novembre - 20h30 - Concert Guarana Samba - Guarana Samba est une formation de percusionnistes animée par la même passion : la musique Afro-Brésilienne ! Leur terrain de jeu habituel est la rue lors des carnavals .... où percussions et danseuses vibrent samba!!! - Sur scène nous interprétons un répertoire aux sons des guitares, cavaquinho, chants et percussions, rendant ainsi hommage au grand Brésil chantant !!! - Antirouille - 12, rue Anatole-France - 34000 Montpellier - Tél. : 04 67 06 51 68

- Du 7 au 17 novembre - Exposition Collective - Trois femmes artistes, Bila Chaulet, Cláudia Camposs et Laura Vincent se rencontrent. Elles nous présentent leurs regards sur la tolérance entre peuples d'ici et d'ailleurs à travers la photographie, la vidéo et la peinture - Salle Béjart aux communs du château de Plaisir - 282, rue de La Bretéchelle - 78370 Plaisir - Renseignements : 01.30.79.63.73 - Vernissage de l'exposition le mardi 7 à 19h00 - Présence de Terre Indigène : Association pour la réhabilitation et préservation des cultures des peuples indigènes au Brésil

- Mardi 7 et mercredi 8 novembre - 20h - Balé de Rua - Danse et percussions du Brésil - Révélation de la Biennale de la Danse de Lyon, en 2002, le Balé de Rua revient enfin à Paris - Sur des musiques originales de Nana Vasconcelos, le maître absolu du rythme brésilien, ces anciens danseurs de rue s'accompagnent eux-mêmes à grand renfort de percussions. Doués d'une prodigieuse ingéniosité, et d'une énergie communicative, ils délivrent leur message d'espoir et de joie à travers les chorégraphies de Marco Antônio Garcia. Dans ce spectacle, créé en collaboration artistique avec le metteur en scène français Paul Desveaux, le Balé de Rua raconte une histoire, son histoire, celle d'un groupe issu des quartiers populaires d'une petite ville du Minas Gerais, Uberlandia, celle d'amis qui repeignent le monde tout en couleurs, grâce à la magie du rêve et de la danse, un monde à l'image du Brésil.
Fernando Narduchi, Marco Antônio Garcia et José Marciel Silva ont créé la Cie Balé de Rua en 1992, après une collaboration de quatre ans au sein d'un grand mouvement de danse urbaine à Uberlândia, une petite ville du centre du Brésil. A cette époque, ils dansaient au sein de différents groupes tout en ayant développé une profonde amitié et l'envie commune de trouver un nouveau style de danse, toujours urbaine mais avec une identité brésilienne marquée.
Théâtre Mogador - 23, rue Mogador - 75009 Paris - Tél.: 01 53 32 32 32 - RER A : station Auber - Métro : Trinité (ligne 12), Chaussée d'Antin (lignes 7, 9) Saint Lazare (lignes 3, 12, 13) - Réservation : 08 20 84 25 38

- Mardi 7 novembre - 20h45 - Les nomades des océans - Lorsque la Pro-tamar a été fondée il y a vingt ans, les populations des cinq espèces de tortues marines du Brésil se trouvaient en situation de grande précarité. Elles étaient victimes d'une exploitation intensive, étant recherchées par les populations locales pour leur chair et leurs oeufs. Découvrez les mystères de la tortue marine et les difficultés rencontrées pour la protéger... - Documentaire allemand - 00h45 - 1997 - Couleur - Animaux

- Du 6 au 17 novembre - 12ª Conferência das Partes da Convenção-Quadro das Nações Unidas sobre Mudança do Clima (COP-12) e a 2ª Convenção das Partes do Protocolo de Quioto (MOP2) - Nairóbi, Quênia - Lire un article de Luísa Gockel sur le point de vue brésilien

- Du 6 au 9 novembre - Caminhos da Língua Portuguesa: África-Brasil, promovido pelo Instituto de Estudos da Linguagem (IEL). - O colóquio tem como objetivo reunir trabalhos de pesquisadores africanos, brasileiros e portugueses oriundos dos campos da lingüística, da literatura, da história, da sociologia e da antropologia, para trazer novas luzes sobre a interação cultural múltipla, com o intuito de diversificar os olhares e deslocar os pontos de vista. Visa também fortalecer as relações acadêmicas entre Brasil e África, expandindo os horizontes de compreensão e inteligibilidade mútuas.
Apresentação e Programa
Transmissão ao vivo das principais apresentações através do Projeto Multilinguismo no Mundo Digital (Multimundi) - Esta proposta aponta para a crescente importância de pensarmos a língua portuguesa no espaço digital e produzirmos laços de pesquisa acadêmica também através da tecnologia hoje disponível. A transmissão ao vivo e os arquivos dos debates para download são copyleft (isto é direitos comunitários gratuitos, diferentemente do copyright), e acessíveis a todos que desejem saber mais sobre a longa história que une Africa, Brasil e Ásia. O projeto Multilinguismo no Mundo Digital conta com o apoio da Unesco, MEC, MinC, e a participação de pesquisadores de instituições de nível superior em Cabo-Verde, Guiné-Bissau, Angola, Sao Tomé e Príncipe, Moçambique, Macau, Brasil e Portugal.
Para ver o evento online
Universidade Estadual de Campinas - Coordenadora do encontro Charlotte Galves (IEL/UNICAMP) - Cidade Universitária "Zeferino Vaz" - Barão Geraldo - Campinas - São Paulo - Brasil - Cep 13083-970 - Telefonista - PABX: 0xx19 3788-2121

- Dimanche 5 novembre - Dia Nacional da Língua Portuguesa - Brésil - Lei nº 11.310, de 12 de junho de 2006.

- Samedi 4 novembre - 20h30 - Balé de Rua - Danse et percussions du Brésil - Révélation de la Biennale de la Danse de Lyon, en 2002, le Balé de Rua revient enfin à Paris - Sur des musiques originales de Nana Vasconcelos, le maître absolu du rythme brésilien, ces anciens danseurs de rue s'accompagnent eux-mêmes à grand renfort de percussions. Doués d'une prodigieuse ingéniosité, et d'une énergie communicative, ils délivrent leur message d'espoir et de joie à travers les chorégraphies de Marco Antônio Garcia. Dans ce spectacle, créé en collaboration artistique avec le metteur en scène français Paul Desveaux, le Balé de Rua raconte une histoire, son histoire, celle d'un groupe issu des quartiers populaires d'une petite ville du Minas Gerais, Uberlandia, celle d'amis qui repeignent le monde tout en couleurs, grâce à la magie du rêve et de la danse, un monde à l'image du Brésil. - Fernando Narduchi, Marco Antônio Garcia et José Marciel Silva ont créé la Cie Balé de Rua en 1992, après une collaboration de quatre ans au sein d'un grand mouvement de danse urbaine à Uberlândia, une petite ville du centre du Brésil. A cette époque, ils dansaient au sein de différents groupes tout en ayant développé une profonde amitié et l'envie commune de trouver un nouveau style de danse, toujours urbaine mais avec une identité brésilienne marquée
Avant première de Paris au Théâtre de Longjumeau - 20, Avenue du Général de Gaulle - 91160 Longjumeau - Téléphone: 08 92 70 75 75


©Jean-Julien Kraemer
- Du 2 au 12 novembre - 19h30 - Mon Brésil Intime - A little more blue - Récital de Maria de Medeiros, accompagnée par Jeff Cohen (piano) et Joël Grare (percussions). - Maria de Medeiros ne tarit pas d’éloge quand la chanson brésilienne vient sur le tapis. « C’est la musique engagée la plus sexy au monde », s’enthousiasme-t-elle en connaisseuse. En France, quand on parle de musique brésilienne, on pense d’abord samba, bossa nova, carnaval, etc. On entend des rythmes suaves ou trépidants, on pense sensualité, paillettes, corps qui ondulent, fête, joie, ivresse. Autrement dit, une poignée de clichés, d’ailleurs pas tout à fait faux, transportés de ce côté de l’Atlantique par les images du carnaval de Rio et aussi par le film Orfeu Negro pour citer un exemple. Sensible à l’exotisme, on oublie que ces chansons ne sauraient se résumer à des slogans pour dépliants touristiques. Séduit par la musique, ignorant pour la majorité d’entre nous la langue portugaise, on n’imagine même pas que les paroles de ces chansons puissent être tout sauf anodines.
En France, l'année du Brésil s'est achevée. C'est une raison suffisante pour continuer à chanter le Brésil, me semble-t-il. Je fais partie d'une génération de Portugais qui, non seulement a été bercée par la musique brésilienne, mais véritablement formée par des artistes tels que Chico Buarque, Caetano Veloso, Milton Nascimento, Gilberto Gil.
- Théâtre de la Bastille - 76, rue de la Roquette - 75011 Paris - Métro : Bastille ou Voltaire Réservation : 01 43 57 42 14

- Vendredi 3 novembre - 23h - Sambatuc et ses invités sont en résidence artistique à Glaz’art - Sambatuc est une Bateria de Samba plus communément appelée « Batucada » composée de 50 musiciens, percussionnistes et danseuses. La passion du Samba les mènent jusqu’à Rio depuis 2000, où ils se forment dans les meilleures écoles de Samba carioca. Ils en ramènent ce « groove » et cette énergie si particulière qui les représente tant… « a pura energia do Samba ». - Lors de cette résidence une quinzaine d'entre eux vous ferons danser, samber et vibrer sur les sons percussifs du samba enredo et du samba funk. Des invités prestigieux se mêleront à la fête pour donner le meilleur de la musique et de la danse brésilienne : Fernando do Cavaco avec l’association « Roda do Cavaco » et leur samba pagode, Alessandra Cabral et l’association Allez-Samba et DJ Tom.B aux platines. - Glaz’art - 7/15 avenue de la Porte de la Villette - 75019 Paris - Métro : Porte de la Villette - Parking gratuit

- Du 1 au 5 novembre - Fórum das Letras em Ouro Preto - O Fórum das Letras reúne escritores, editores e críticos do Brasil e do exterior em Ouro Preto (MG) - Exposições, oficinas, debates, saraus e mostra de cinema com literatura fazem parte da programação do evento. - Língua portuguesa e sua identidade são destaques - Realização : Universidade Federal de Ouro Preto - Coordenação : Guiomar de Grammont

- Mercredi 1 novembre - 20h - New Bossa Nova - On découvrira un répertoire qui présente des chansons de diverses époques, styles et régions : le Choro, la Samba, la Bossa Nova, le Baião, une variété de musiques qui reflète la diversité culturelle de ce grand pays qu'est le Brésil. La nouveauté de ce répertoire varié en est son interprétation intimiste et émotionelle, un état d'esprit qui a du mal à se défendre dans notre époque surchargée. Une musique qui ne veut pas crier pour attirer l'attention, qui vit de sa finesse et de subtilité, de son mélange de saudade, humour et joie de vivre. Une musique qui rend triste et heureux à la fois, c'est toute la grandeur de ce répertoire exceptionnel. - Paulo Costa, chant, guitare; Olivier Lob, guitare, cavaquinho; Rémi Dombre, percussion - Apéro-concert et tapas brésiliennes - Samba Résille - 38, rue Roquelaine - 31000 Toulouse - Tél : 05 34 41 62 16

- Mardi 31 octobre - 20h50 - Vu du ciel - Documentaire réalisé par Pascal Plisson et présenté par Yann Arthus-Bertrand, depuis le Kenya - Yann Arthus-Bertrand raconte l'odyssée de la biodiversité et entraîne le téléspectateur dans de somptueuses contrées aujourd'hui menacées. - Vaste zone humide, la région du Pantanal, idéale pour l'habitat de la faune et sa reproduction, est en danger. Antonio Ribeiro s'applique à protéger les derniers jaguars, et Carolina Vargas, les loutres géantes... - Si les premières images émerveillent, les suivantes alertent, sans concession, sur l'état critique de la planète. Un document coup de poing qui invite à un comportement responsable. - France Télévison 2

- Mardi 31 octobre - 15h30 - Socorro Vilar, compositeur chercheur sur les traditions populaires brésiliennes: «A mulher cantadeira : o resgate da voz feminina» - Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques et Contemporains - Séminaires Lusophones - Université de Paris IV - 31 rue Gay Lussac - 75005 Paris - Salle 14

- Lundi 30 octobre - 22h45 - Gilberto Gil - Né en 1942 au Brésil, Gilberto Gil est un artiste complet : musicien, chanteur et compositeur. Il a bâti son succès sur un charisme solaire, sur son talent et son éclectisme musical. Il commence sa carrière comme musicien de bossa nova, mais se met rapidement à composer des chansons centrées sur la politique et l'activisme social, avec son camarade Caetano Veloso. Dans les années 70, Gilberto Gil enrichit sa musique de nouveaux éléments, inspirés de la musique africaine et nord-américaine. Après avoir été emprisonné en 1969 avec Veloso par le régime militaire brésilien, Gilberto Gil s'exile à Londres où il joue avec les groupes Yes, Pink Floyd et Incredible String Band, tout en continuant sa carrière solo. Son album «Tropicália 2», sorti en 1993 et qui comporte une chanson de Jimi Hendrix, «Wait Until Tomorrow», est considéré comme l'un de ses meilleurs. Parallèlement à sa carrière musicale, il se lance en politique à la fin des années 90 et en janvier 2003, devient ministre de la Culture du Brésil du gouvernement de Lula da Silva. Retrouvez-le lors du Festival Jazz à Vienne 2006... - Réalisé par Vartan Ohanian - 00h56 - 2006 - Couleur - Mezzo

- Lundi 30 octobre - 18h30 - Latitudes - La Librairie/Éditons Lusophone a le plaisir de vous inviter à la présentation du dernier numéro de la revue Latitudes – Cahiers lusophones qui publie un dossier spécial sur le thème « Lettres et Arts dans l’exil et l’immigration lusophones ». - Au cours de cette soirée, des poèmes d’auteurs lusophones seront lus et un verre de l’amitié vous sera offert. - Au restaurant capverdien Mambia - 9 bis, cours des Petites-Écuries – 75010 Paris - Métro : Château d’Eau ou Strasbourg Saint-Denis

- Dimanche 29 octobre - 12h à 24h - Jour du deuxième tour décisif de la présidentielle au Brésil! - 12h de bonheur à la Feijoada do Marcelo, version plus soft de la soirée qui a littéralement ébranlé les structures du Café de la Plage en 2003. Roda de samba avec Fernando do Cavaco et l’association Roda do Cavaco + des invités spéciaux + DJ André. - Entrée libre. Feijoada 10 euros (pas obligatoire). - Kiosque Flottant - 55, Quai F. Mauriac - Paris 75013 - Métro Quai de la Gare où Bibliothèque François Miterrand. Plus d’infos 01 53 61 23 29.

- Les 28 et 29 octobre - Stage de Pandeiro - La & Lô Productions, en collaboration avec l¹Association Musique Sans Frontières, organise un Stage de Pandeiro animé par le carioca Sérginho KRAKOWSKI:
Les villes concernées sont :
* Lyon (69), les 28 et 29 Octobre 2006
* Montpellier (34), les 1er et 2 Novembre 2006 (dates à confirmer !)
* Perpignan (66), les 4 et 5 Novembre 2006
Informations : 06 27 51 02 01

- Samedi 28 octobre - 21h - L'Amérique Latine en musique - Concert avec Susana Borda, voix; Jorge Molina, guitare; Laure Trazzi, voix - Le Cinquante - 50, rue de Lancry - 75010 Paris - Métro République ou Jacques Bonsergent

- Samedi 28 octobre - 20h - Concert groupe Tiriúama - Sidney Rodrigues, Dadá Viana, Josué Domingos - Club des Quatre Ruelles - 2, rue des Chênes - 93100 Montreuil - Informations

- Samedi 28 octobre - 20h - Marcos Valle est depuis 40 ans un des artistes phares de la scène musicale Brésilienne. Chanteur, producteur, compositeur, arrangeur, chanteur historique de la musique brésilienne entouré de ses musiciens, il a marqué l'histoire de la musique avec des classiques qui sont désormais connus de tous sans qu'on sache forcément qui en est l'auteur. - La Maroquinerie - 23, rue Boyer - 75020 Paris
En première partie, Philippe Baden Powell au piano

- Du 27 octobre au 5 novembre - Montpellier, festival 2006, 28e édition ! - Le Festival de Montpellier entamera son 28e périple du cinéma méditerranéen. Un tour d’horizon unique sur le meilleur des productions récentes en provenance de toutes les rives de la Méditerranée, du Portugal à la mer Noire. Avec au total 252 films, dont 113 inédits pour la sélection officielle : avant-premières, compétitions et panoramas. - La Cellule blanche, de Ivar Corceiro - Je t'aime moi non plus, de Maria de Medeiros - Elogio ao 1/2, de Pedro Sena Nunes - Légèrement plus petit que l'Indiana, de Daniel Blaufuks
Le Corum-Palais des congrès - Esplanade Charles-de-Gaulle - 34000 Montpellier - Informations

- Du 26 octobre au 21 novembre - Regards Croisés : Brésil- Haïti - Proches par l'histoire, séparés par l'Atlantique, unis par le passé tragique de l'esclavage, les afro-descendants, tout en gardant leurs différences, vivent aujourd'hui des réalités semblables. Dans l'intention de promouvoir la connaissance réciproque entre ces communautés, le projet Regards Croisés réalise avec les enfants du Brésil, d'Afrique et des Caraïbes, des ateliers de photographie, lettres, dessin, vidéo, jouets, instruments musicaux et d'autres activités qui leur permettent d'identifier leurs racines culturelles communes. - Les travaux sont exposés à l'Ambassade du Brésil - Galerie Debret - 34, cours Albert Ier - 75008 Paris

- Jeudi 26 octobre - 21h - Aller vers... Spectacle de rimes et rythmes basé sur de textes d'auteurs brésiliens (Clarice Lispector, Cecilia Meirelles, Manuel Bandeira, Carlos Drummond de Andrade, Vinicius de Moraes, Cora Coralina). Textes jouées par Gabriella Scheer, Composition et guitarre : Regi Batista - Bar Bab-ilo - 5€ - 9, rue du Baigneur - 75018 Paris - M° Jules Joffrin

- Jeudi 26 octobre - 20h30 - Estamira, de Marcos Prado - Documentaire brésilien qui a obtenu plus de 23 prix entre le Brésil et le reste du monde :
° Meilleur long métrage documentaire, Festival do Rio, 2004
° Meilleure photo, Festival International de Miami, 2005
° Prix de la Critique aux XVIII èmes Rencontres de Cinéma d'Amérique Latine de Toulouse, 2006
" Marcos Prado a accompagné cette femme hors du commun pendant quatre ans, à l'écoute de ses idées fascinantes sur l'état du monde et sur le rôle néfaste joué par Dieu à l'encontre des hommes et des femmes de sa condition. Portée par une « mission divine », et avec une éloquence extraordinaire, Estamira dépasse sa condition misérable et interroge les valeurs de la société moderne " - Brésil, 2004 - 2h10 - VOSTF - Cinéma Mk2 Quai de Seine - 14 quai de la Seine - 75019 Paris - Métro Jaurès ou Stalingrad - Prix des places 6,90 € - Soirée organisée par Mk2 et l'association Bem-te-vi.

- Jeudi 26 octobre - 22h30 - Des poissons dans les arbres - Documentaire français - Réalisé par Maurice Dubroca - C'est au coeur de l'Amérique du Sud, à la frontière du Brésil et de la Bolivie, que se niche la «lune verte», l'autre nom du Pantanal. Un plateau long de six cents kilomètres, où la nature a créé le plus grand marécage de la planète. En six mois, pendant la saison des pluies, fleuves et rivières débordent et laissent s'installer une mer intérieure éphémère. Celle-ci abrite plus de deux cent soixante espèces de poissons. Et il faut attendre le mois d'avril pour voir l'eau baisser. Un véritable cauchemar pour la population aquatique. Certains poissons entraînés par le courant servent de nourriture aux caïmans qui, postés à un endroit stratégique, n'ont plus qu'à ouvrir la gueule pour avaler un délicieux repas. D'autres sont malheureusement pris au piège dans les mares. Une aubaine pour les différents prédateurs peuplant la «lune verte»... - Un coup de projecteur, remarquablement mis en image, sur un univers singulier abritant une multitude d'animaux tropicaux rares réunis autour d'un grand festin. L'humour distillé par-ci par-là dans le commentaire ajoute au charme de cette véritable Arche de Noé. - Ushuaia TV

- Du 25 au 29 octobre - 9h - Fórum Social Moçambicano - Um outro Moçambique é possível... - Recinto da Facim - Maputo - Moçambique - Informações

- Mercredi 25 octobre - 21h40 - Les dauphins à long bec - Documentaire - Le dauphin à long bec est un grand vagabond, mais aussi un animal timide et que l'on ne peut approcher. Plusieurs centaines de ces dauphins reviennent chaque matin vers l'île de Fernando de Noronha... - National Geographic Channel

- Mardi 24 octobre - 22h35 - Discovery Atlas, Le Brésil - Documentaire - Entre musique, danse, sculpture et peinture, le Brésil se distingue par sa diversité culturelle... - Boa Gente vous présente son art martial, la capoeira. Clarissa vous dévoile sa passion, le pilotage d'hélicoptères. Lays vous parle de sa vie d'écolière. Découvrez le Brésil sous un nouveau jour, grâce à des images spectaculaires... - Discovery Channel

- Lundi 23 octobre - 21h01 - Les petits cavaliers de Joaquim - Au Brésil, un riche propriétaire terrien et sa femme réapprennent aux enfants des favelas les règles de la vie en société à travers l'équitation et les soins aux chevaux. Ils ont grandi dans la rue ou bien ont été élevés par des parents violents, des mères célibataires. L'avenir de ces petits Brésiliens était plutôt sombre. Jusqu'à ce qu'ils croisent le chemin de Senhor Joaquim, grand propriétaire terrien, éleveur de chevaux et passionné d'équitation, et de sa femme Dona Terezinha. Un jour, ce couple plus tout jeune a commencé à accueillir dans sa fazenda des enfants des favelas voisines. Et il n'a plus jamais arrêté. Pour la vingtaine d'enfants qui vivent sous son toit, Senhor Joaquim a même créé une école où ceux du voisinage peuvent également s'instruire. L'initiative ouvre d'immenses perspectives aux petits déshérités, qui réapprennent à communiquer avec les adultes et les autres enfants... - Magazine allemand et français, réalisé par Christiane Von Schwindt - 00h52 - 2004 - TV5

- Lundi 23 octobre - 19h - Sarau do Gregório, mostra de Poesia & depoimentos, performances e exposições : Indígena, Indigenista, Indescendente - Com Ademario Ribeiro, Juvenal Payayá e Taynã Andrade - Promoção: Gerência de Arquivos e Bibliotecas da Fundação Gregório de Mattos - Apoio: Biblioteca Betty Coelho & ARUANÃ - Coordenação: Douglas de Almeida - Informações: 8163-9484 – 9951 9212 - Teatro Gregório de Matos - Praça Castro Alves (atrás do Cine Glauber Rocha) - Salvador - Entrada franca.

- Dimanche 22 octobre - 18h30 - Roda de samba - Fernando do Cavaco et l’association Roda do Cavaco. - Point Éphemère – 200, Quai de Valmy - 75010 Paris - Métro Jaurès ou Lois Blanc

- Vendredi 20 octobre - 21h - Zabumba-Ê - Pour bien débuter le week-end et titiller vos sens (auditif et gustatif en particulier) Zabumba-Ê vous convie pour une soirée ennivrante aux sons magiques du pifano et des percussions. - Menu feijoada : 7,5€, arrosée de la bien fameuse caipirinha. - Bar les Orishas - 9 rue Moret - 75011 Paris - M° Ménilmontant

- Vendredi 20 octobre - 20h30 - Avenida Brasil - Copacabana sur les bords du canal Saint Martin - Apéro-lounge, concert et soirée avec happenings surprises - Banda Auê en concert. Révélée au festival des musiques du Brésil en 2006, cette formation de 5 musiciens (basse, batterie, percussions, guitare, machines et chant) propose un mélange d'electro bossa/samba sensuel et groovy, la vague Novo Brasil! Greg Villanova [Oriki music] & KitchTropik [aka El Niño] pour un mix pur Brésil et ultra festif de samba, samba rock, suingue Brasil & samba soul 70' jusqu'à l'aube. - Canal Opus - 167, Quai de Valmy - 75010 Paris - M° Jaures ou Louis Blanc

- Du mercredi 18 au Samedi 28 Octobre - 20h30 - Mayleh Sanchez, «Fabrica numéro 7 » création collective. - Une fabrique artisanale de haricots rouges située dans le Brésil profond doit fermer. Les ouvrières continuent leur travail, non sans aliénation, jusqu’à la dernière minute. Entre crainte et rêves, elles nous racontent une histoire inspirée d’un Brésil fracturé et fascinant par leur poétique gestuelle et sonore. - Du 18 au 28 octobre à 20h30, dimanche 22 à 17h, relâche les 23 et 24. - Atelier de création les 21 et 22. - Mise en scène : Mayleh Sanchez - Interprètes : Fernanda Justina et Ana Amélia - Musique originale : Carlos Bernardo - Théâtre de l’Opprimé - 78, rue du Charolais - 75012 Paris - M° Reuilly Diderot ou Gare de Lyon. - Bar une heure avant le spect - Accessible aux handicapés. - 01 43 45 81 20 - Tarifs : 15€, 12€ et 8€ - Pré vente à 8€.

- Du 17 au 30 octobre - Soledades, exposition photographique de Thiago Barros - Avec cette exposition, Thiago Barros propose au public une série d'images sur le thème de la solitude, grande alliée des artistes. Des paysages profonds, mûris par le temps, que l'homme a traversés, laissant des traces, sans que l'on sache s'il repassera par là un jour. Une impression de vide et une absence de couleurs qui laissent à l'artiste la liberté de jouer avec les différents tons, sans jamais toucher au concept de réalité. Lauréat du Prix Juan Rulfo de photographie en 2005, Thiago Barros a commencé à prendre des photographies dès l’âge de 13 ans. Avec le blanc et noir comme principal outil de travail, son œuvre est délibérément classique. Ses images sont toujours en contraste avec la production contemporaine, ce qui peut être, de nos jours, considéré comme un gage d’originalité, si l’on considère notamment son utilisation très poussée de la technique. Un artiste à ne pas manquer ! - Cinéma Le Latina - Galerie Renoir - 20 rue du Temple - 75 004 Paris
Consulter la présentation de l'Union Latine

- Samedi 14 octobre - 14h - Dia das Crianças - L'Association Bião vous invite à venir fêter la Fête des Enfants - Concerts et spectacles - Comme au Brésil, les hommes apportent quelque chose à boire et les femmes quelque chose à manger, de préférence des produits brésiliens! - Maison du Brésil - Cité Universitaire - 7L, Bd Jourdan - 75014 Paris - Métro : Cité Universitaire

- Les 13 et 14 octobre - Lire en fête à São Luís - A l'occasion de Lire en fête, l'Alliance Française de São Luís et l'Université fédérale du Maranhão s'associent pour une série d'ateliers lecture, animés par des professeurs et des élèves, ainsi que des séances de rencontres-lectures. Une exposition consacrée à la bande-dessinée sera également proposée dans les locaux de l'Alliance Française. - Avenida Colares Moreira n°1, quadra 121 - 65075-440 São Luís

- Les 13,14 et 15 octobre - Lire en Fête - Ateliers, contes, expositions, lectures à voix haute, promenades littéraires, spectacles de rue, pièces de théâtre... - Programme

- Mercredi 11 octobre - 22h - "Jazz brésilien" : Jayme de Aragão - C’est avec son groupe Pirotudo quartet, que s’exprimera l’originalité de ses nouvelles inspirations colorées d’influences africaines et funk. Il compose également pour la chanteuse Marcia Maria, Loalwa Braz et tourne avec l’orchestre de percussions afro-brésiliennes Tupinago. + d'infos... - Jayme de Aragão, Guit/voix; Leo Montanna, piano/clav; Josué Domingues, basse; Simone Prattico, batterie - Baiser Salé - 58, rue des Lombards - 75001 Paris - M° Châtelet - Tél. : 01 42 33 37 71

- Mercredi 11 octobre - 21h - Les violences urbaines : l'exclusion interne. - Avec la participation de O. Guerrero, N. Hamad, L. Sciara, débat animé par R. Chemama. - Dans le cadre du Cycle : Pourquoi sommes-nous violents. - Cartel Franco-Brésilien de Psychanalyse, Association lacanienne internationale. - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Du 7 octobre au 17 décembre - 27.ª edição da Bienal de São Paulo - O título da 27.ª edição é 'Como Viver Junto'. Como Viver Junto é um título dos seminários realizados entre 1976 e 1977 por Roland Barthes, em que ele aborda a vida em comunidades, em que os membros vivem ao mesmo tempo em companhia e em liberdade. - No Parque Ibirapuera, edifícios construídos por Oscar Niemeyer e os jardins por Burle Marx...

- Du 7 au 15 octobre - 1.os Jogos da Lusofonia - 4 Continentes, 1 Língua - Macau irá organizar os 1.os Jogos da Associação dos Comités Olímpicos de Língua Oficial Portuguesa - Os primeiros Jogos da Lusofonia vão ter lugar em Macau entre 07 e 15 de Outubro de 2006 com oito modalidades (atletismo, basquetebol, futebol, futsal, taekwondo, ténis de mesa, voleibol de praia e voleibol) e uma previsão de cerca de 1.000 atletas - A Associação tem como membros os seguintes países e territórios: Portugal, Macau, Angola, Moçambique, Cabo Verde, Brasil, Timor-Leste, São Tomé e Príncipe e na qualidade de membro associado Guiné Equatorial, Índia e Sri Lanka. - Informações

- Samedi 7 octobre - 21h - Concert Sarava, Brésil! - Heitor de Pedra Azul, voix et guitare et Thiecko, percussions - Ce concert est une rencontre de racines afro/brésiliennes. Il est pontué des rythmes indiens du Brésil et des influences africaines. Il marque aussi le début du "Carnaval d'Automne". Il est une entrée dans l'intérieur du Brésil, le Sertão, où la nature est très vivante!!! - Au Middle Age - Rue Charbonier - 10000 - Troyes

- Vendredi 6 octobre - 23h - Sambatuc et ses invités sont en résidence artistique à Glaz’art - Sambatuc est une Bateria de Samba plus communément appelée « Batucada » composée de 50 musiciens, percussionnistes et danseuses. La passion du Samba les mènent jusqu’à Rio depuis 2000, où ils se forment dans les meilleures écoles de Samba carioca. Ils en ramènent ce « groove » et cette énergie si particulière qui les représente tant… « a pura energia do Samba ». - Lors de cette résidence une quinzaine d'entre eux vous ferons danser, samber et vibrer sur les sons percussifs du samba enredo et du samba funk. Des invités prestigieux se mêleront à la fête pour donner le meilleur de la musique et de la danse brésilienne : Fernando do Cavaco avec l’association « Roda do Cavaco » et leur samba pagode, Alessandra Cabral et l’association Allez-Samba et DJ Tom.B aux platines. - Glaz’art - 7/15 avenue de la Porte de la Villette - 75019 Paris - Métro : Porte de la Villette - Parking gratuit

- Jeudi 5 octobre - 22h - Concert de Choro - Maria Inês Guimarães (piano) e son groupe Ilustrando o Choro; Brenda Ohana (Marimba et percussions Brésiliennes); Harry Swift (Contrebasse); Christian Paoli (Percussions Brésiliennes) - Les 7 Lézards - Restaurant, Club de Jazz, salon de thé - 10, Rue des Rosiers 75004 - Paris - Tél : 01 48 87 08 97

- Du 2 au 4 octobre - Fatou Diome : rencontres - L'Alliance Française de Niterói initie une série d'échanges avec Fatou Diome. Conférence, lecture, rencontre et débat seront autant d'occasions de découvrir le travail et l'univers de l'auteure sénégalaise de La préférence nationale et Le ventre de l'Atlantique. - Institut de lettres de l'Université fédérale Fluminense de Niterói - Rua Lopes Trovão 52 - Niterói

- Du 29 et 30 septembre - 8ème Colloque Brésil-France en Sciences de l'Information et de la Communication sur le thème « Etat, culture et communication ». - Les relations entre l'Etat et le secteur de la culture et celui de la communication sont traditionnellement analysées à la lumière d'un certain nombre de transformations : la mise en œuvre d'autorités supra-étatiques (l'Union Européenne par exemple) ou infra-étatiques (les collectivités territoriales), ou même la création d'instances régulatrices (CSA, ART,…) semblent contribuer à la perte de sa souveraineté. Des interrogations sur les conséquences de la notion de mondialisation ou même de " société de l'information " conduisent à considérer l'Etat sous l'angle de ses progressifs retraits et de ses faiblesses. Cette vision est cependant bien rapide et incomplète ; elle contribue à produire une vision stéréotypée de l'Etat en mettant en évidence son déclin. Les relations entre l'Etat et les secteurs de la culture et de la communication demandent à être analysées à l'aune des recompositions en cours de l'Etat et de l'action publique. En effet ces secteurs demeurent stratégiques pour un Etat qui les considère de fait comme nécessaires à l'affirmation d'une identité nationale ou à la formation d'un espace et d'une opinion publique. C'est donc sur ces recompositions que porte ce 8ème colloque franco-brésilien en sciences de l'information et de la communication. - Colloque organisé par Intercom, la Sfsic et le Gresec. - Gresec (Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication) - Institut de la Communication et des Médias, à Echirolles (38) - Université Stendhal Grenoble 3 - Appel à communications. - Plus d'informations

- Mercredi 27 septembre - 22h - Jam Vocale par Catia Werneck - Emportée par la voix de Catia et le groove de ses musiciens, une jam vocale animée et habitée par l’esprit du jazz. D’une énergie incomparable Catia invite en souriant ceux qui désirent entrer dans le monde pas si fermé que ça de la musique vivante. Les musiciens qui l'accompagnent sont des pointures comme Acelinho de Paula, à la basse, ou Christophe Bras, à la batterie. - Née à Rio de Janeiro, Catia Werneck vit à Paris depuis de nombreuses années. Son premier album Estrela do Sultão est édité chez Pygmalion records/musicdisc distribution. - Baiser Salé - 58, rue des Lombards - 75001 Paris - Tél. : 01 42 33 37 71

- Mardi 26 septembre - 21h - Orquestra do Fuba - Forró - Nouvel Album "Quem Mandô ?" - Issus de la jeune et novatrice génération de Rio et São Paulo, les musiciens de l’Orquestra do Fuba déclenchent depuis plusieurs années à Paris, enthousiasme et ferveur, au point d’en devenir l’une des formations brésilienne les plus attendues. - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Mardi 26 et mercredi 27 septembre - 20h - Bia en concert - Grande voyageuse, Bia avait depuis longtemps un projet de disque entre deux rives. Son album Cœur vagabond est un pari réussi : voyage musical et poétique entre la France et le Brésil, il enfile les perles de la chanson de chacun des deux pays… Les adaptations de Chico Buarque, Tom Jobim, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Laurent Voulzy, Lenine font toutes mouche, qu'elles soient chantées en portugais ou en français. - Café de la Danse - 5 Passage Louis Philippe - 75011 Paris
Aussi à Bayonne le 13 Octobre, à Lyon le 17 octobre, à Poissy le 1 novembre, à Nîmes le 2 novembre, à Perpignan le 4 novembre…

- Mardi 26 septembre - 19h15 - L'association Autres Brésils vous donne rendez-vous autour d'une caipirinha pour parler des élections au Brésil. - Alors que Lula brigue un second mandat, quel bilan peut-on dresser de son gouvernement ? A-t-il répondu aux attentes de ses électeurs ? Les immenses inégalités sociales se sont-elles réduites ? Pourquoi Lula n’a-t-il pas rompu avec les politiques économiques néo-libérales menées par ses prédécesseurs ? Quel rôle jouera son parti, le PT, dont l’image a été ternie par des affaires de corruption ? Quels seront les enjeux de son second mandat, dans une Amérique latine qui a largement basculé à gauche ? Bref, Lula représente-t-il encore un espoir ? - Projection du film " Lula, la gestion de l'espoir " , de Gonzalo Arijon - 2005, 61’, suivie d'une rencontre avec le réalisateur et d'un débat sur les perspectives des élections du 1er octobre au Brésil. - Débat : Quatre ans de gouvernement Lula - Quel bilan ? Avec : le réalisateur Gonzalo Arijon (sous-réserve), Gilles de Staal (journaliste), Patrick Piro (journaliste à Politis), Ivan du Roy (journaliste à Témoignage Chrétien et à Basta !, modérateur) - CICP - 21ter, rue Voltaire - 75011 Paris

- Mardi 26 septembre - Journée Européenne des Langues - une journée pour célébrer la diversité linguistique.- La Journée a une large variété d'objectifs basés sur ceux de l'Année européenne des langues, notamment:
- Sensibiliser le public à l'importance de l'apprentissage des langues et de la diversification des diverses langues apprises afin de favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle;
- Promouvoir la riche diversité culturelle et linguistique de l'Europe, qui doit être maintenue et cultivée;
- Encourager l'apprentissage tout au long de la vie dans et en dehors du contexte scolaire, que ce soit durant les études, pour ses besoins professionnels, pour des raisons de mobilité ou simplement pour le plaisir et l'échange.
Pour en savoir plus

- Lundi 25 septembre - 21h - l’Association Iemanjá (Déesse de la mer) présente Nancy Montez Quatuor : Bossa nova - Bossa jazz - M.P.B. - Regilnado Batista, guitare; Acelino De Paula, basse; Bruno Vasconcelos, batterie avec la participation poétique de Gabriella Scheer. - Théâtre de Nesle - 8, rue Nesle - 75006 Paris - Métro : Odéon - Prix de la place : 15 euros avec une Caipirinha gratuite! - Réservations au 01 46 34 61 04

- Lundi 25 septembre - 19h - Rencontre avec Alain Rouquié - A l’occasion de la publication de son livre : "Le Brésil au XXIe siècle. Naissance d'un nouveau grand" aux Ed.Fayard. - En compagnie de Georges Couffignal, Olivier Dabène, Jean-Louis Marfaing, Erik Orsenna, Jean-Christophe Rufin et Ricardo Santiago. - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Dimanche 24 septembre - 17h - Domingo Cubano au Terra Brasilis - Le Brésil ouvre les bras pour accueillir Cuba : il s'agit de présenter à un public curieux tous les aspects de la culture cubaine mais aussi, rassurez-vous, la salsa et le mojito. Tout cela aura lieu grâce à l'énergie débordante de cubains pur jus parmi lesquels Noël BORRERO pour la danse, Donaldo FLORES pour la musique et la danse aussi, DJ Ernesto de Cuba pour l'animation. - Terra Brasilis - Hangar G2, bassin à flot n°1 - Quai Armand Lalande - 33300 Bordeaux

- Du 21 au 28 septembre - 20h30 - Companhia Urbana de Dança - Danse contemporaine - Direction artistique et Chorégraphie : Sonia Destri et Companhia Urbana de Dança. "Ziriguidum et Batalha urbana". - Pièces pour 9 interprètes. - Durée 1h avec entracte. - Ils sont neuf, enfants des plus grandes favelas de Rio, danseurs et capoeiristes mêlant sans complexe hip hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova. Neuf personnages en quête de reconnaissance, la rage au coeur, encadrés et mis en scène par Sonia Destri. Leur danse est acrobatique, bourrée d'énergie et d'invention, violente parfois, illustration du personnage de "dur" qu'ils doivent jouer pour survivre dans la jungle des cités. Ils explosent dans ce double programme... - Dans le cadre de la Biennale de danse de Lyon - Espace Albert Camus - 1, rue Maryse-Bastie - 69500 Bron

- Mercredi 20 septembre - 15h45 - Planète insolite : Le Brésil. - Série documentaire de Michael Cumming - Visite des villes de Salvador et de Recife avant de s'aventurer dans la forêt amazonienne... - 00h50 - 1994 - France 5

- Du 19 au 20 septembre - 21h - Sidney Rodriguez - Trio brésilien - Guitariste et chanteur brésilien de jazz parmi les plus doués de sa génération, Sidney Rodrigues nous offre « À Chegada », un répertoire de compositions originales. Des chansons inspirées des rythmes et des couleurs de son pays natal, et du jazz. D’où la belle part qu’il laisse aux improvisations dans ses morceaux, sans jamais négliger celle qu’il accorde à la mélodie. Sidney Rodrigues a développé plus qu’un style, il a trouvé un son. Un son qu’il nous fait partager aujourd’hui en trio. - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Mardi 19 septembre - 21h - Carlos Henrique Machado e o "Vales dos Tambores" - O Clube do Choro de Brasília especialmente aberto pra receber o celestial Carlos Henrique Machado e o "Vales dos Tambores" : o "Vale dos Tambores" é resultado de pesquisas sobre a contribuição da região do Vale do Rio Paraíba ao choro e ao samba, à música brasileira, por meio do tambor, do jongo e do calango, da congada, da viola caipira. - Clube do Choro de Brasília - Eixo Monumental, ao lado do Centro de Convenções Ulysses Guimarães - Ingressos: R$ 20 e R$ 10 (estudantes) - Informações: 3327-0494.

- Lundi 18 septembre - 20H55 - Faut pas Rêver - Pays de paradoxe, le Brésil exerce sur ses visiteurs une fascination de tous les instants. Si Brasilia, capitale fédérale, demeure une merveille d'architecture contemporaine, Rio de Janeiro figure parmi les plus belles cités. Au sommaire: «La mémoire des Indiens». Une association organise des ateliers vidéo pour conserver la mémoire indigène. - «La transamertume». La Transamzonienne est une route mais aussi le rêve de toute une génération. - «Curitiba, ville modèle». Découverte de la ville la plus écologique du pays. - «Carlinhos Brown, le magicien de Candéal». Le percussionniste Carlinhos Brown initie une politique d'aide sociale dans son quartier de Candeal, à Salvador de Bahia. - «Stars des favelas». Darlan et Douglas sont deux enfants devenus des stars grâce à la télévision. - «Maracana, le temple du Dieu football». Découverte du plus grand stade de football de Rio. - Mag - Découverte - 120 mn - FR3 - En savoir plus

- Dimanche 17 septembre - 10h25 - Larguez les amarres au Brésil - Présenté par Valérie Labadie. Reportages : «Le silence des dunes» - Lençois maranhenses (de Sandrine Léonardelli et Georges Pinol) - «Figurines de terre» - Maître Vitalino (de S. Léonardelli et G. Pinol) - «Les couleurs de la vie» - Nordeste (de Bertrand Edel et Christian Fienga) - Magazine - 00h55 - Retransmission : Vendredi 22/09 - 11h30

- Du 15 septembre au 31 décembre - Ernesto Neto / Leviathan Thot - L’artiste brésilien Ernesto Neto présente une installation monumentale in situ: une créature de tulle contrebalancée par des masses de polystyrène, accrochée sous la coupole d’un des monuments les plus chargés d’histoire de la République. - Léviathan Thot, installation monumentale conçue par l’artiste brésilien Ernesto Neto pour le Panthéon, est une œuvre anthropomorphique. Du Léviathan, monstre du livre de Job auquel elle emprunte son nom, elle a les improbables yeux, le cerveau, la bouche, le cœur et les membres. - Panthéon - Place du Panthéon - 75005 Paris - Métro : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Saint-Michel - Réservation 01 44 32 18 00 - Dans le cadre de la 35e édition du Festival d'Automne à Paris
Ernesto Neto : Leviathan Thot (2006)
Photo : Marc Domage

- Le vendredi 15 septembre - 21h - Santo Amaro - Samba de Roda - Second rendez-vous au Satellit avec le dernier projet du percussionniste Silvano Michelino et de la chanteuse Cristina Violle. Accompagnés par six musiciens entre percussions, cordes et chœurs, Santo Amaro nous entraîne dans le plus africain des styles de samba, la samba de roda. Evénement festif par essence aux mélodies toujours contagieuses, mêlant musique, chorégraphie et poésie, la samba de roda est une composante majeure de la culture populaire régionale afro-brésilienne. Amateurs de danses et de rythmes endiablés, Santo Amaro ne vous décevra pas ! - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris 01 47 00 48 87 - Métro : St Ambroise ou Oberkampf

- Les 15, 16 et 17 septembre - Mouvement des Sans Terre du Brésil - Occuper, résister, produire - Pour la première fois le MST aura son stand à la Fête de l'Humanité : expo photo, vente d'objets artisanaux, livres, bar, restauration - Stand du MST - Village du Monde - À côté du forum pour un autre monde - Avenue Gabriel Péri

- Jeudi 14 et vendredi 15 septembre - 22h - "Bresilian jazz" : Marcia Maria mytique Quartet - Sa voix forte et chaleureuse, sa bonhomie et son sourire permanent font de chacun de ses concerts un grand moment enthousiasmant les foules... Márcia Maria n'a cessé de participer aux festivals et concerts dans le monde entier au mêmes programmes que les plus grands musiciens, chanteurs et chanteuses, tels que H. Hancock, P. Woods, J. Scofield, Carmen Mac Rae, Etta James, M. Makeba, Gilberto Gil, et bien d'autres. Un des moments des plus émouvant fut sans doute l'hommage à Tom Jobim aux Beaux Arts de Bruxelles auxquels participaient également Chico Buarque, Caetano Veloso, le quartet Morelenbaum et Joe Henderson - Marcia Maria chant, Jean Marc Jaffet basse, Robert Persi piano, Luiz Augusto Cavani batterie. - Baiser Salé - 58, rue des Lombards - 75001 Paris - Tél. : 01 42 33 37 71

- Jeudi 14 septembre - 18h30 - Firmo - Exposition de photographies de Walter Firmo - Ambassade du Brésil - Galerie Debret - 31, cours Albert 1er - 75008 Paris - Exposition du 15 septembre au 21 octobre

- Le mercredi 13 septembre - 18h30 - Les nouveaux spectres du cinéma latino-américain présenté par le Festival de courts-métrages Signes de nuit - Plusieurs films brésiliens seront présentés - Festival international de création audiovisuelle et cinématographique. - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Le mardi 12 septembre - 20h50 - Solidairement vôtre: Gol de Letra - Magazine présenté par Valérie Tibet - Invité : Raï. - Fondée et présidée par Raï et Leonardo, la fondation Gol de Letra est la concrétisation d’un rêve commun à ces deux joueurs de football professionnels : contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des enfants défavorisés des banlieues de São Paulo et de Rio par l’accès à l’éducation et aux différentes expressions culturelles.. - KTO

- Vendredi 8 septembre - 23h - Sambatuc et ses invités sont en résidence artistique à Glaz’art - Sambatuc est une Bateria de Samba plus communément appelée « Batucada » composée de 50 musiciens, percussionnistes et danseuses. La passion du Samba les mènent jusqu’à Rio depuis 2000, où ils se forment dans les meilleures écoles de Samba carioca. Ils en ramènent ce « groove » et cette énergie si particulière qui les représente tant… « a pura energia do Samba ». - Lors de cette résidence une quinzaine d'entre eux vous ferons danser, samber et vibrer sur les sons percussifs du samba enredo et du samba funk. Des invités prestigieux se mêleront à la fête pour donner le meilleur de la musique et de la danse brésilienne : Fernando do Cavaco avec l’association « Roda do Cavaco » et leur samba pagode, Alessandra Cabral et l’association Allez-Samba et DJ Tom.B aux platines. - Glaz’art - 7/15 avenue de la Porte de la Villette - 75019 Paris - Métro : Porte de la Villette - Parking gratuit

- Jeudi 7 septembre - Fête de l'Indépendance - Jour férié en souvenir de la déclaration d'indépendance du Brésil le 7 septembre 1822.

- Samedi 2 septembre - 18h - "Brasil sur Seine" avec Alex Lima - Les soirées brésiliennes en plein air sur les quais de Seine! - Sur les quais en dessous de l’Institut du Monde Arabe - M° Jussieu - Infos : 0609341245

- Mardi 29 août - 8h20 - 3a. Jornada de Reflexões sobre Tradução, Linguageme e Cultura - Organização: Elizabeth Harkot de La Taille e Glória Regina Loreto Sampaio - 8:20 às 11:55 / 19:40 às 23:15 - Pontífica Universidade Católica de São Paulo - Faculdade de Comunicação e Filosofia - Campus Monte Alegre - Edifício Reitor Bandeira de Melo - Auditório - Sala 239

- Du 26 août au 7 septembre - 25ª edição da Feira do Livro de Brasília - Un important salon du livre qui accueille de nombreux éditeurs et auteurs. - Pátio Brasil Shopping - Informações

- Samedi 26, lundi 28 et mardi 29 août - 22h - "Bresilian jazz" : Manu Leprince 4T - Entre le Brésil et Manu Leprince, il y a une histoire fusionnelle. Vouée corps et âme à cette passion, elle a le feu sacré et chacune de ses chansons résonne comme autant de déclarations d’amour à ce pays envoûtant... - Baiser Salé - 58, rue des Lombards - 75001 Paris - Tél. : 01 42 33 37 71

- 25,26 at 27 août - XXIV Festival da Pinga 2006 - Paraty - La "pinga", c'est la "dive bouteille" brésilienne, l'eau-de-vie trésor du pays : la cachaça. Et il y en a des centaines de sortes... L'occasion de faire honneur à ce breuvage, avec pas mal de musique et un concours de cocktails organisé par la mairie. Le gagnant se voit décerner le prix de la "meilleure création éthylique". Hips! Un conseil : allez faire un tour au bistrot "Porto das Pingas", rua da Matriz, c'est l'académie de la cachaça! Renseignements : (00-55) 024-33-71-12-22

- Jeudi 24 août - 22h - Ilustrando o Choro - Le Choro est la première musique urbaine, "l'âme" de la musique Brésilienne, illustré par les plus grands compositeurs tels que Villa-Lobos, Hermeto Pascoal, Chico Buarque, Tom Jobim. Précurseur de la samba , il est la musique emblématique de Rio de Janeiro. Ilustrando o Choro a été fondé par la pianiste Maria Inês Guimarães qui donne au piano une place de choix dans l'interprétation des choros brésiliens. Le répertoire est composé des grands standards du choro (oeuvres de Pixinguinha, Jacob do Bandolim, Nazareth, Zequinha de Abreu...) arrangés pour le groupe , et de compositions plus modernes de musiciens actuels (Paulinho da Viola, Rodrigo Lessa, Maria Inês Guimarães...). Ilustrando o Choro a enregistré en 2004 l'album Axui. - Maria Inês Guimarães, piano; Aline Soulhat, flûte et pandeiro; Harry Swift, contrebasse; Christian Paoli, percussions - Aux 7 Lézards - 10 rue des Rosiers - 75004 Paris - Métro Saint Paul. - Entrées 10 et 15 euros.

- 23, 24 et 25 août - II Mostra Internacional Rio Arquitetura – MIRA - Seminário sobre Intervenções Efêmeras em Contextos Urbanos - O evento propõe um debate sobre diferentes experiências realizadas em contextos nacionais e internacionais nos últimos 10 anos, tendo como ações efêmeras e interdisciplinares, trabalhos que procuram questionar as diferentes formas de intervenções artísticas, arquitetônicas e urbanas. A cidade mais do que mero tema contextual ou relacional, é o ambiente necessário para se expressar desejos e/ ou projetos. Partindo de uma estética e de uma política, e de uma interação coletiva, os eventos urbanos em debate atuam de modo efêmero, poético e procuram evidenciar saberes locais, a vida cotidiana e suas dinâmicas. - Auditório Gilberto Freire - Edifício Gustavo Capanema (MEC) - Rua da Imprensa, 16 - Centro - Rio de Janeiro

- Mercredi 23 et jeudi 24 août - 22h - Jam Vocale par Catia Werneck - Emportée par la voix de Catia et le groove de ses musiciens, une jam vocale animée et habitée par l’esprit du jazz. D’une énergie incomparable Catia invite en souriant ceux qui désirent entrer dans le monde pas si fermé que ça de la musique vivante. Les musiciens qui l'accompagnent sont des pointures comme Acelinho de Paula, à la basse, ou Christophe Bras, à la batterie. - Née à Rio de Janeiro, Catia Werneck vit à Paris depuis de nombreuses années. Son premier album Estrela do Sultão est édité chez Pygmalion records/musicdisc distribution. - Baiser Salé - 58, rue des Lombards - 75001 Paris - Tél. : 01 42 33 37 71

- Du 22 août au 1er septembre - Retrospectiva Agnès Varda - Movimento Perpétuo do Olhar - A Ópera-Mouffe (L'Opéra-Mouffe, 1958, 35mm, 17 min); Tio Yanco (Oncle Yanco, 1967, 35mm, 22 min); Resposta de mulheres (Réponse de femmes, 1975, 35mm, 8 min); Ulisses (Ulysse, 1982, 35mm, 22 min) - Centro Cultural Banco do Brasil - Rua Álvares Penteado, 112 - Centro - São Paulo - Metrô : Sé e São Bento.
Em seguida teremos a mostra no Rio de Janeiro, de 1º a 10 de setembro e em Brasília, de 12 a 24 de setembro.

- Dimanche 13 et lundi 14 août - 9h30 à 18h - Stage intensif de capoeira - Organisé par la F.R.I.C.H (Fabrique Rurale In Ceyras Hérault) avec la FICA (Fondation Internationale de Capoeira Angola) - place de la Cambalade - Ceyras - Tenue confort et pique-nique collectif - Renseignements : 06 14 12 62 54

- Du 9 au 13 août - 4ª Festa Literária Internacional de Parati - Em suas edições anteriores, a Festa Literária Internacional de Parati prestrou tributo a Vinicius de Moraes, Guimarães Rosa e Clarice Lispector. Em 2006, reiterando o seu compromisso de mostrar a riqueza da literatura brasileira, a FLIP homenageia Jorge Amado (1912-2001). - Programa

- 2 août - 20h - Béatriz Azevedo - Tropicalisme, anthropophagie et musique brésilienne - Après l'année du Brésil en France et avec la Copa da Cultura en Allemagne, c'est toujours l'heure des belles découvertes en provenance du Brésil... et c'est le cas avec Béatriz Azevedo, dont le talent d'auteur, compositeur et poétesse n'a pas échappé à Gilberto Gil en personne, qui l'a choisie pour représenter son pays lors de la coupe du Monde à Berlin. Très demandée pour des collaborations par ses amis artistes (Jorge Mautner, Tom Zé, Vinicius Cantuaria...), révélée par Caetano Veloso qui a signé son premier album sur son propre label Natasha Records, Beatriz Azevedo fera une escale exceptionnelle à Paris pour trois dates estivales... Si vous êtes à Paris, ne ratez pas ce rendez-vous d'une artiste hors du commun !!! - Beatriz sera accompagnée sur scène par des musiciens brésiliens exceptionnels : Bocato au trombone, Pedro Ito aux percussions et Lucas Vargas au claviers. - Divan du Monde - Pigalle Estival - 75, rue des Martyrs - 75018 Paris

- 21 et 22 juillet - 3ème Festival Samba Répercussion - Sur le thème de l'eau - De nombreux groupes de samba, venus de toute la France, du Brésil et d'Espagne, animeront les rues du village de Monléon Magnoac, en Hautes-Pyrénées... Trois jours de spectacles, concerts et déambulations, avec des échassiers et jongleurs, des débats et expos sur le thème de l'eau, qui réjouiront autant les familles et néophytes que les amateurs de rythmes brésiliens... - Festival Samba Répercussion - Monléon Magnoac

- 21 et 22 juillet - 21h - Béatriz Azevedo - Tropicalisme, anthropophagie et musique brésilienne - Après l'année du Brésil en France et avec la Copa da Cultura en Allemagne, c'est toujours l'heure des belles découvertes en provenance du Brésil... et c'est le cas avec Béatriz Azevedo, dont le talent d'auteur, compositeur et poétesse n'a pas échappé à Gilberto Gil en personne, qui l'a choisie pour représenter son pays lors de la coupe du Monde à Berlin. Très demandée pour des collaborations par ses amis artistes (Jorge Mautner, Tom Zé, Vinicius Cantuaria...), révélée par Caetano Veloso qui a signé son premier album sur son propre label Natasha Records, Beatriz Azevedo fera une escale exceptionnelle à Paris pour trois dates estivales... Si vous êtes à Paris, ne ratez pas ce rendez-vous d'une artiste hors du commun !!! - Beatriz sera accompagnée sur scène par des musiciens brésiliens exceptionnels : Bocato au trombone, Pedro Ito aux percussions et Lucas Vargas au claviers. - l'Entrepôt - 7/9, rue Francis de Pressensé - 75014 Paris - Métro Pernety

- Lundi 17 juillet - 6ª Reunião de Chefes de Estados e de Governo da Comunidade de Países de Língua Oficial Portuguesa (CPLP). O encontro deverá acontecer na capital do país, Bissau, e reunirá representantes de Brasil, Portugal, Angola, Cabo-Verde, Guiné-Bissau, Moçambique, São Tomé e Príncipe e Timor Leste.

- Jusqu'au dimanche 16 juillet - Exposition retrospective Fred Forest - Un événement qui sort du cadre des présentations habituelles de l'art contemporain. Le travail de l'artiste fera l'objet d'un panorama retraçant un parcours allant de 1967 à nos jours. Dans cette trajectoire, très riche, une place de choix sera consacrée aux nombreuses actions que l'artiste a réalisées au Bresil, notamment en 1973 et 1975. Des actions dont l'importance de la contestation politique à l'époque resteront comme exemplaires dans la mémoire historique de ce pays. - Paço das Artes - São Paulo - Du 22 mai au 16 juillet. - D'autres informations sur Fred Forest

- 14 et 15 juillet - I Oficina de Arte e Cultura Indígena de Manaus, Estado do Amazonas-Brasil, a ser realizada na Sede do Instituto de Pesquisa da Amazônia (IMPA) na cidada de Manaus. - O objetivo é de proporcionar aos artesãos e artistas indígenas debates e reflexões sobre suas atividades artísticas e profissionais, bem como oferecer treinamento técnico, visando o melhoramento de suas produções artísticas. - Programa

- Du 8 au 23 juillet - Festival de Inverno de Ouro Preto - Fórum das Artes 2006 - A Universidade Federal de Ouro Preto e as Prefeituras Municipais de Ouro Preto e Mariana, estão promovendo, de 08 a 23 de julho de 2006, o Festival de Inverno de Ouro Preto - Fórum das Artes 2006 - A vereda escolhida pelo público para 2006, Sinhá Olympia, as Festas e Manifestações Populares , vai ret ratar a vida de uma figura folclór ica, conhecida em toda a região e também pelos turistas, que a tornaram famosa no Brasil e no exterior: Olympia Angélica de Almeida Cot ta. A proposta é que esses temas se tornem novas veredas , ou seja, roteiros a se tornarem fontes permanentes de desenvolvimento de saberes e serviços, com aproveitamento sustentável do pat rimônio histórico da região. Assim, as novas veredas passam a ser incorporadas ao cardápio turístico da cidade. - Ouro Preto e Mariana - Minas Gerais

- Samedi 8 et dimanche 9 juillet - Rencontres littéraires de Lettres sur cour à Vienne - Les rencontres littéraires du Festival International de Jazz accueillent cette année Bernardo Carvalho qui présentera ses romans dimanche 9 juillet à 17h30 et Anne-Marie Métailié pour un apéritif littéraire autour des Editions Métailié dimanche 9 juillet. En partenariat avec la librairie des Lucioles à Vienne. -

- Samedi 8 juillet - 22h - SomBrazuca - 5 Dj's avec la participation spéciale de Marcelo D2 - Bataclan - 50, Bd Voltaire - 75011 Paris

- Samedi 8 juillet - 21h - Mozart et ses airs inoubliables, par la soprano brésilienne Ivonete Rigot-Muller accompagnée au piano par Lorenzo Cipriani - Programme : Lieder et airs des opéras - Le Nozze di Figaro, Don Giovanni, Lucio Silla, Idomeneo, La Finta Giardiniera, La Finta Semplice - Eglise Saint-Merry - 76, rue de la Verrerie 75004 Paris - Métro Châtelet

- Vendredi 7 juillet - 20h00 - Gilberto Gil - Première partie : Mayra Andrade - Le Zénith de Paris - 211, Avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris - Porte de Pantin

- Jeudi 6 juillet - 20h00 - Yvete Sangalo - Ivete Sangalo était l’une des voix de Banda Eva, un des plus grands groupes axé de Bahia, avec des ventes de plus de 4 millions de disques. Depuis le tube « Carro Veloso » qui a fait connaître le groupe, elle a entrepris une carrière solo ponctuée d’une série d’albums à succès. - Elysée Montmartre - 72, boulevard de Rochechouart - 75018 Paris - M° Anvers

- Les 2 et 3 juillet - 20h - Elza Soares - Consacrée chanteuse du Millénaire par la BBC - En concert à Paris - Escale pour deux soirs à Paris pour la diva brésilienne, un an après s’être produite à l’Opéra Garnier (le 14 juillet 2005) et en route pour Berlin où elle présentera à l’occasion de la coupe du monde de football son spectacle ‘Do coccix até o pescoço’ (du coccyx aux cervicales). Elza Soares chante depuis 50 ans. Sa vie ressemble au destin d'une rock star mais sa musique c'est la samba de Rio de Janeiro. Aujourd'hui consacrée, honorée et enfin respectée, surtout pour sa voix capable de parcourir trois octaves et demi, Elza Soares collectionne les prix. Née pauvre, noire, dans les quartiers Nord de Rio de Janeiro à Padre Miguel, mariée à 12 ans, mère à 13 ans, veuve à 21 ans, elle chante dans son spectacle ‘A carne mais barata do mercado é a carne negra’ (la viande la moins chère du marché est la viande noire) et ‘Dura na queda’ (dure à cuire). - New Morning - 7, rue des Petites Ecuries - 75010 Paris

- Dimanche 2 juillet - 15h à 20h - Fête de la Saint Jean - Comme tous les ans l'Association Bião termine l'année scolaire avec une fête traditionelle brésilienne... et comme au Brésil les dames apportent les biscuits salés ou sucrés et les messieurs les boissons non alcoolisées - 15h - 16h30 : Lia Prestes ; 17h - 17h30 : Léo et Thomas ; 18h - 20h : Alba Maria Entrée gratuite - La Maison Populaire - 48, rue Danton - 93100 Montreuil - Métro : Mairie de Montreuil - Bus : 102 et 121 - Renseignements : Association Bião - 27 rue Jean Cottin - 75018 Paris - 01 42 05 35 49

- Jeudi 29 juin - 19h30 - Concert de bossa nova de Aline Ranc et avec le groupe N'Terra (qui joue du bossa nova... des classiques de Jobim et Roberto Menescal entre autres). - Le Rallye - 11, quai de la Tournelle (près de l'Insitut du Monde Arabe) - 75005 - Paris - M° Jussieu

- Mercredi 28 juin - Latitude zéro, de Toni Venturi - Pour ceux qui aiment les histoires denses et les personnages forts, Latitude zéro est un film à voir sans faute. Dans un restaurant routier du fin fond du sertão, à proximité d'une ancienne mine d'or où plus personne ne passe, Lena est enceinte de huit mois. Elle a été abandonnée par son époux et se retrouve seule dans son restaurant routier où plus aucun client ne s'arrête jamais. Elle se mure dans sa solitude jusqu'au jour où arrive Vilela. Policier militaire, il trouve refuge dans ce lieu du bout du monde suite à une bavure pour laquelle la justice le recherche. Il débarque un jour dans cet univers insolite. A travers la rencontre violente entre ces deux histoires de vie se jouent toutes les passions humaines au cœur du paysage magnifiquement aride et ingrat du sertão. Cette adaptation d'une œuvre théâtrale de Fernando Bonassi est marquée par le jeu de Débora Duboc et de Claudio Jaborandy et par le rapport intime que crée le réalisateur entre la nature et les hommes. Toni Venturi filme ici la rencontre violente entre deux écorchés vifs, dans un décor digne de Bagdad Café. « Je sens que c'est une œuvre dérangeante », explique Toni Venturi. « C'est le cinéma que je veux faire ; je pense qu'il est important de raconter des histoires qui font réfléchir, qui font naître des questions après avoir quitté la salle obscure. Une expérience cinématographique doit être transformatrice, même si elle ne fait que semer de petites graines dans les esprits de chacun. » - 2002 - 85 min - fiction - couleur - 35mm - VOSTF - Film interdit aux moins de 12 ans - L'Archipel - 17, bd de Strasbourg - 75010 Paris

- Dimanche 25 juin - 20h - L’association Hippocampe est heureuse de recevoir à Paris le spectacle Au bout de la mer, de et par Humberto Brevilheri. Humberto est brésilien et travaille depuis plusieurs années en Italie, où, avec François Kahn, il a fondé la Compagnie ODRADEK arti viventi. "Au bout de la mer" est le fruit d'un long travail sur "La croisade des enfants" de Marcel Schwob. Parallèlement au travail de metteur en scène et d'acteur, Humberto Brevilheri a patiemment créé de petites sculptures de bois qui ont assumé pour lui la place de partenaires ou d'alter ego dans les huit récits composés par Marcel Schwob. Le jeu de l'acteur avec ces figures a accentué le caractère à la fois tragique et enfantin, archaïque et moderne du texte poétique de Marcel Schwob, et a permis sa métamorphose en acte théâtral. Le spectacle sera présenté en français - Studio Hippocampe - 10, Impasse du Ruisseau - 93 Bagnolet - M° Gallieni (3) ou Robespierre (9).

- Dimanche 25 juin - 18h30 - Projet Danse et Scène - Direction Artistique : Dora de Paula - S’investir dans un projet artistique commun. Développer les postures scéniques, le maquillage, la coiffure, le travail des répétitions à l’aide de la vidéo. - Théâtre Trianon de Paris - 80, Boulevard Rochechouart - 75018 Paris - Organisé par l'Association Artistique Brésilienne - 7, rue d’Ankara - 75016 Paris

- Samedi 24 juin - 20h - Repas cabaret en 3 actes : Flor de Bahia - Cette histoire se passe à Salvador de Bahia, au Brésil. Dona Flor est une femme pleine de charme, très aimée de tous, mais tout le monde la plaint, car elle a épousé Vadinho, vaurien, joueur et coureur de jupons, mais le plus irrésistible des hommes. L’histoire s’ouvre au moment du carnaval de Bahia, sur la mort inattendue de Vadinho. Dans les premiers temps de son deuil, Flor évolue dans la douleur, l’angoisse, les souvenirs, tourmentée par le désir ardent de cet homme qui savait si bien la satisfaire. Elle finira par épouser le docteur Teodoro Madureira, homme droit et responsable, plein d’attention et d’amour à l’égard de Dona Flor. Le temps passe, la vie s’écoule paisiblement. Dona Flor découvre la tranquillité et peut-être l’ennui. Tout va basculer, le jour où elle trouve Vadinho nu, couché sur son lit, qui entend bien continuer à jouir de ses droits de mari… Comment va t-elle vivre avec ses deux maris ? - D’après le roman de J. Amado - Mise en scène : A.Bustamante - Adaptation : Marcela Obregon - Formule dîner - spectacle à 20€ - Réservation indispensable au 01 47 31 34 23 - Le Bouquin Affamé - Café culturel - 6, rue Dagobert - 92110 Clichy

- Samedi 24 juin - 20h30 - Noites do Brasil au Studio Ermitage - Bal Forró com a Orquestra do Fubá - Après le New Morning début juin et la scène de l’Olympia pour la fête de la musique L’Orquestra do Fubá revient au Studio Ermitage pour fêter dans l’intimité la sortie de leur deuxième album… - Un bal forró dans la tradition des bals populaires du Nordeste du Brésil, sans oublier une pointe de modernité. Succès garanti, par une débordante énergie sur scène et un répertoire où accordéon et violon rejoignent, guitares, basse, cavaquinho et percussions dans une fusion hyper dansante. - Studio Ermitage - 8, rue de l’Ermitage - 75020 Paris - M° Jourdain ou Ménilmontant - Bus : 26 et 96 - Renseignements : 01.43.38.70.76

- Samedi 24 juin - à partir de 15h - Festa Junina - Venez danser le forró et la quadrilha, venez manger la canjica et le salsichão dans une fête organisée par le Comité des résidents sous les pilotis de la Maison du Brésil. - Entrée libre - Maison du Brésil - Cité Universitaire Internationale de Paris - 7L, Bd Jourdan - 75014 Paris

- Samedi 24 juin - de 13h à 19h - Associations Brésils Cultures vous invite à la Fête des Associations - ABC est l'union d'associations créée tout récemment par des associations intervenant dans le champ culturel brésilien en France : Bem-Te-Vi sur le Cinéma et l'audio-visuel, Bonjour Brasil et son portail culturel brésilien, Henri Ballot qui expose les photos du grand photographe éponime et Iemanjá qui avec la voix de Nancy Montez perpétue le grand récital brésilien. Nous pourrons discuter ensemble d'A B C, de ses projets et de vos propositions autour d'un verre de caïpirinha, d'une cerveja ou de xinxin de galinha ! - Parc Montreau - 31, Bd. Théophile Sueur - 93100 Montreuil - Bus 212, 301, 122 depuis la porte de Montreuil, arrêt Fort de Rosny ou Parc Montreau.

- Vendredi 23 juin - 21h - Concert "Cabôclos et Orixás" - Heitor de Pedra Azul, voix et guitare; Damien Hennicker, saxophones; Paulinho da Caixa, percussions - Concert et repas Brésil! - Jameson Pub - Place des Halles - 10000 Troyes - Tél: 03 25 75 34 33

- Vendredi 23 juin - Água na boca en concert dans le cadre du Festival Soleils Bleus à Saint-Herblain (44) pour présenter l'albun "Pigments". - Água na boca a une démarche artistique originale, marquée par son amour des musiques brésiliennes, des musiques improvisées, du funk, de l'électro, des musiques africaines et afro-cubaines… qui lui servent de tremplin vers des expériences nouvelles aux sonorités généreuses et inattendues. - Festival "Soleils Bleus" - Parc de la Bégraisière - Saint Herblain (44) - Informations

- Vendredi 23 juin - 18h30 - Frederico Geissler - Créatavic, quarante cinq oeuvres que Frederico Geissler, artiste brésilien originaire du Minas Gerais, a réalisé ces quarante dernières années. Avec "Créatavic", l'artiste présente des matrices et leurs reproductions couleurs: des gravures imprimées par la lumière, des gravures électrostatiques ou "cybergravures". - Exposition à la Galerie Debret - Ambassade du Brésil - 34, cours Albert 1er - 75008 Paris - exposition du 23 juin au 28 juillet - 10h à 13h / 15h à 18h

- Mercredi 21 juin - 20h30 - L’Orquestra do Fuba est de retour pour une série de concerts à l'occasion de la sortie de son dernier CD : Quem Mandô?(A qui la faute ?), un album qui porte en son sein une nouvelle pulsion, due en partie à une formidable tournée en 2005 (plus de 80 dates en Europe). Ce nouvel album témoigne d'une montée en puissance du groupe : plus de créativité, de sons, de solos d'instruments, d'ingéniosité percussive encore plus pop malgré une indéniable rythmique forró. Interprètes à l'énergie communicative, tous les membres du groupe sont auteurs-compositeurs. Ensemble, laissant de côté leurs carrières respectives, ils ont contribué à créer une nouvelle façon d'aborder le forró. Ce deuxième album, Quem mandô?, reste dans la lignée du premier, Forroléïdoscope - et confirme leur talent à incorporer différentes influences au forró. - Olympia - 28, boulevard des Capucines - 75009 Paris

- Mercredi 21 juin - 18h à 00h30 - Batucada à tout va ! - La Fête de la musique à la Mairie du IIIème : Une programmation de choix pour la désormais traditionnelle fête de la musique. Quatre groupes alterneront de 18h30 à 00h30 pour faire bouger le Square du Temple et le parvis de la mairie du IIIème, quatre groupes placés sous un même signe festif : la batucada.
Emblématique de la culture brésilienne, la batucada tire ses sources des cultures africaine, portugaise et indienne. Véritable phénomène, elle est née dans les années 50 et s’est rapidement imposée dans l’ensemble du pays, en touchant toutes les couches de la société.
- 18h30 et 20h00 : Agua de Coco - Vilson Vasconcelos, doyen des percussionnistes brésiliens et prodige de la cuica, sera accompagné de ses fidèles musiciens (caisse claire, tambourine, agogo et surdo).
- 19h15 et 21h30 : Canto do Rio - Créée par Réginaldo Batista, cette batucada se compose d’une vingtaine de musiciens. Leur spécialité : la roda de samba. Les musiciens jouent en se plaçant en cercle autour d’un seul qui improvise.
- 20h45 et 23h00 : Batala - Une batucada emmenée par Giba Goncalves, compositeur originaire de Salvador de Bahia, qui combine samba, rock, funk, jazz et reggae.
- 22h15 et 23h45 : Mulêketú - Lauréat en 2005 de la 2ème édition du Concours de batucadas de Paris organisé au Cabaret Sauvage. Leurs influences : samba, afro, comparsa, maracatú, funk et afoxé. Une performance chorégraphiée où rythme et danse ne font qu'un.
Mairie du 3e arrondissement - 2, rue Eugène Spuller - 75003 Paris

- Mercredi 21 juin - 17h - Conférence de Maria Helena Antuniassi, chercheur du CERU/USP et François Bonvin, maître de conférence à l’EHESS - A l'occasion de la parution du livre de Maria Isaura Pereira de Queiroz : Seigneurs ruraux et pouvoir local dans la vie politique brésilienne - Traduit du portugais (Brésil) par l’auteur avec la collaboration de F. Bonvin aux Editions de la MSH, Collection Brasilia, 2006 - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain - salle 215 - 54 bd Raspail - 75 Paris

- Mardi 20 juin - 19h - Os Irmãos Souza (Ronaldo do Bandolim, mandoline et Rogério Souza, guitare) sont de nouveau en France, en compagnie du chanteur Agenor de Oliveira. Avec Aline Soulhat (flûte et pandeiro) et Christian Paoli (percussions) - Invités : Maria Inês Guimarães (piano), Raul Mascarenhas (sax, flûte) - 7 Lézards - 10, rue des Rosiers - 75003 Paris - Métro Saint Paul

- Mardi 20 juin - 9h - Les syndicalistes et le marché financier au Brésil - Exposés des étudiants : Maria Aparecida Jardim Chaves - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique - EHSS - salle 5 - 105, bd Raspail - 75 Paris

- Mardi 20 juin - Séminaire : Le Brésil : un partenaire commercial et stratégique de premier plan - Avec ses 186 millions d'habitants, un redressement économique spectaculaire, le Brésil séduit de plus en plus d'entreprises françaises de taille moyenne et de tous secteurs - plus de 350 groupes français y sont déjà implantés - Sans minorer les difficultés d'accès au gigantesque marché latino-américain que constitue le Brésil, ce séminaire s'attachera à mettre en avant les évolutions et les potentialités de ce marché, sur le point de jouer un rôle prépondérant dans l'économie mondiale d'ici 2050. - Organisé par Ubifrance - Alliance Française - 101, boulevard Raspail - 75006 Paris - Programme

- Dimanche 18 juin - 20h - Danilo Moraes et Ricardo Teté, en concert au Franc Pinot - 1, quai de Bourbon - Île Saint Louis - 75004 Paris - M° St Paul / Pont Marie

- Les 17 et 18 juin - 9h - Stage avec Kaka Wera Jecupé, (cosmovision tupi-guarani) - Thème : Avanembô - Kaká Werá Jecupé est un indien brésilien, thérapeute, écrivain et entrepreneur social, spécialiste en ethnomédecine, professeur de l’Unipaz et de la fondation Peiropolis. Il anime des stages de soins et connaissance personnelle à travers tout le Brésil et divers pays d’Europe et d’Amérique du Nord, depuis plus de 10 ans. Il dirige l’Institut Arapoty, organisation qui travaille pour le développement durable et réalise des actions sociales avec les peuples indigènes et les communautés traditionnelles. Il est membre du collège International des Thérapeutes. En 2005, en reconnaissance de son travail au sein de l’Institut Arapoty, il est devenu membre de l’Ashoka Entrepreneurs Sociaux. - Espace Arkanciel - 17, av de Paris - 94 Vincennes. - Métro : Bérault, château de Vincennes. - RER : Vincennes - 190€ - Arapoty - 1 ter, rue Baudoin - 92600 Asnières - Tél. 01 47 90 25 81

- Samedi 17 juin - 21h30 - Spécial Brésil - Dernière édition avant l'été ! - 21h30 Live : Trio Pagode avec Fernando, Rodrigo et Fabrizio - 23h30 Mix : Brasil afro party - l'Etage - 77, rue du Faubourg du Temple - 75 Paris

- Samedi 17 juin - 21h - Concert "Cabôclos et Orixás" - Heitor de Pedra Azul, voix et guitare; Damien Hennicker, saxophones; Paulinho da Caixa, percussions - Concert et repas Brésil! - Jameson Pub - Place des Halles - 10000 Troyes - Tél: 03 25 75 34 33

- Samedi 17 juin - Fête brésilienne à Puyloubier
- Entre 17h et 19h : Stage de samba
- Soirée brésilienne à 20h30 : Musique, danse et gastronomie - feijoada, desserts, caipirinha, etc&hellip - Trio « Alexandre Manno et groupe » - Nicolas Dolce à la percussion, Marc Buccafuri à la guitare - Association Portulan - 10, rue du Petit Saint Esprit - 13100 Aix-en-Provence - Salle des fêtes de Puyloubier - Renseignements : 04 42 58 77 20

- Vendredi 16 juin - 21h - Os Irmãos Souza (Ronaldo do Bandolim, mandoline et Rogério Souza, guitare) sont de nouveau en France, en compagnie du chanteur Agenor de Oliveira. Avec Aline Soulhat (flûte et pandeiro) - MamBia - 9 bis, Cour des Petites Ecuries - 75010 Paris - Métro Strasbourg Saint Denis - Réservations : 01 47 70 97 85 - Entrée libre, restauration sur place.

- Vendredi 16 juin - 20h30 - Toca do Samba - De la Havane à Rio - Le Royal Majestic Orchestra (Rumba Club) - Rumba et Salsa (8 musiciens) et Brazil Dancing Orchestra (Gafieira Toca do Samba) - Samba (8 musiciens) - Rumba, guaguanco, conga, merengue, et salsa à gogo, Samba do pé, roda de samba, choro et samba de gafieira. Initiation aux danses. Danseurs. Attractions. - Studio de l’Ermitage - 75020 Paris - Réservations : 01 42 05 27 59

- Du 15 au 30 juin - Architecture Provocatrice - La Maison du Brésil vous invite à regarder les projets des étudiants en architecture de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro qui témoignent des initiatives en faveur du développement et de la rénovation de la ville de Rio de Janeiro. Selon un regard soucieux et surtout provocateur, ces étudiants mettent en vue de nouvelles solutions urbaines et architecturales pour cette ville qui peut être considérée comme une fenêtre brésilienne ouverte sur le monde.- Tous les jours de 13h à 20h. - Entrée libre - Maison du Brésil - Cité Universitaire Internationale de Paris - 7L, Bd Jourdan - 75014 Paris

- Jeudi 15 juin - 21h - Aller vers... Spectacle de rimes et rythmes basé sur de textes d'auteurs brésiliens (Clarice Lispector, Cecilia Meirelles, Manuel Bandeira, Carlos Drummond de Andrade, Vinicius de Moraes, Cora Coralina). Textes jouées par Gabriella Scheer, Composition et guitarre : Regi Batista - Bar Bab-ilo - 5€ - 9, rue du Baigneur - 75018 Paris - M° Jules Joffrin

- Jeudi 15 juin - 20h30 - Le Match MusicAmical Algérie / Brésil - Où quand le Chaâbi rencontre la Samba et la musique du Nordeste du Brésil. - Une soirée un peu folle comme on les aime tant ! Avec des artistes talentueux, réunis pour l’occasion et des guests en bonus… - Pour l’Algérie : Hafid Djemaï (chant, mandole); Amar Chaoui (percussions); Abdenour Djemaï (banjo); Zahir Djemaï (guitare); Farid Zehouane (saxophone) - Pour le Brésil : Ana Guanabara (chant, percussions); Renato Velasco (guitare); Dada Vianna (percussions); Jessé (chant, cavaquinho); Farid Zehouane ( saxophone) - NB : si vous étiez là à la super journée Jam Dielna, le 19 mars dans le même lieu ... vous avez assisté, en live, à la naissance de ce projet ! - Plus d'infos au 01 46 64 23 20 - A l’Alimentation Générale - 64, rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris - Métro : Parmentier

- Mercredi 14 juin - 21h - Os Irmãos Souza (Ronaldo do Bandolim, mandoline et Rogério Souza, guitare) sont de nouveau en France, en compagnie du chanteur Agenor de Oliveira. Avec Aline Soulhat (flûte et pandeiro) et Dada Viana (percussions) - Au Chat Noir - 76, rue JP Timbaud - 75011 Paris - Métro Parmentier ou Saint Maur

- Mercredi 14 juin - 21 h - (H)altères-ego : corps en construction, conférence de Stéphane Malysse, Professeur d'anthropologie au Département d'Etudes Artistiques de la nouvelle Université de São Paulo. Discutant : Maria-Roneide Cardoso-Gil, modérateur : Sylvia Salama. - Des enchantés du corps : Modalités de la jouissance au Brésil. - Cartel Franco-Brésilien de Psychanalyse, Association lacanienne internationale. - La Maison de l'Amérique latine - 217, boulevard Saint Germain - 75007 Paris

- Mercredi 14 juin - Aline de Lima sera aussi accompagnée d'un saxophone, d'une contrebasse et d'un vibraphone. - Le geste est encore timide, mais la voix papillonne avec agilité sur les rythmes souples et mélodies accroche-coeur tirés d'un premier album, Arrebol, distillant une envoûtante mélancolie et quelques lumineux sourires. Pour tailler les belles promesses de cette "aube" (arrebol en portugais), sa maison de disques, Naïve, lui a offert les doigts de fée de Vinicius Cantuaria, guitariste et producteur visionnaire de la chanson brésilienne, membre d'une fratrie new-yorkaise de musiciens (Arto Lindsay, Marc Ribot) aimant nourrir les traditions d'idées nouvelles. Il y a six ans à peine, Aline de Lima n'imaginait pas que la chanson serait sa voie. Originaire du Maranhão, Etat du nord, cette fille d'une institutrice et d'un employé de banque a été bercée par la MPB (musique populaire brésilienne) et un riche folklore régional, très marqué par l'identité africaine. "Mais au Maranhão, explique-t-elle, on fait souvent des complexes, on n'ose pas affirmer sa culture et réaliser ses rêves." - New Morning - 7 & 9, Rue des Petites Ecuries - 75010 Paris - 01.45.23.51.41

- Mardi 13 juin - Brasileirinho , de Mika Kaurismäki - Sortie du DVD - Dans Brasileirinho, Mika Kaurismäki filme et surtout écoute les musiciens qui perpétuent et renouvellent la tradition du choro. Du Trio Madeira Brasil à Ronaldo do Bandolin en passant par Luciana Rabello, Paulo Moura et sa clarinette, la chanteuse Teresa Cristina ou encore Jorginho do Pandeiro, tous parlent avec passion de ce courant musical né à la fin du XIX ème siècle. Mêlant structure mélodique européenne, rythmes africains et interprétation mélancolique tout indienne, le choro est une musique à la fois populaire et érudite, et en tout cas profondément brésilienne. Que l'on soit néophyte ou connaisseur du genre, c'est avec un vrai plaisir que l'on suit ces musiciens dans les gafieiras de Lapa, lors d'un déjeuner dominical ou durant un atelier. Véritablement centré sur la musique, Brasileirinho donne envie d'écouter, de savourer, de danser, d'en découvrir plus sur ce choro mélancolique et festif. - DVD édité par les Editions Montparnasse - Prix public conseillé : 20 €

- A l'occasion de la Coupe du Monde 2006, la Favela Chic s'associe une fois de plus à Gol de Letra. Nous vous invitons à venir assister à tous les matchs de l'équipe du Brésil à la Favela Chic et marquer un but pour l'éducation! A chaque match, une soirée spéciale : retransmission sur grand écran suivi d'un concert:
13 juin 21h : Brésil / Croatie - Ariel Wizman aux platines - Ouverture des portes à 19h30
18 juin 18h : Brésil / Australie - Marco Dos Santos (Dir Artistique du Paris Paris) / Mister Catra & DJ Edgar - Ouverture des portes à 17h
21 juin 21h : Brésil / Japon - Groupe Cabruera - Ouverture des portes à 19h30

Favela Chic - 18, rue du Faubourg du Temple - 75011 Paris - M° République
Gol de Letra - 89 Bd Sébastopol - 75001 Paris - Metro: Réaumur Sébastopol

- Lundi 12 juin - 14h à 15h - Jour international de lutte contre le Travail des enfants - Organisé par l’Organisation Internationale du Travail cette journée sera l’occasion de présenter le programme d’Eradication du travail des enfants et en particulier la campagne « Carton Rouge pour le travail des enfants » ; cette campagne a déjà parcouru tous les continents et acquis une grande notoriété atteignant des dizaines de milliers de personnes à travers le monde . 2006 sera l’occasion d’organiser une grande rencontre entre personnalités du monde du sport et du football, suivie d’un match amical entre deux équipes féminines de l’Ecole Internationale de Genève et du Mouvement des Scouts International. - La Fondation Gol de Letra exprime son total soutien à la campagne de 2006 et ses fondateurs comme ses équipes ont d’ores et déjà offert leur contribution. - Siège de l'OIT à Genève

- Dimanche 11 juin - 18h30 - Choros et sambas pour écouter et pour danser ! - Le meilleur de la samba venue directement de Rio de Janeiro, pour écouter et pour danser! - Avec Aline Soulhat (flûte et pandeiro), Boris Giraud (basse), Dada Viana (percussions) - Invités : Celinho Barros et Raul Mascarenhas - Maison du Brésil - Cité Universitaire Internationale de Paris - 7L, Bvd Jourdan - 75014 Paris - Entrées : Plein tarif : 10 euros, étudiant, chomeur : 5 euros.

- Samedi 10 juin - 14h à 20h - Septième Fête des langues - Organisée par les dix centres et instituts culturels du Forum des Langues Européennes, la Fête des langues propose aux Parisiens, en entrée libre, un après-midi informatif, culturel et ludique sur les thèmes de l’apprentissage des langues et du plurilinguisme - Initiation gratuite aux langues européennes, musique : la chorale du Centre, dictée franco-européenne, jeux sur le plurilinguisme. - Maison de l'Europe - 35, rue des Francs-Bourgeois - 75 Paris - Métro Saint-Paul; Bus 69, 96, 21 - Programme

- Jeudi 8, vendredid 9 et samedi 10 juin - 9h à 19h - IIe Salon du livre latino-américain à Paris - Débats, rencontres, brèves d’auteurs - IIe Salon du livre latino-américain à l’UNESCO - salle des Pas Perdus - 125 avenue de Suffren - 75007 Paris - Métro : Ségur, Cambronne ou Bus : 28, 80 - Programme complet

- Jeudi 8 juin - 21h - Soirée brésilienne Nancy Montez - Feijoada DJ Boo pour danser - Música ao vivo Concert chant Nancy Montez - Guitarre R naldo Batista Bossa MPB - 9 billard - 179, rue Saint Maur - 75010 Paris - 01 40 40 05 42

- Jeudi 8 juin - 20h30 - L’Orquestra do Fuba puise dans les rythmes du Forro et dévoilent une nouvelle version à la fois virtuose et festive. Interprètes à l’énergie communicative, les sept musiciens invitent aux glissement des pieds et présentent leur nouvel album : « Quem Mandô ?»(A qui la faute ?), un album qui porte en son sein une nouvelle pulsion, due en partie à une formidable tournée en 2005 (plus de 80 dates en Europe). - New Morning - 7/9, rue des Petites Ecuries - 75010 Paris - M° Château D’Eau - Avec en 1ère partie Damily (Tsapiky de Tuléar au sud de Madagascar)

- Jeudi 8 juin - 19h - La Librairie Lusophone et Convivium Lusophone ont le plaisir de vous inviter à la soirée-débat pour la présentation du livre: "Lampeão VP, Sans Toit , Sans Roi, Sans Loi" de Jack de Witte, aux Editions Lusophone - Le débat sera précédé de la projection du film: "Deus e o Diabo na terra do sol" de Glauber Rocha et du documentaire d'archive de Benjamin Abrahão, le seul cinéaste ayant réussi à filmer Lampeão, en 1936. - Atelier Varan - 6, impasse Montlouis - 75011 Paris

- Mercredi 7 Juin - 21h - Yawara Camará, música brasileira - Le Zanzibar - 6, passage de Ménilmontant - 75 Paris - M: Ménilmontant

- Mercredi 7 Juin - 20h30 - O Bando do Chorão - Les rodas reviennent encore plus folles et un peu plus basses, car c'est dans une cave d'un bar du 1er arrondissement que nos chorões ont élu domicile pour pratiquer leurs rodas. Un spectacle qui, bien qu'en dessous du niveau de la seine, est bien au dessus du niveau de la scène... parisienne. Fred au Bandolim, Rakoto, Christophe à la clarinette, Tibo au Rebolo, Sobrinho, Philippe au cavaco, Aimbérê, Denis à la 7 cordas et tous les autres chorões... - Bar "La Régence" - 8, rue Baillet - 75001 Paris - Métros PontNeuf ou Louvre

- Du 7 au 10 Juin - Le Choro et le samba de Rio reviennent en force ! - Os Irmãos Souza (Ronaldo do Bandolim, mandoline et Rogério Souza, guitare) sont de nouveau en France, en compagnie du chanteur Agenor de Oliveira. - Deux frères cariocas, qui par leur créativité, leur complicité et leur talent incarnent parfaitement l'esprit musical du choro et du samba. Le choro est un genre musical originaire de Rio de Janeiro, qui allie musicalité, virtuosité et improvisation. Il a influencé une grande partie de la musique du Brésil et peut être considéré comme le reflet de l'âme de ce pays, mélange d'impertinence, de mélancolie et de joie. - Avec Aline Soulhat (flûte et pandeiro), Raul Mascarenhas (saxs et flûte), Boris Giraud (basse), Dada Viana et Christian Paoli (percussions). - Nouveau CD : E Banto ! - Festival « Escales d’Ailleurs » de Plaisir - Château de Plaisir (78) - Entrée libre

- Mercredi 31 mai - Sortie en DVD de "O outro lado da rua", De l'autre côté de la rue - un film de Marcos Bernstein - Avec : Fernanda Montenegro, Raul Gomez, Laura Cardoso, Luis Perey… - Regina, une femme de 65 ans, vit seule avec sa petite chienne à Copacabana mais s’y ennuie. Malgré son caractère communicatif, sa sincérité et son ironie excessive elle s'éloigne des autres. Ainsi, par exemple, lorsqu'elle rencontre des voisines âgées dont le rouge à lèvres a débordé, Regina ne résiste pas à lancer une pointe: " arrive un âge où on ne parvient plus à viser la bouche ". Pour fuir la solitude et se sentir utile, Regina occupe son temps en exerçant la fonction d'informatrice pour la police. Des stationnements ou franchissements piétons hors clous, elle passe bientôt à l’observation de tout individu lui paraissant louche. Du petit voleur à la tire à une nuit, un homme assassinant sa femme qu’elle surprend de sa fenêtre sur rue. Or, le commissaire alerté lui apprend que son suspect n’est autre qu’un juge réputé. Celui-ci invoque l’acte d’euthanasie (conjugale) et tente de le camoufler en mort naturelle. Regina entame alors sa propre recherche de preuves de culpabilité… - Coprodution franco-brésilienne. - Durée : 1h37 - Production : Katia Machado - Distribution : Jangada - 182, rue du Faubourg Saint-Denis - 75010 Paris - Tél. : 01 55 26 98 50 - Fax : 01 55 26 98 58

- Mardi 30 mai - 19h - Stratégies Familiales d'Internationalisation des Études - Conférence de Maria Alice Nogueira, professeur à l'Université Fédérale de Minas Gerais et Andréa Aguiar, doctorante à l'Université Fédérale de Minas Gerais - Monique de Saint Martin, directrice d'études - EHSS - salle 7 - 105, Bd Raspail - 75006 Paris

- Du 29 mai au 4 juin - 2ème édition « Brésil en mouvements » - Quinze documentaires et débats sur les Droits de l’Homme, les droits sociaux et environnementaux au Brésil - Une quinzaine de documentaires, la plupart inédits en France, seront présentés lors de la 2ème édition de « Brésil en mouvements ». Ils abordent quelques unes des problématiques les plus importantes de la société brésilienne, dont plusieurs trouvent une résonance certaine dans l’actualité sociale et politique française - À l’Espace Confluences - Maison des Arts Urbains - 190, Bd de Charonne - 75020 Paris - M° Alexandre Dumas (ligne 2) - Réservation conseillée : 01 40 24 16 46 - Organisation Autres Brésils
Programme détaillé

- Samedi 27 mai - 20h30 - Silvério Pessoa - Après trois ans de tournées internationales, Silvério Pessoa, qui possède un charisme indéniable a conquis son public qu’il emmène comme il veut où bon lui semble. Avec un cœur acoustique et une tête électrique, pour paraphraser le titre de son nouvel album, Silvério Pessoa a su trouver le juste équilibre entre authenticité et ouverture. - Natif de Pernambuco, c'est un maître du forro, tradition du Nordeste, et de ses dérivés rythmiques, batuque, bumba meu boi et cocô. Il insuffle aux chansons des travailleurs des chants, et des usines de canne à sucre, des influences rock, pop et hip-hop. - Studio de l'Ermitage - 8, rue de l'Ermitage - 75020 Paris - M° Jourdain ou Ménilmontant - Bus : 26 et 96.


Photo : Patricia Almeida
- Vendredi 26 à 22h, Samedi 27 à 16h30 et Dimanche 28 mai à 17h - Visita Guiada (Visite Guidée), Cláudia Dias - A partir d’objets anodins et usuels qui sont disposés comme autant de pistes à suivre, d’indices sur son corps, puis dans l’espace, Cláudia Dias nous emmène dans sa « visite guidée » de Lisbonne. Mais plus qu’une visite, c’est une tentative de réappropriation des lieux, de leurs histoires – une exposition des liens entre histoire personnelle et collective. Cláudia Dias se demande de quoi est faite notre mémoire, notre individualité, à partir du corps intime et des lieux qu’il a traversés. - Théâtre Gérard Philipe - 59, boulevard Jules Guesde - 93207 Saint-Denis cedex
Dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis

- Vendredi 26 mai - 21h - Bia, La Brésilienne au Coeur vagabond - Un voyage musical exceptionnel auquel nous convie la très belle BÏA. Du Brésil à la France, on découvre en chanson de superbes reprises : "Belle Ile en Mer" de Voulzy, "Foule Sentimentale" de Souchon, "L'Eau à la Bouche" de Gainsbourg ... en version brésilienne et des chansons de Chico Buarque, Caetano Veloso, Baden Powell et bien d'autres en version française. Prix de l'Académie Charles Cros en 1997 avec l'album "La Mémoire du Vent", BÏA nous revient avec un nouvel album dont le style musical toujours plus raffiné et élégant touche deux continents... De quoi clôturer en beauté cette édition de Femmes du Monde !! Entre temps, une idée qui couvait depuis longtemps finit par trouver son moment pour éclore : la réalisation d’un album entièrement consacré au voyage entre francophonie et Brésil, des chansons d’auteurs, « version Bïa ». Ainsi est né « Coeur Vagabond » composé de 7 titres en français de chansons brésiliennes, 7 adaptations en portugais de chansons françaises, et une originale nommée « Bilingue ». Le choix des chansons se fait selon des coups de cœur, par jeu, par défi. - Dans le cadre du 5ème Festival Femmes du Monde - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87

- Du 25 mai au 9 juillet - Copa da Cultura - Dance - Performances - Musique - Footbal - Cinéma - Expositions - Débats - Lectures. Dix concerts en double. Ouverture le 25 mai, avec un show de Gilberto Gil. - Maison des Cultures du Monde - John-Foster-Dulles-Allee 10 - D-10557 Berlin - Programme

- Jeudi 25 mai - 21h - Herminia - L’Autre Grande Dame du Cap Vert - Lorsqu’on entend chanter Herminia pour la toute première fois, on est immédiatement surpris par le timbre singulier de sa voix encore juvénile qui contraste avec le personnage. Un son aigu, comme une plainte qui transperce les cœurs pour se figer au plus profond de l’âme. Dans ce petit bout de femme, toute flétrie, la cigarette au bout des doigts, affublée d’une robe de strass avec des breloques aux oreilles, il y a quelque chose d’attendrissant. La re-découvrir ici est une véritable chance à ne pas laisser passer. Herminia est incontestablement l’autre Grande Dame du Cap Vert... Les mélodies frappent aux portes du cœur, comme les rêves. Herminia, c’est une voix que l’on rêve, c’est le Cap Vert et ses couleurs musicales brassées. Les rêves se consomment mais ne se consument pas. - Dans le cadre du 5ème Festival Femmes du Monde - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87

- Du 24 au 26 mai - Visite du Président de la République Française au Brésil. Après cette visite au Brésil, où il s'était déjà rendu en mars 1997, M. Chirac devrait se rendre au Chili. La visite au Brésil du président de la République sera l'occasion de nouveaux progrès dans le renforcement de la relation franco-brésilienne.

- Mardi 23 mai - 20h30 - La Giuditta : un opéra sacré, de larmes et de sang - Après « Les Guerres du Romarin et de la Marjolaine », l’Ensemble « Les Caractères » poursuit son exploration de la musique baroque portugaise, en partenariat avec la Fondation Gulbenkian. Composé en 1726 par Francisco Antònio de Almeida (1702-1755), génial musicien portugais de 24 ans, cet oratorio, en 2 parties, est une succession de récitatifs dramatiques et de grandes arias da capo de style baroque, épique et flamboyant. Il reprend l’épisode biblique de Judith qui : … pour sauver son peuple assiégé par les Assyriens, séduit le général Oloferne et lui tranche la tête pendant son sommeil… - Solistes: Judith, Miriam Ruggeri; Oloferne, Simon Edwars; Ozia, Jean-Michel Fumas; Achiorre, Patricia Gonzalez - Eglise St Roch - 296, rue Sant Honoré - 75001 Paris

- Mardi 23 mai - Sylvia Thereza - Concert, au programme : Mozart, Schumann, Lorenzo Fernandes, Villa-Lobos, Ravel et Ginastera - Un des talents les plus prometteurs de la nouvelle génération de pianistes brésiliens - Ambassade du Brésil - Salle Villa-Lobos - 34, cours Albert 1er - 75008 Paris

- Du 22 mai au 16 juillet - Fred Forest - Exposition retrospective de son oeuvre - Paço das Artes de São Paulo - Le travail de l'artiste fera l'objet d'un panorama retraçant un parcours allant de 1967 à nos jours. Dans cette trajectoire, très riche, une place de choix sera consacrée aux nombreuses actions que l'artiste a réalisées au Bresil, notamment en 1973 et 1975. Des actions dont l'importance de la contestation politique à l'époque resteront comme exemplaires dans la mémoire historique de ce pays. - Paço das Artes - Av. da Universidade nº1 - Cidade Universitária - São Paulo

- Du 22 au 24 mai - Premières rencontres de la coopération internationale décentralisée franco-brésilienne - L’objectif de ces premières assises de la coopération franco-brésilienne, au-delà d’un nécessaire état des lieux, consiste à définir la spécificité de cette coopération, ses possibles champs d’intervention, ses modalités et les méthodes à adopter. Les actions de coopération décentralisée sont prometteuses. Cette action internationale des collectivités locales est de nature à générer des enrichissements réciproques. - Programme - Marseille, à l’Hôtel de Région

- Jusqu'au 21 mai - Photo exposition - O Cruzeiro, un magazine au service de la modernité et de l'identité brésilienne - L’audace d’un entrepreneur, l’ingéniosité et la ténacité des rédacteurs, les talents des nombreux photographes, tout cela a eu pour conséquence de favoriser une expérience unique dans l’édition et la photographie du continent sud-américain, expérience que le musée Nicéphore Niépce se devait de relater. Le musée Nicéphore Niépce est aujourd’hui le seul musée en France à détenir une collection du magazine O Cruzeiro. L’exposition rassemble une sélection d’environ 70 numéros des années 1940 à 1960. - Musée Nicéphore Niépce - 28, quai des messageries - 71100 Chalon-sur-Saône - Tél. 03 85 48 41 98 - Du 18/03/2006 au 21/05/2006

- Samedi 20 mai - 22h - Casa do Sambatuc - Sambatuc, la pure énergie du Brésil - Plus de 35 musiciens et percussionnistes sur scène, pleins de l’énergie carioca, vont mêler avec un talent rare, samba, funk et pagode pour vous offrir un concert de samba «ao vivo». - Samba enredo, samba funk et samba Pagode d'Aquarela ; depuis 6 ans Sambatuc envoûte le public du Cabaret Sauvage grâce à ses percus, sa pure énergie et ses vibrations positives - Casa do Sambatuc c'est le feu, la fête et la fièvre brésilienne en direct. - Cabaret Sauvage - Parc de la Villette - 59, Bld Mac Donald - 75019 Paris - M° Porte de la Villette - Tél : 01 46 36 03 31

- Samedi 20 mai - 10h30 - Le Brésil, pays d’innovation - Colloque organisé par l’Association pour le Développement des Études Portugaises, Brésiliennes, d’Afrique et d’Asie lusophones en collaboration avec l’Association des Chercheurs brésiliens en France et le Comité des Résidents de la Maison du Brésil. - Maison du Brésil - 7 L, Boulevard Jourdan - 75014 Paris

- Samedi 20 mai - Carnaval 2006 du Bas-Montreuil - Dès le mois de mars, enfants, jeunes et adultes du Bas-Montreuil se sont retrouvés dans des ateliers gratuits de préparation : fabrication de costumes, de masques, de chars et totems, initiation aux arts de la rue et à la danse africaine... Aujourd'hui, la grande parade est fin prête, pétillante de couleurs! - Association du Bas-Montreuil - 5, rue de la Révolution - 93100 Montreuil

- Jeudi 18 mai - 18h30 - Conférence : Tokyo-Lisbonne : La Mélancolie des Villes, par Shigeki Tominaga, université de Kyoto présentée par François Lachaux, directeur de l’Ecole française d’extrême orient, Kyoto et commentée par Dejanirah Couto, EPHE, Paris en collaboration avec l’École Française d’Extrême-Orient, l’École Pratique des Hautes-Études et l’Université de Kyoto - Centre Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Du 18 au 21 mai - Festival internacional Designmai - Mostra especial sobre o design brasileiro. Últimas tendências no design de produtos, moda, mídia até publicidade e espaço público devem traçar um panorama do setor no Brasil. Questões ligadas ao urbanismo nas cidades brasileiras devem ter espaço durante debates da série DesignCity. - Transform-Berlin e.V. - Bergstraße 69 - D-10115 Berlin

- Mercredi 17 mai - 17h - Transformation des mouvements sociaux, de leurs cadres de référence et de l’espace public en Amérique latine - Anette IVO, professeur du département de sociologie de l’Université Fédérale de Bahia - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain - salle 214 - 54 bd Raspail - 75 Paris

- Mercredi 17 mai - 11h - Au-delà du latifundium : de la complexité de la structure foncière brésilienne - L'émergence du Brésil moderne. Les nouveaux mondes dans l'ère des États nations. De l'Empire à la République, la diffusion des idées scientifiques - Patricia Sampaio Silva - salle 337 - 54 bd Raspail- 75 Paris

- Mercredi 17 mai - 18h30 - L’art, la littérature et le taureau - Lecture par Marie-Amélie Robilliard d'extraits du recueil "Ofício dos touros" d'António Osório, inclus dans l’anthologie bilingue "De mémoire, en mémoire", traduits par Patrick Quillier, Paris, éd. La Différence, (à paraître) - Introduction par Pierre Léglise-Costa , historien d’art, enseignant à l’université Paris VIII - Espace Bibliothèque
et
Exposition de José David encres de chine sur papier de 9h00 à 17h00 jusqu’au 2 juin - Centre Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93
Dans le cadre du Festival 1, 2, 3... Cultures «Passages Parisiens»

- Du 16 mai au 16 juillet - Exposição Por Ti América - foi concebida com a seguinte proposta: aproximar o público brasileiro das origens dos povos indígenas e de suas raízes pré-colombianas, por meio de objetos diversos que revelam também a sofisticação e o desenvolvimento tecnológico, científico, social e religioso dessas civilizações. - Centro Cultural Banco do Brasil. - Rua Álvares Penteado, 112 -Centro - 3113-3651 São Paulo - De 3.ª a dom., das 10 às 21 horas - Grátis - Ler artigo de A folha de São Paulo, 16/5/06

- Mardi 16 mai - 9h - La création des formations doctorales et l’internationalisation du champ des économistes au Brésil - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique - Afrânio Garcia - salle 5 - 105 bd Raspail - 75 Paris

- Lundi 15 mai - 13h - L'Emigration brésilienne : quels enjeux ? - IIe partie - Sujets traités : Phénomène dekassegui, les brésiliens aux Etats-Unis, en Italie, au Portugal, au Paraguay. - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles) - Jean Hébrard et Mônica Raisa Schpun - salle 2 -105 bd Raspail - 75 Paris

- Dimanche 14 mai - 18h - Stage de Samba Brésilienne - Venez apprendre ou approfondir vos connaissances sur la Samba de Gafieira (Samba dansée en couple dans les dancings de Rio) - Programme : Samba de roda, Samba do pé, Samba à deux (Maxixe et Samba de Gafieira). Avec Chico Terto - La Fonderie - 15, rue Basfroi - 75011 Paris - M° Voltaire - Inscriptions : Tél. 01 42 05 27 59

- Samedi 13 mai - 21h30 - Jessé e Gripo Zueira: Pagode e samba - Concert - Trio de la scène brésilienne traditionnelle avec voix, cavaquinho et tin-tin qui perpétue la fête populaire. Des rythmiques irrésistibles pour un concert pagode et samba 100% vitamines - El Niño: Brasil / Afro / Latin groove - DJ mix à 23H30 - L’ETAGE - 77, rue du faubourg du Temple - 75010 Paris - M° Goncourt - Tél.: 01.44.84.07.86

- Vendredi 12 mai - 21h - Sonora Brasilis - Sonora Brasilis explore ici la mélancolie brésilienne et nous embarque dans un voyage qui va du début du XX ème siècle à nos jours. Son répertoire mêle jazz, bossa nova, MPB choro… mais avec toujours le même fil conducteur : la saudade, qui n'est pas nécessairement dissociée de la fête. - La musique brésilienne est mal connue. La Bossa, la Samba, le carnaval de Rio ne sont qu’une toute petite partie, flamboyante certes, de l’immense richesse, de la variété musicale de ce pays carrefour. De l’Amazonie avec ses légendes, au Sud influencé par la musique européenne, en passant par le Nordeste avec ses conquêtes ses luttes, son désert … une multitude de rythmes, sons et paroles nous font rêver et nous racontent l’histoire de tous les voyageurs, aventuriers ou victimes… - Café Universel - 267 rue St Jacques - 75005 Paris - Rer B Port Royal ou Luxembourg - Sonora Brasilis


Photo : Laurent Thurin Nal
- Vendredi 12 à 20h30, Samedi 13 à 20h30 et Dimanche 14 mai à 16h - Kubilaï Khan Investigations - « Gyrations of barbarous tribes est née d’une rencontre entre artistes européens, japonais et mozambicains. Il s’agit d’une exploration-expédition des ailleurs lointains et antérieurs structurés autour de frictions : noir/blanc, désir/argent, libre/captif, passion/mépris, pouvoir/bonne conscience, nord/sud, majeur/mineur, continuum/rupture… Ces dualités dégagent une matière impulsive et vibrante à laquelle se lie l’identité de nos corps. - Coproduction : Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon, Centre Culturel franco-mozambicain - Espace 1789 / Saint-Ouen - 2/4, rue Alexandre Bachelet - 93400 Saint-Ouen
Dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis

- Jeudi 11 mai - 20h30 - Celinho Barros et son quartet - Un concert exceptionnel, en avant-première en France, qui dévoilera les compositions de son prochain CD : Brasil-Nordeste, le nectar de la musique populaire brésilienne - Celinho Barros est de ceux qui croient que la musique et les textes de qualité ne sont pas incompatibles avec la joie et la fête. - la Maison du Brésil - Cité Universitaire Internationale de Paris - 7L, boulevard Jourdan - 75014 Paris - RER B, station Cité Universitaire - Bus : PC1, 21, 67 et 88

- Mercredi 10 mai - 21h - Cecília Leite, São Bonitas as Canções - Cœur fragile s’abstenir, le charme opère dès la première écoute, Cécilia Leite est saisissante, désarmante ! D’une voix presque soupirante et en même temps très timbrée, Cécilia nous convoque à une exploration de son Brésil natal, en mélodiste émérite, héritage certain de ses influences jazz. Sur fond de rythmes du Nordeste et d’harmonies traditionnelles (samba, bossa nova) Cécilia Leite se balade aisément d’un bout à l’autre de la piste. Une musique juste, simple, et sans équivoque... Cécilia Leite, ou une diffusion de sensualité disséminée d’espièglerie, interprétant un répertoire raffiné. Reprenant les thèmes des illustres Tom Jobim, Vinicius de Moraes, Gilberto Gil, Chico Buarque, João Donato, António Vieira ; remarquablement accompagnée par une formation brésilienne, le tout scindant rythmes du nordeste et jazz vocal méticuleusement arrangé. Avec ce spectacle « São Bonitas as Canções » Cécilia Leite nous convie à une promenade musicale au cœur de son Brésil natal. - Dans le cadre du 5ème Festival Femmes du Monde - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - 01 47 00 48 87

- Mercredi 10 mai - 21h - Des enchantés du corps : Modalités de la jouissance au Brésil. Corps et média - Conférence de Vladimir Mitz, chirurgien esthétique, ancien chef de clinique à la Faculté, discutant : Jean-Jacques Tyszler, psychanalyste. - Cartel Franco-Brésilien de Psychanalyse, Association lacanienne internationale. - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 PARIS - Tél : 01 49 54 75 00 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Samedi 6 mai - 21h - Katia Goldmann - Chanteuse, pianiste, franco-américaine amoureuse de la culture brésilienne, elle fait aussi des claquettes "pour le rythme". Ancienne élève du CIM tombée très tôt dans la marmite du jazz, Katia a su trouver un style entre jazz et bossa-nova qui permet d’exprimer toute la richesse et la diversité de ses expériences musicales. - Café de Paris - 158, rue Oberkampf - 75011 Paris

- Du jeudi 4 au samedi 20 mai - Destins Nordestins - le premier festival entièrement dédié aux cultures nordestines brésiliennes - Le festival « Destins Nordestins » vous invite à plonger dans l’univers des troubadours, des percussions, des couleurs et saveurs du Sertão à travers l’imaginaire foisonnant, de la littérature, du cinéma ou de la musique du Nordeste du Brésil. - Au programme durant trois semaines : bal forró, déambulations musicales, rondes de capoeira, lectures publiques, projections de cinéma, expositions, photographie, danse
Les temps forts :
- déambulation musicale le vendredi 5 Mai à la Gare de Lyon aux rythmes des flûtes et percussions de Zabumba-Ê
- bal forró le vendredi 5 Mai au Canal Opus avec le talentueux groupe Orquestra do Fubá
- rencontres littéraires autour d’auteurs emblématiques : lectures et interventions-débats menés par des comédiennes et spécialistes de la littérature brésilienne les 11, 13, 17 et 19 Mai
- cinéma en plein air : « La vie ordinaire de Dona Linhares » (samedi 13 Mai, Place des Vins de France) et l’incontournable « Central do Brasil » (vendredi 19 Mai, Jardin de Reuilly), ainsi que des grands classiques du cinéma brésilien (« Le Dieu Noir et le Diable Blond », Glauber Rocha)
- carnaval de rue nordestin autour de la tradition du maracatu le samedi 20 Mai le long du Viaduc des Arts, Avenue Daumesnil
Le programme complet
Organisation : Association Mandioca - 181, rue Charenton - 75012 Paris

- Du jeudi 4 au samedi 6 mai - 20h30 - Cesária Évora au Grand Rex - La « diva aux pieds nus » du Cap-Vert revient promouvoir son dernier album "Rogamar" (rogar, « prier » ; mar, « la mer ») - Retour à la sobriété habitée, caressante, envoûtante. - Le Grand Rex - 1, Bd Poissonnière - 75002 PARIS - Tél : 08 92 68 05 96 (0,34 € la mn) - Métro Bonne Nouvelle - Parking "Rex-Atrium", 5/7 Rue du Faubourg Poissonnière - 75002 Paris - Tarifs : 35,50 € à 49,00 €

- Jeudi 4 mai - Sortie en DVD de "Terre Lointaine" - Terra estrangeira - un film de Walter Salles.
Un film magnifique et poignant sur une génération en crise. - Paco, Brésilien de 21 ans, fils d'une modeste couturière, rêve de devenir acteur. De son côté, sa mère veut retrouver avant de mourir sa terre natale, le Pays basque. Les événements du 16 mars 1990 - la confiscation des caisses d'épargne de tous les Brésiliens - bouleverseront dramatiquement leurs projets. Paco sera une des 800 000 personnes à trouver refuge hors du pays. Un film sur une génération en crise, perdue dans un pays qui doute de son identité. - Diaphana Edition vidéo - 1h40 - 35 mm - noir & blanc - ASIN : B000EZ7UTA - 22,99 €
Sortie en salle le 3 mai - Le Latina - 20, rue du Temple - 75004 Paris Cedex - Tél : 01.42.78.47.86

- Mercredi 3 mai - 17h - Changements et continuité dans la sécurité publique au Brésil: le cas de la police communautaire - Paulo Sérgio da Costa Neves, enseignant au Département de Sciences Sociales de l’Université Fédérale de Sergipe - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain - salle 214 - 54 bd Raspail - 75 Paris

- Du 2 au 14 mai - Exposition à l'Espace International Cosmopolis "Les Maracatus de Recife". - De retour du carnaval de Recife, l'association Macaíba s'associe au photographe Christophe Chat-Verre pour proposer une découverte des Maracatus, rituels carnavalesques de l'état du Pernambuco. Des films et des objets viendront compléter les superbes photographies de Christophe Chat-Verre et présenteront la grande beauté de cette expression de la culture afro-brésilienne, des concerts de Maracatu animeront l'exposition pour un moment festif et convivial. - Programme complet

- Mardi 2 mai - 20h30 - Cérémonie de clôture du 8ème Festival du cinéma brésilien de Paris organisé par Jangada - Projection du film Bahia, ville basse ( Cidade Baixa ), de Sérgio Machado en présence du réalisateur.
23h - Dîner brésilien et soirée avec Rémy Kolpa Kopoul - Grand conneXionneur chez Radio Nova, DJ, journaliste de presse écrite, auteur et producteur de télévision, animateur radio, programmateur de festivals, concepteur de soirées, acteur, même, Rémy Kolpa Kopoul est aussi (et surtout ?) l'un des premiers à défendre en France les « musiques d'ailleurs » - et en particulier celles du Brésil. On peut compter sur celui qui a fait tourner Chico Buarque, Joao Gilberto, Gilberto Gil, Caetano Veloso, Jorge Ben ou encore Joao Bosco en France pour faire passer à tous une soirée… hors du commun. Dans tous les cas au moins autant que l'homme !Péniche La Balle au Bond - 3, quai Malaquais (face au Louvre, en contrebas du Pont des Arts)

- Mardi 2 mai - 20h30 - Cendres et Braises - La troupe Chœur en Scène, avec ses 18 chanteurs – comédiens – instrumentistes, nous propose un spectacle plein de poésie mêlant fantaisie et lyrisme qui nous transporte jusqu’au Brésil de Blaise Cendrars, bourlingueur et célèbre auteur de L’or. Cette pièce de théâtre toute en musique imagine l’arrivée du grand Blaise à Rio de Janeiro, en 1924. Poètes, peintres et musiciens attendent l’écrivain, malencontreusement consigné à bord du bateau qui l’a amené. - Vingtième Théâtre - 7 rue des Plâtrières - 75020 Paris - Réservations : 01 43 66 01 13

- Mardi 2 mai - 9h - Des cathédrales de la pensée : les histoires de la littérature brésilienne et l'enracinement de la culture nationale - Vassili Rivron, docteur en sociologie de l’EHESS - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique - salle 5 - 105 bd Raspail - 75 Paris

- Jusqu'au 30 avril - L’Amour en Trois Formes - Ana Beatriz Barroso expose à l'Ambassade de France à Brasília - O Espaço Le Corbusier da Embaixada da França apresenta até o dia de 30 de abril, a exposição “L’Amour en Trois Formes” da artista brasiliense Ana Beatriz Barroso. São 21 pinturas a óleo, 7 desenhos a pastel, bem como trabalhos em arte digital e técnica mista. - Espaço Le Corbusier - Embaixada da França - SES - Av. das Nações, Lote 04 - Q.801 - CEP: 70404-900 - Brasília - DF - Tél.: (61) 3312-9100 - Fax : (61) 3312-9108 - Visitação : de segunda à sexta-feira, das 8h30 às 12h e das 14h30 às 16h30.

- Samedi 29 avril - 20h30 à 1h du matin. - Bal Forró avec l'Orquestra de Fuba - L'Orquestra do Fuba revient à Paris après l'enregistrement de leur deuxième album au Brésil. Un bal forró dans la tradition des bals populaires du Nordeste du Brésil, sans oublier une pointe de modernité. Succès garanti, par une débordante énergie sur scène et un répertoire où accordéon et violon rejoignent, guitares, basse, cavaquinho et percussions dans une fusion hyper dansante. - Studio Ermitage - 8, rue de l'Ermitage - 75020 Paris - M° Jourdain ou Ménilmontant - Bus : 26 et 96 - Renseignements : 01.43.38.79.75

- Du vendredi 28 avril au 2 juin - 19h - Brasilien in Farben (O Brasil em Cores) - Rosangela Scheithauer expose à la Galerie Studio 38 à Vienne. Vernissage le 28/4 avec la présence de Celso Marcos Vieira de Souza, ambassadeur du Brésil en Autriche. Dans le cadre du festival Onda Latina - Wallensteinstrasse 38-40 - 1200 Vienna

- Vendredi 28 avril - Aller vers... Spectacle de rimes et rythmes basé sur de textes d'auteurs brésiliens (Clarice Lispector, Cecilia Meirelles, Manuel Bandeira, Carlos Drummond de Andrade, Vinicius de Moraes, Cora Coralina). Textes jouées par Gabriella Scheer, Composition et guitarre : Regi Batista - Bar Bab-ilo - 5€ - 9, rue du Baigneur - 75018 Paris - M° Jules Joffrin

- Jeudi 27 avril - 21h - Celinho Barros en formation "duo" avec Celia Neuza, jeune percussionniste et chanteuse. - MAM'BIA - 9bis, Cour des Petites Ecuries (accès à la hauteur du 63, rue du Fbg Saint-Denis) - 75 Paris

- Mercredi 26 avril - 22h - Concert exceptionnel de DJ Dolores, à l'occasion de la fête d'ouverture du 8ème festival du Cinéma Brésilien de Paris - Roi du mélange entre sons et rythmes du Nordeste et beats électro, DJ Dolores commence sa carrière sur la scène Manguebeat et collabore notamment avec Chico Science et Nação Zumbi avant de prendre son envol vers un style unique et irrésistiblement festif. Une tournée européenne, deux excellents albums et une apparition remarquée dans la compilation « Rip. Mash. Sample. Share » (éditée par le magazine Wire - où il apparaît aux côtés des Beasties Boys, David Byrne, Gilberto Gil et The Rapture, entre autres) plus tard, DJ Dolores nous revient à l'occasion du festival du Cinéma Brésilien de Paris. Cette venue n'est d'ailleurs pas tout à fait innocente puisqu'il a également composé la BO du film d'ouverture, La Machine - BO qui lui a valu le Prix de la Meilleure bande originale au Festcine Goiânia 2005. - Il est donc à Paris pour un concert unique à ne pas rater. - Organisé par Jangada - Au Glaz'art - 7/15, av. de la Porte de la Villette - 75019 Paris - M° Porte de la Villette - PAF : 10 €

- Du 26 avril au 2 mai - 8ème édition du Festival du cinéma brésilien de Paris organisé par Jangada
Pour la 8ème année consécutive, le Festival du Cinéma Brésilien de Paris ouvre ses portes. L’année du Brésil lui a permis de croître, il s’agit aujourd’hui de continuer de proposer à tous des films, expositions, concerts, en bref, une semaine d’événements divers et variés, mais toujours de grande qualité. En 2006, le festival vous propose de découvrir une thématique encore peu abordée : le cinéma social.
Pré-programmation - longs métrages : Comme chaque année, dix longs métrages inédits en France, documentaires et fictions, seront en compétition pour recevoir le Prix du Jury, décerné par des professionnels reconnus de l’audiovisuel français, et le Prix du Public.
· Veneno da madrugada, de Ruy Guerra
· Carreiras, de Domingos Oliveira
· A Máquina, de João Falcão
· Bendito fruto, de Sérgio Goldenberg
· Arido movie, de Lírio Ferreira
· Coisa mais linda, de Paulo Thiago
A chaque film son invité : les projections sont suivies de rencontres-débats avec le réalisateur, l’un des acteurs et/ou le producteur du film
Le 26 avril 2006 : Cérémonie d'ouverture du festival : Projection du film La Machine - A Máquina -, de João Falcão en présence du réalisateur et de DJ Dolorès, auteur de la bande-son . Soirée d'ouverture du festival : concert exceptionnel de DJ Dolores
Le 2 mai 2006 : Cérémonie de clôture du festival : Projection du film Bahia, ville basse - Bahia baixa -, de Sérgio Machado en présence de l'équipe du film
Cinéma L'Arlequin - 76, rue de Rennes - 75006 Paris
Jangada - 182, rue du Faubourg Saint-Denis - 75010 Paris - Tél. : 01 55 26 98 50 - Fax : 01 55 26 98 58
Consultez le dossier de presse avec la programmation complète

- Mercredi 26 avril - 17h - La route des romans vers le Brésil - Sandra Guardini Vasconcellos, professeur de Lettres à l'USP - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain - salle 214 - 54, bd Raspail - 75 Paris

- Du mardi 25 au vendredi 28 avril - Semana dos Povos Indígenas em São Bernardo do Campo - Este evento é feito em parceria do Departamento de Cultura de São Bernardo do Campo com a Ong Opção Brasil (através do Projeto Indios Urbanos) - 11 etnias no evento - Oficinas diversas; palestras sobre idiomas indígenas e saúde; canto e dança; exposições; venda de artesanato - CENFORPE (Centro de Formação dos Profissionais da Educação) - Avenida Dom Jaime de Barros Câmara, s/n, km 20,5 da Via Anchieta - Bairro Planalto (em frente ao Campus Planalto da Universidade Metodista de São Paulo) - São Bernardo do Campo

- Mardi 25 avril - "Droit au logement", projection et débat - 19H30 - Projection du documentaire brésilien de Daniel Rubio : Tobias 700 - Histoire d'une occupation (2004 - 59' - vostf) - A la fin des années 90 à São Paulo, plus de 200 immeubles restent vides, alors que des milliers de personnes vivent dans les rues ou des bidonvilles. Cette situation déclenche un étonnant mouvement de solidarité entre les occupants des appartements vides qui négocient leur réhabilitation par les pouvoirs publics. Centré sur l'occupation d'une grande tour en béton où vivent près de 250 familles, ce portrait de groupe suit plusieurs personnes-clés de cet immeuble représentatif. Le cinéaste assiste aux assemblées d'habitants, aux efforts de remise en état d'un immeuble délabré, aux stratégies d'occupation et à l'infrastructure administrative que chaque immeuble met en place. Il met en évidence le bénéfice moral qu'apporte l'occupation chez des personnes auparavant sans espoir. Un hommage aux bienfaits des occupations et une dénonciation de l'absence de politique sociale de la mairie de São Paulo, dans un Brésil marqué par les inégalités.
21h - Débat : Un logement pour tous ? Comment ?, avec Marcelo Nowersztern de l’ Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs (AITEC), qui travaille avec les mouvements de Sans toit au Brésil, et Jean Batiste Eyraud de Droit au logement (DAL) - Organisé par Autres Brésils et Aitec - CICP - 21 ter, rue Voltaire - 75011 Paris - Tél. : 01 43 73 41 95 - Métro: Nation, rue des Boulets ou Alexandre Dumas

- Mardi 25 avril et jusqu'au 2 juin - 18h30 - Portugal terre d'exils - Vernissage exposition / photographie de Stéphane Duroy - « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. Celui-ci voudrait souffrir en face du poêle, et celui-là croit qu’il guérirait à côté de la fenêtre. Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas, et cette question de déménagement en est une que je discute sans cesse avec mon âme. “ Dis-moi, mon âme, pauvre âme refroidie, que penserais-tu d’habiter Lisbonne ? Il doit y faire chaud, et tu t’y ragaillardirais comme un lézard. Cette ville est au bord de l’eau ; on dit qu’elle est bâtie en marbre, et que le peuple y a une telle haine du végétal, qu’il arrache tous les arbres. Voilà un paysage selon ton goût ; un paysage fait avec la lumière et le minéral, et le liquide pour la réfléchir !”. Mon âme ne répond pas. » - Charles Baudelaire, « Le spleen de Paris », © éditions Gallimard - Du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h30 - Centre Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Mardi 25 avril - 32ème anniversaire de la "Révolution des Oeillets" au Portugal.

- Du lundi 24 avril au dimanche 30 avril - Formes, couleurs et sons du Brésil - Exposition d'œuvres réalisées par des artistes handicapés mentaux autour du thème du Brésil. Organisée par les associations Personimages (Paris) et Carpe Diem (São Paulo), cette exposition a parcouru plusieurs villes françaises en 2005 dans le cadre de la saison culturelle du Brésil en France. - Horaires d'ouverture : tous les jours sauf le mercredi de 13h à 20h. - Entrée libre - Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire - 7, bd Jourdan - 75014 Paris

- Lundi 24 avril - Leal da Câmara : un caricaturiste politique portugais en France - Interventions de Bruno de Perthuis, historien des imaginaires sociaux et politiques et João Silva de Sousa, professeur d'Histoire, Universidade Nova de Lisboa. Séance organisée avec la collaboration de la Casa-Museu Leal da Câmara. - Exposition de cartes postales (collection privée de Bruno de Perthuis) - Exposition bibliographique sur Leal da Câmara - Centre Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Samedi 22 avril - Sortie des DVD Romances de Terre et d'Eau et Le Rêve de São Paulo. Deux documentaires passionnants, l'un sur les sans-terre et l'autre sur les migrants nordestins réalisés par Jean-Pierre Duret et Andrea Santana. - Les deux films sont sous-titrés français et anglais. - Éditions Montparnasse - 12 Villa Coeur de Vey - 75014 PARIS

- Lundi 24 avril - 13h - L'émigration brésilienne : quels enjeux ? - Sujets traités : Phénomène dekassegui, les brésiliens aux Etats-Unis, en Italie, au Portugal, au Paraguay. - Jean Hébrard et Mônica Raisa Schpun - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles)- EHSS - salle 2 - 105, bd Raspail - 75 Paris

- Les 21, 22 et 23 avril - Projeto Concha Musical - O Grupo Som do Mará inicia nova versão do Projeto Concha Musical, contemplando 24 cidades do estado do Maranhão, através de mecenato federal, lei de incentivo do Ministério da Cultura, com patrocínio da Petrobrás. - Betto Pereira, Celso Reis, Daffé, Gerude, Josias Sobrinho, Marco Duailibe, Ronald Pinheiro e Tutuca, seguem dias 21, 22 e 23 deste, para Codó, Caxias e Timom. Dentro da proposta serão realizados, além dos shows em praça pública, encontros com artistas, formadores de opinião e gestores culturais, onde serão discutidos a produção musical maranhense e sua circulação. Também será distribuído gratuitamente às rádios, uma compilação em mp3 com mais de 300 músicas de artistas maranhenses dos mais variados estilos e épocas. Outra novidade é a participação de dois artistas de cada cidade visitada, que deverão também, participar do projeto em São Luís, no segundo segundo semestre de 2006.
- 5, 6 e 7 de maio - Santa Inês, Bacabal e Pedreiras
- 19, 20 e 21 de maio - Rosário, Morros e Barreirinhas
- 2, 3 e 4 de junho - Itapecurú, Vargem Grande e Chapadinha
- 16, 17 e 18 de junho - Viana, Pinheiro e Cururupu
- 7, 8 e 9 de julho - Imperatriz, Carolina e Balsas
- 14, 15 e 16 de julho - Porto Franco, Grajaú e Barra do Corda
- 21, 22 e 23 de julho - Colinas, São João dos Patos e Barão de Grajaú

- Jusqu'au jeudi 20 avril - Néle Azevedo, artiste brésilienne, expose ("Três Marias" esculturas em resina e madeira e as "Três Marias" em caixa de luz) à l'Alliance française dans le cadre de "Oblique", exposition collective organisée par la Galerie Sycomore Art - Galeria Aliança Francesa - Unidade Brooklin - Av. Santo Amaro, 3921 - São Paulo

- Le jeudi 20 avril - 21h - Ricardo Herz - de l’Orquestra do Fuba / Musique Instrumentale Brésilienne - Violoniste du groupe de forró Orquestra do Fuba, Ricardo Herz est brésilien, âgé de 26 ans et originaire de São Paulo. De formation classique, il a été porté dès le plus jeune âge par la passion de la musique brésilienne. Par ailleurs, il a complété une brillante formation classique par des études de jazz à Boston et à Paris au Centre de Musiques Didier Lockwood. Le voici aujourd’hui sur scène, en tant que violoniste soliste. Dans sa tournée française, il est accompagné par Antony Winzenrieth à la guitare, Natallino Neto à la basse et Mathieu Gramoli à la batterie. Damien Fleau au saxophone s’ajoute à la formation, pour une participation exceptionnelle. - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris 01 47 00 48 87

- Le jeudi 20 avril - 18h30 - Il y a 500 ans le massacre de Lisbonne d'avril 1506 - Table ronde - "Les juifs portugais après le baptême forcé de 1497", par Carsten L. Wilke, chercheur. - "Critiques des sources", par Jean Letrouit, chercheur. - "Questions juridiques", par Jean-François Viegas, avocat. En collaboration avec la Société des Etudes Juives. - Centre Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Du 20 au 23 avril - 2ème Forum Social Brésilien - Le Forum social est un espace de débat démocratique d’idées, d’approfondissement de la réflexion, de formulation de propositions, d’échange d’expériences et d’articulation de mouvements sociaux, de réseaux, d’ONG et autres organisations de la société civile qui s’opposent au néo-libéralisme et à la domination du monde par le capital et par toute forme d’impérialisme. - Il aura lieu à Recife (PE) - Informations

- Mercredi 19 avril - Sortie nationale - Cinema, aspirinas e urubus (Cinéma, aspirines et vautours), de Marcelo Gomes - 1942. Au fin fond de l'aride Nordeste brésilien, deux hommes voient leurs chemins se croiser : Johann, un jeune Allemand qui fuit la guerre, et Ranulpho, un Brésilien qui cherche à échapper à la sécheresse oppressante de sa province. Roulant de village en village, ils projettent un film publicitaire pour vendre un médicament "miracle" aux habitants qui découvrent ainsi la magie du cinéma. Leur voyage se poursuit sur les routes poussiéreuses de l'arrière pays archaïque en quête de nouveaux horizons de vie. - Comédie dramatique avec Peter Ketnath, João Miguel - Brésil - 2005 - 1h39 - Dolby SRD - Prix de l'Education Nationale, Prix Spécial du juri, Prix d'Interprétation masculine, Festival de Rio 2005, Sélection officielle - Festival de Cannes 2005 - Un certain regard
En ce qui concerne la dimension pédagogique du film qui est bien évidemment indissociable des qualités artistiques, c'est justement le chemin initiatique accompli par les deux hommes qui nous a donné à penser que ce film pouvait aider les élèves à grandir en les amenant à s'interroger sur leur propre cheminement. La distance temporelle - l'action se passe en 1942 - et spatiale - le Sertão brésilien - devrait favoriser une réflexion sur l'histoire, individuelle ou collective, sur les conditions de vie et les rapports entre les pays riches du Nord et les pays pauvres du Sud. Il nous a semblé que ce film, même s'il est directement accessible aux élèves, pourrait faire l'objet de nombreux travaux disciplinaires ou interdisciplinaires, en cinéma bien sûr, mais aussi en lettres, en histoire, en géographie, en sciences économiques, en philosophie comme en tout ce qui concerne l'apprentissage de la citoyenneté. Le CRDP de Nice édite un DVD pédagogique destiné à faciliter l'approche du film et à inviter à l'analyse et au débat avec les élèves.
A Paris, en exclusivité au cinéma Le Latina - 20, rue du Temple - 75004 Paris - séances à 14h, 16h, 18h, 20h et 22h
Et : À l’ABC à Toulouse - Au Paris à Clermont Ferrand - Aux Studios à Tours - Au Méliès à Pau - À l’Atalante à Bayonne - Au Diagonal à Montpellier - Aux Variétés à Marseille

- Du 18 au 19 avril - Bévinda "Luz" - Née au Portugal et vivant en France, Bévinda, chanteuse franco-portugaise représente aujourd’hui la génération de ceux qui vivent entre deux terres. L’instrumentation acoustique de ses musiciens offre un fado résolument nouveau, où la gravité de la tradition se mêle à une écriture musicale et poétique bien de notre temps. Explorant et défendant la musique de son pays et l’intégrant dans sa propre musique, comme une porte ouverte sur le monde, Bévinda imagine une errance lusitanienne aux escales atlantiques et méditerranéennes portant son Portugal natal toujours plus loin vers l’orient. Toujours nomade, son chant se pigmente de Luth, guitare flamenca, guitare portugaise et tablas. Migration d’un fado imaginaire, rêvé, navigant sur des caravelles contemporaines, voyage lusophone aux escales atlantico-méditerranéennes, nostalgie en errance, « Luz » est la lumière qui guide les pas de cette exploratrice sans cesse en quête de nouvelles aventures musicales. - Ferreire Bévinda : Chant ; Aguiar Com : Contrebasse, basse ; De Sousa Philippe : Guitare portugaise ; Duplessy Mathias : Guitare ; Foche Philippe : Tablas, batterie ; Gorge Nicolas : Batterie et percussions - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris 01 47 00 48 87

- Mardi 18 avril - 22h - Trio Sidney Rodrigues - Ce guitariste exprime la magie de l'art de l'improvisation avec sa guitare, sa voix et son charisme - Au Saî-Saî - 4, rue Sainte Beuve - 75006 Paris - Tél.: 01 42 2295 67

- Mardi 18 avril - 10h30 - Os Herdeiros da Amazônia, uma aventura catalã - A Universidade Federal Fluminense - Instituto de Arte e Comunicação Social - e a Aliança Francesa de Niterói, convidam para a projeção do filme 'Os herdeiros da Amazônia' com a presença dos cineastas franceses Elisabeth Guitter e Georges Fabre atualmente em tournée através do Brasil. No filme o descendente conta a história extraodinária de seu bisavô, filho de um pequeno camponês catalão, que partiu em 1910 para colonizar mais de um milhão de hectares de borracha, e de seu avô, igualmente seduzido pela aventura. Seguindo as marcas deixadas por seus ancestrais na América do Sul, ele descobre o que eles ousaram e que ele herdeou... - A projeção será seguida de um debate com os diretores franceses. - Instituto de Arte e Comunicaçaõ Social da UFF - Rua Lara Villera, n° 126 - São Domingo - Niterói.

- Vendredi 14 et samedi 15 avril - Le Brésil dans toutes ses saveurs - Expo-Concent
Le 14 à 19h - Vernissage de l'exposition de Mariam Hiault - un bain de couleurs avec les peintures originales et colorées de Mariam Hiault, jeune artiste de talent, qui s'est inspirée de son séjour au Brésil.
Le 14 et 15 à 21h - Concert : Laure Trazzi, Alisson Gontijo et Thibault Gériaux - Plongez dans la douceur musicale de la bossa-nova et de la musique populaire brésilienne, avec un répertoire varié joué par le trio original et intimiste formé par Laure Trazzi (chant), Alisson Gontijo (guitare 7 )et Thibault Gériaux (percussion). Des compositions personnelles, des reprises et des suprises. - PAF 3 euros avec une boisson comprise - 24 BIS! - 24 bis, rue Gassendi - Métro Denfert-Rochereau - 75014 Paris

  - Vendredi 14 avril - De 19h30 à minuit - Cibelle live & direct à La Scène Bastille. dans le cadres des Nuits Zebrées (en direct sur Radio Nova) - La Scène Bastille - 2 bis, rue des Taillandiers - 75011 Paris

- Jeudi 13 et vendredi 14 avril - 20h30 - 2ème Festival de Choro de Paris - Du choro venu du Brésil, d'Argentine et de France, dans un festival organisé par le Club du Choro de Paris avec le soutien du "Point Culture Brésilienne en France".
Le 13 avec : Os Irmãos Souza : Rogério Souza (guitare), Ronaldo do Bandolim (mandoline), Aline Soulhat (flûte et pandeiro) et Les Frères Flores : Rudi (guitare) et Nini Flores (accordéon).
Le 14 avec : Ilustrando o Choro avec Maria Inês Guimaraes (piano) et Fausto do Cavaco (cavaquinho), Toninho Ramos (guitare), participation de Marie Bancel (guitare) et de l'ensemble Brasil String.
Renseignements 06 64 13 36 96 - Prix des places : 10 euros, 8 euros.- Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire - 7, bd Jourdan - 75014 Paris

- Mercredi 12 avril - 20h30 - Os Irmãos Souza (Ronaldo do Bandolim, Rogerio Souza et Aline Soulhat) jouent à l'Étage - Deux frères cariocas, qui par leur créativité, leur complicité et leur talent incarnent parfaitement l'esprit musical du choro et du samba. - L'Étage - 77, rue du Faubourg du Temple - 75010 Paris - Métro Goncourt

- Mardi 11 avril - 21h - Concert exceptionnel en hommage à Tony de Oliveira - Toute la communauté des artistes brésiliens sera présente pour Tony, décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Avec entre autres Marcio Faraco, Nazaré Pereira, Alba Maria, Catia Werneck, Alba Maria, et tous les autres... - Le Blue Note - 18 rue Müller - 75018 PARIS

- Samedi 8 avril - 21h00 - Carlos Mar - Trio acoustique - Une opportunité de découvrir ou redécouvrir un répertoire mélodique et onirique teinté de Pop/Rock. - Premier Album "A Caminho..." - Orient Express - 12, rue Claude Tillier - 75012 Paris - Métro : Reuilly-Diderot - Tél : 01 43 48 14 78 - Entrée libre

- Du 7 au 30 avril - Exposition Fios de Palavras da artista niteróiense Caroline Tavares. - Através de técnica que une a escrita, a pintura e o tecer, a artista busca preservar sua individualidade e memória afetiva; contribuindo, também, para a construção de uma memória coletiva que remete à ancestralidade. Nessa exposição, Caroline Tavares apresenta telas de diferentes formatos e uma série de 13 objetos. - GALERIA 52 da Aliança Francesa de Niterói - Rua Lopes Trovão 52 - 2º andar - Icaraí - Visitação : de segunda a sexta-feira, das 9 às 19 horas - sábados, das 8h30 às 12 horas.

- Vendredi 7 avril - Do Montebello Quartet - Accompagnée par des musiciens brésiliens, tous nés à Rio de Janeiro : Sérgio Farias guitariste, auteur compositeur ; Ricardo Feijão, bassiste (après des études de guitare classique, il se tourne vers la contrebasse, se forme à l'Ecole Villa Lobos et débute sa carrière en 1980 au Brésil) ; et Julio Gonçalves, percussions : pandeiro, cuíca, caxixis, congas, bongôs…, (il a travaillé avec Monica Passos, Tania Maria, Michel Legrand...), ils se sont déjà produits au Sept lézards, Franc Pinot, Sunside, Petit Journal Montparnasse, … leur répertoire est autant influencé par le jazz que par la world music. Do Montebello, bercée par les chants arabo-andalous de son enfance, auteur (elle écrit aussi bien en français, qu’en brésilien ou en anglais), passe du jazz aux musiques populaires du Brésil. Entrée : 10 €, tarif réduit : 8 € . Réservations et informations : Tél. : 01 43 40 60 63 - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 PARIS - Tél : 01 49 54 75 00 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

- Jeudi 6 avril - 20h30 - Cendres et Braises - La troupe Chœur en Scène, avec ses 18 chanteurs – comédiens – instrumentistes, nous propose un spectacle plein de poésie mêlant fantaisie et lyrisme qui nous transporte jusqu’au Brésil de Blaise Cendrars, bourlingueur et célèbre auteur de L’or. Cette pièce de théâtre toute en musique imagine l’arrivée du grand Blaise à Rio de Janeiro, en 1924. Poètes, peintres et musiciens attendent l’écrivain, malencontreusement consigné à bord du bateau qui l’a amené. - Théâtre de Bligny - Hôpital de Bligny - 91640 Briis-sous-Forges Réservations : 01 69 26 10 39

  - Mardi 4 avril - Sortie de l'album de Cibelle - The Shine of Dried Electric Leaves. Après un premier album remarqué, Cibelle revient sur le devant de la scène avec The Shine of Dried Electric Leaves, album poétique et imaginatif qui nous transporte dans un univers qui vogue entre acoustique et électro, anglais et brésilien, et qui mêle reprises et compositions très personnelles. Définitivement éclectique, elle l'a réalisé avec la participation d'illustres partenaires, comme Seu Jorge, Mike Lindsay, Spleen, Apollo Nove ou encore Devendra Banhart avec qui elle fait un remarquable duo. A noter aussi, de grands standards de la culture brésilienne, comme Cajuina (écrite par Caetano Veloso) ou encore Por Toda Minha Vida (Tom Jobim). - Un beau voyage musical, à faire d'urgence !

- Mardi 4 avril - 9h00 - L’expédition Lévi-Strauss et l’essor de l’anthropologie au Brésil et en France (1937-1970) - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique - Afrânio Garcia EHSS - CRBC - salle 337 - 54 bd Raspail - 75 Paris

- Mardi 4 avril - 9h00 - « Mondialisation, globalisation et gouvernances » - "La globalisation vue du Nord, vue du Sud. Analyses croisées Europe Amérique latine. Travail, protection sociale et participation politique" - Organisateurs : Christian Azaïs (IRISES/ CNRS UMR 7170 - Paris-Dauphine ; CRIISEA / UPJV) - Olivier Giraud (CEE CURAPP CNRS) - (EURisCO, Université Paris-Dauphine), IRISES (UMR 7170 CNRS, Paris-Dauphine) - Université Paris-Dauphine, salle A 709 (nouveau bâtiment) - Entrée libre - Programme provisoire - Informations

- Lundi 3 avril - 13h - Homogénéité et fort sentiment d’appartenance commune : les immigrés japonais face à la société brésilienne - Sujets traités : Politique raciale, frontières ethniques et construction de l’identité nationale au Brésil. Politiques migratoires et préjugés. Construction identitaire des nippo-brésiliens - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles) - Jean Hébrard et Mônica Raisa Schpun - CRBC - EHSS - salle 337 - 54 bd Raspail - 75 Paris

- Dimanche 2 avril - 19h - Ivan Pires - Le pianiste classique brésilien Ivan Pires propose un concert - cocktail exceptionnel à la Maison du Brésil. De Villa-Lobos à Ravel, de Debussy à Ernesto Nazareth, le répertoire est varié et des mieux choisis. A la suite du concert, un apéritif sera l'occasion de déguster des pães de queijo, coxinhas, brigadeiros accompagnés de caïpirinhas, mais aussi de rencontrer l'artiste. - Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire - 7, bd Jourdan - 75014 Paris

- Du 1er au 30 avril - Quand viendra la lumière... - Pourquoi et comment douze millions de Brésiliens vivent aujourd’hui sans énergie électrique ? Espoirs et résolutions, à chacun son histoire. - Exposition photo d’Eric Garault - la Maison des Photographes - 121, rue Vieille du Temple - 75003 Paris

- Du samedi 1er au samedi 15 avril - Salvador - Panegyrique - Bahia - Exposition photographique de Jean-François Humbert. - Vernissage jeudi 6 avril à 18h30. - Horaires d'ouverture : tous les jours sauf le mercredi de 13h à 20h. Entrée libre. - Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire de Paris - 7L, boulevard Jourdan - 75014 PARIS - RER B : Cité Universitaire - Bus : PC1, 21, 67

- Mercredi 29 mars - 20h - Le fado - Conférence par Rui Vieira Nery, musicologue, Université d'Évora. Suivie d'un concert avec Katia Guerreiro, accompagnée par João Mario Veiga (guitare classique), Paulo Valentim (guitare portugaise) et Rodrigo Serrão (contrebasse). - Centre Calouste Gulbenkian - 51, av. d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : 01 53 23 93 93

- Mardi 28 mars - Timor ou la déraison des États - Ce documentaire nous plonge dans la saga du Timor-Oriental. Pendant cinq ans, la même caméra filme les évolutions politiques commentées en direct par les principaux protagonistes notamment José Ramos Horta, prix Nobel de la Paix, David Whirmust, le porte parole de la mission onusienne lors du référendum, et Sérgio Vieira de Mello, administrateur transitoire de l'ONU, pour lequel la renaissance de Timor fut sa dernière mission avant son assassinat à Bagdad. Film suivi d'un débat avec le réalisateur, dans le cadre du Festival du Film des Droits de l'Homme de Paris. - Film français de Olivier Duffau - 2004 - 52' - Cinéma Action Christine Odéon - 4, rue Christine - 75006 Paris

- Jusqu'au 26 mars - Brésil, Héritage Africain - L’exposition « Brésil, héritage africain » et l’ouvrage collectif qui lui sera associé - avec des contributions françaises et brésiliennes - viseront à rendre manifeste la parenté entre arts de l’Afrique et productions afro-brésiliennes, sans sous-estimer l’influence de la religion chrétienne sur ces dernières. Trois zones culturelles africaines seront privilégiées - yoruba, fon/ewé et kongo -, ayant profondément imprégné la culture afro brésilienne. Un espace sera consacré à des autels de candomblé, la plus connue des religions afro-brésiliennes. - Musée Dapper - 35, rue Paul Valéry - 75016 Paris - Tél. : 01 45 00 01 50 - Métro : Ligne 2 - station Victor Hugo ; Ligne 6 - station Charles de Gaulle - Étoile ou Kléber ; Ligne 1 - Argentine - Du 21 septembre au 26 mars 2006

- Du 24 au 26 mars - En route to Baghdad - Portrait de Sérgio Vieira de Mello, tué dans l'attaque contre le siège de l'ONU en Irak en août 2003. La réalisatrice a voyagé au Timor, au Cambodge et au Mozambique, sur les traces de Vieira de Mello. Elle s'est entretenue avec plus d'une quarantaine de personnes qui ont collaboré sur le terrain avec le diplomate brésilien. Film suivi d'un débat avec la réalisatrice, dans le cadre du Festival du Film des Droits de l'Homme. - Film brésilien de Simone Duarte - 2004 - 56'. - Cinéma Bastille - 5, rue du Faubourg Saint-Antoine - 75011 Paris

Le Brésilien Sergio Vieira de Mello a occupé le poste de haut commissaire de septembre 2002 à sa mort, le 19 août 2003, dans un attentat qui a ravagé le siège des Nations unies à Bagdad.
Sergio Vieira de Mello a fait toute sa carrière au sein du système des Nations Unies. Il a commencé à travailler pour le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) à Genève, en 1969, et enchaîné ensuite les postes au Bangladesh, au Soudan, à Chypre, au Mozambique et au Pérou. En octobre 1999, il a été nommé administrateur du Timor-Oriental avec la lourde tâche de reconstruire ce territoire dévasté.
Peu avant, en juin 1999, il avait été choisi par le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, pour administrer provisoirement le Kosovo, aussitôt après l'entrée des troupes de l'OTAN et le départ des Serbes. Il a aussi été secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires de 1998 à 2001.

- Du 23 au 26 mars - Fórum Mundial de Educação, em Nova Iguaçu (RJ), Brasil

- Mardi 21 mars - 21h - Ricardo Vilas en Concert - Ricardo Vilas (chant, guitare) - Romulo Marques (basse) - Laurent de Oliveira (piano) - Nei Veras (mandoline et batterie) - Bené (percussion, capoeira) - Buiu (percussion, capoeira) - Satellit Café - 44 rue de la Folie Méricourt - Paris 75011

- Mardi 21 mars - 20h - Cinéma, aspirines et vautours - En 1942, dans le Nordeste brésilien, la rencontre de Johann, un jeune Allemand qui fuit la guerre, et Ranulpho, un Brésilien qui cherche à échapper à la sécheresse de sa région. Ils vont aller de village en village, où ils projettent un film publicitaire pour vendre un médicament miracle aux habitants qui découvrent ainsi le cinéma... - Film brésilien de Marcelo Gomes - 2004 - 1h 39 - Latina - 20, rue du Temple - 75004 Paris
"Cinema, Aspirinas e Urubus", do estreante Marcelo Gomes, recebeu o Prêmio da Educação Nacional, concedido pelo Ministério da Educação da França - O longa conta a história de um nordestino, Ranulfo, fugindo da seca na década de 40. Durante a jornada, ele encontra um alemão fugindo da Segunda Guerra Mundial, Johann, que percorre o sertão do Brasil vendendo aspirinas com seu caminhão e exibindo filmes para pessoas que não conheciam nem a eletricidade, com o objetivo de ajudar nas vendas. - O longa brasileiro foi selecionado para a mostra paralela do Festival de Cinema de Cannes Un Certain Regard (ou Um Certo Olhar), mas não ganhou o prêmio.

- Samedi 18 mars - 21h30 - 4ème Édition de Special Brasil - Concert Alba Maria + guests - Samba, bossa, groove. Avec Nelson Ferreira (guitare) et Christian Paoli (percussions). - Originaire de Belém, Alba Maria a l'art de faire voyager par sa voix exceptionnelle : de la Samba à la Bossa Nova, en passant par le Jazz et aussi le Carimbo, un rythme qui enflamme toutes les fêtes de Belém et de ses environs !
23H30 - Brasil / Afro / Latin groove - El Nino (DJ mix) - De l’Afrique au Brésil, une sélection de forro, samba, afrobeat, salsa, latin & plus pour un tour du monde musical tout en groove et percussions. - L'Étage - 77, rue du faubourg du Temple - 75010 Paris - M° Goncourt, Belleville, Republique.

- Samedi 18 mars - 15h - Conférence et Projection de documentaires - Brian Brazeal de l'université de Chicago et Viola Teinsenhoffer de l'université Paris X présenteront deux conférences intitulées respectivement "La renommée de Cachoeira dans le Sertão" et "Le candomblé : du Brésil au monde"
Projection de documentaires : Ameaça à paz, a intolerância religiosa , 2004, SSJEV, Koinonia, Grupo Hermes (vf)
The Cross and the Crossroads , 2004,Brian Brazeal (version anglaise)
Reparação , 2003, Ilê Axé Opô Afonjá, Mairie de Salvador (version anglaise)
Axé Paris , 2006, Rosane de Andrade (vf)
Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire - 7 bd Jourdan - 75014 Paris

- Vendredi 17 mars - 21h00 - Carlos Mar en concert à l'occasion de son premier album "A Caminho". - "Longe das fronteiras", loin des frontières, un titre qui illustre bien l'ambition du premier album de Carlos Mar. Comme une promesse, l'opus réalise finalement l'essence et l'inspiration d'une musique, d'une aventure, commencée il y a quelque temps déjà. Carlos Mar a pour l’occasion, l’opportunité d’affirmer une identité musicale aux accents Pop, Rock & Folk qui viennent enrichir ces voyages oniriques teintés de Saudade. - Formation : Fabrice Gamon : batterie - Guillaume Journel : basse - David Lewin : clavier - Dartone : guittare électrique - Anais Maingot : chant - Carlos Mar : chant & guittare acoustique. - La Péniche 6/8 - Quai de Montebello - 75005 Paris

- Jeudi 16 mars - 12h - Conférence en portugais : Camões : um poeta em busca da sua epopeia, par le professeur Carlos Ascenso André, de l'Université de Coimbra - Université Paris X - Nanterre - Département de Portugais - Salle 308

- Mercredi 15 mars - 19h - Marie So - Après un premier album, Chaque jour, sorti en février 2006, composé d'airs de bossa nova, de samba et de chansons world music sur des paroles en français, Marie So revient sur scène pour partager son amour de la musique brésilienne avec le public. - De famille musicienne, elle est passé par le conservatoire mais aussi par les terrasses des cafés avant de rencontrer son alter ego Christophe Trottet qui l'initie à la musique brésilienne et compose pour elle un nouveau répertoire. Leur premier opus est enregistré au Brésil avec des musiciens qui travaillent habituellement aux côtés des plus grands artistes : Dirceu Leite, qui joue avec Jorge Ben Jor ; Jorge Helder, qui accompagne Chico Buarque et Caetano Veloso ; Marcos Suzano, habitué des concerts avec Marisa Monte et Lenine… Les arrangements de l'album sont de Chico Chagas (qui joue habituellement avec Maria Bethânia), et la demoiselle a même pu enregistrer un duo avec l'immense João Bosco ! - Divan du Monde - Les apéros du monde - 75, rue des Martyrs - 75018 Paris - Renseignements : 01 42 52 02 46

- Jusqu'au 15 mars 2006 - "Amalgames brésiliens - 18 artistes contemporains du Brésil" - L’exposition Amalgames brésiliens présente une cinquantaine d’œuvres d’artistes contemporains du Brésil. Elle entend montrer à travers ce choix les traditions syncrétiques propres à l’art brésilien qui se traduisent en particulier par une diversité importante et une double filiation aux arts populaires et à l’histoire des avant-gardes du XXe siècle. - Il y a souvent chez les artistes brésiliens une appétence à marier le construit et l'organique. Ils ont une aptitude à " travailler " et altérer la logique réductionniste ou analytique des avant-gardes. Cette propension à la transgression est passée par un usage iconoclaste de l'amalgame. - Musée de l'Hôtel-Dieu - 1 rue Thiers - 78200 Mantes-la-Jolie - Tél. : 01 34 78 86 60 - Horaires : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 18h - Samedi et dimanche de 12h à 19h - Fermé le mardi. - Du 5 novembre au 15 mars

- Jusqu'au 15 mars - Bahia Métisse - Exposition photos de Nelly Santos - Nelly Santos a vécu et travaillé de nombreuses années au Brésil mais c'est à Bahia, état du Nordeste brésilien qu'elle a posé ses valises pour 12 années et, comme son illustre ami, Pierre Verger, s'est immergée dans la culture bahianaise. Avec l'aide de cet ami, photographe, ethnologue et grand initié, elle s'est mise à l'écoute d'un peuple qui a su préserver sa diversité et sa richesse culturelle. - Institut d'Administration des Entreprises d'Aix-en-Provence - Clos Guiot - BP 33 - Chemin de la Quille - 13540 Puyricard - Du 23 février au 15 mars

- Mardi 14 mars - 20h - Concert de Lameck et Blick Bassy - Lameck, de mère angolaise et de père portugais, a grandi au Brésil. Aujourd'hui installé en France, il prépare un album qui sortira courant 2006. Enracinée dans la samba et les rythmes africains, sa musique créative et festive devrait ensoleiller votre soirée. Chaque mois, l'association Diverscities célèbre la diversité ethnique, culturelle et artistique de la cité en proposant des soirées et concerts originaux. Cette fois-ci, c'est le brésilien Lameck et le camerounais Blick Bassy qu'elle nous invite à rencontrer – et surtout à écouter ! - L'Entrepôt - 7, rue Francis de Pressensé - 75014 Paris

- Dimanche 12 mars - 18h - Gafieira, Toca do samba - La Samba brésilienne dans tous ses états ! Roda de samba, Samba de roda, Choro, Samba canção, Pagode, Samba de gafieira, Samba enredo, Samba funk, Samba reggae, Bossa, Samba de breque, Samba rasgado, Sambaxé, Samba happy et autres balangandãs. - Direction artistique : Chico Terto - Direction Musicale : Renato Velasco - Avec le Brasil Dancing Orchestra, Grand orchestre de bal. - Des formidables interprètes de la musique brésilienne, des professionnels reconnus, réunis pour créer ce Bal Spectaculaire dédié à la Samba. - A la TOCA, la Samba se décline en douceur et en frénésie, dans toutes les langues, pour tous les goûts, et pour notre plus grand plaisir, la danse est à l’honneur. - Hors des sentiers battus, le Brasil Dancing Orchestra, vous propose de découvrir en dansant, le joyeux parcours de la Samba. - Vous serez accompagnés par des danseurs qui guideront vos pas. - Ana Guanabara (chant), Renato Velasco (guitares), Jesse (chant, cavaquinho), Dada Viana (percussions), Ney Veras (batterie, bandolin), Aline Souhlat (flûte), Farid Zehouane (sax), Olivier Debourrez (trombone), Gerson Saeki (basse), Roland Casanova (piano), et Chico Terto (maître de danse). - Studio de l'Ermitage - 8, rue de l'Ermitage - 75020 Paris - Réservations : 01 42 05 27 59

- Dimanche 12 mars - 17h - La Fondation Gol De Letra organise son 4è Trophée de football indoor à Levallois. - Cette année il aura lieu le 12 mars au Palais des Sports Marcel Cerdan et nous espérons une fois encore qu'il sera une belle occasion de nous retrouver entre amis, partenaires et sympathisants de la Fondation pour partager de bons moments et fêter le début de la nouvelle année. Nous aurons la chance de compter parmi nos équipes, celles du FC Porto, des joueurs Portugais, du PSG, deux équipes d'artistes et célébrités et bien sûr celle de Gol de Letra avec Raï, Leonardo, Ricardo, Antonio Carlos et bien d'autres. Ce trophée est le plus important événement sportif de notre fondation en France ; il est aussi celui qui soutient fortement nos projets au Brésil en direction des enfants et des adolescents défavorisés. - Palais des Sports Marcel Cerdan - Levallois

- Dimanche 12 mars - 15h - Carnaval des Enfants organisé par l'Association Bião, 27 rue Jean Cottin - 75018 PARIS - Téléphone : 01 42 05 35 49 - Concours de déguisement des enfants (Prix, un aller et retour au Brésil) - Comme au Brésil les dames apportent des biscuits salés et sucrés et les messieurs des boissons non alcoolisées. - Maison Populaire - 48, rue Danton - 93100 Montreuil

- Du samedi 11 au dimanche 26 mars - Candomblé une réligion afro-brésilienne en mutation - Exposition collective de photographies. - Comment parler du Brésil sans évoquer le candomblé ? Cette religion afro-brésilienne, profondément enracinée dans les aspects les plus divers de la culture et de la société brésilienne, est largement explorée dans cette exposition qui rassemble les oeuvres de différents photographes brésiliens, français et américains. - Conçue et réalisée par Gianluca Diaz, en partenariat avec Globe Vision et Jangada, cette exposition fait intervenir des anthropologues et des photographes du Brésil, de France, des Etats-Unis et de Belgique : Gianluca Diaz (Atlantique Pluriel), Brian Brazeal (University of Virginia), Stéphane Herbert (Globe Vision), Serge Péchiné (Grupo Hermes), Rosane Andrade (EHESS), Viola Tiesenhoffer (Paris X), Charlotte Plaideau (Université Catholique de Louvain), Ordep Serra (UFBA, Grupo Hermes), Carlos Gregorio (Grupo Hermes), Claudio Dias de Nascimento (UFBA, CEAO), Vanda Machado (UFBA), Association Orchidia. - Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire - 7 bd Jourdan - 75014 Paris - Horaires d'ouverture : tous les jours, sauf le mercredi, de 13h à 20h

- Du 7 au 24 mars - Le Satellit Café vivra et vibrera Brésilien ! Le rendez-vous est d’ors et déjà pris… - Festival Paris Brasil - Edition 2006 : L’année 2005 fut déclarée "Année du Brésil en France"… Une année complète de Culture(s) Brésilienne(s), de découvertes et de confirmations, durant laquelle le Satellit Café s’est associé par sa programmation. 2005 et l’Année du Brésil se sont clos, pourtant le Brésil reste un vivier immuable de grands talents musicaux, inconnus ou presque en France:
mardi 7 mars - Marcelo Pretto - Chants et Percussions Corporelles
mercredi 8 mars - Aline de Lima - « Arrebol », Musique Populaire Brésilienne
mercredi 9 mars - Rogério Botter Maio - Bassiste Acoustique / Jazz Instrumental
mardi 14 mars - Banda Auê - Electro Pop Brésilienne
mercredi 15 mars - Sonora brasilis - Musique Populaire Brésilienne
jeudi 16 mars - Jayminoh Moreira - Jazz Funk Brésilien
mardi 21 mars - Ricardo Vilas - « Mon Cher Ami » Nouvel album
mercredi 22 mars - Zabumba-É - La Rencontre détonante entre Fifres et Percussions
jeudi 23 mars - Acauã - Aux Frontières du Jazz et de la Bossa Nova
vendredi 24 mars - Santo Amaro - Samba de Roda
Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - Tél : 01 47 00 48 87 – Fax : 01 41 08 80 08 - Métro : Saint Ambroise ou Oberkampf

- Mardi 7 mars - 20h00 - Bia - Coeur Vagabond - Série d'adaptations de chansons brésiliennes et françaises, « Coeur Vagabond » s'impose tout naturellement comme une nouvelle étape dans la relation que Bïa entretient avec ses langues vitales... maternelle et d'adoption. La chanteuse brésilienne s'exerce à l'adaptation depuis toujours, de façon ludique et quotidienne, comme une manière personnelle d'appréhender le monde. - En 1997, pour son premier album La mémoire du vent, elle adaptait déjà Chico Buarque en français et chantait Brassens en espagnol. Plus tard, elle reprend Trenet et crée pour Henri Salvador - La Maroquinerie - 23, Rue Boyer - 75020 Paris - Métro Gambetta ou Ménilmontant - Réservations et renseignements: 01 40 33 35 05 ou 01 40 33 30 60

- Samedi 4 mars - 14h - Festival Emergence Capoeira 6 Essonne - Ce festival est avant tout une fête qui réunira tout ceux désireux d’échanger, de partager et de contribuer à une meilleure connaissance de la culture brésilienne.
Comme chaque année depuis quatre ans, la culture brésilienne est à l’honneur de ce festival : capoeira (initiation, roda, démonstrations, projections vidéo…), batucada, samba, concert, expositions et dégustations de spécialités brésiliennes.
La journée se clôturera par une démonstration spectaculaire de capoeiristes (amateurs et professionnels) de l’association Capoeira Vïola.
Salle des Fêtes de Morangis - avenue de la République - 91420 Morangis - Pour toute réservation et information, contacter la MJC Relief : 01 69 09 33 16

- Jeudi 2 mars - 21h - Lando - Natif de l’Angola, Lando arrive assez jeune en France. Fils de la musique angolaise, il sillonne les routes d’Europe avec son trio aux couleurs musicales métissées : rythmes traditionnels africains flirtant avec la culture latine, autant de mélanges épicés qui confèrent à sa musique un caractère festif et dansant. Si la fête et la joie sont présentes, Lando, nostalgique de sa terre, s’engage aussi pour des causes humanitaires. - Satellit Café - 44, rue de la Folie Méricourt - 75011 Paris - Tél : 01 47 00 48 87 – Fax : 01 41 08 80 08 - Métro : Saint Ambroise ou Oberkampf

- Jeudi 2 mars - 15h - Histoire culturelle de l’esclavage. Brésil-Caraïbes, XVIIe - XXe siècle - Histoire sociale des pratiques de l’écriture aux époques moderne et contemporaine - Jean Hébrard et Myriam Cottias - CRBC - salle 3 - 105 bd Raspail - 75006 Paris

- Du 1er au 7 mars - 21h00 - Un héros - Vitório est démobilisé après plus de vingt ans de guerre civile en Angola. Amputé d'une jambe, il essaie de reprendre une vie normale et de retrouver sa famille. - Film luso-franco-angolais de Zézé Gamboa - 2005 - 1h30 - Cité des Sciences - 30, av. Corentin Cariou - 75019 Paris

- Du 1er au 5 mars - 21h00 - Mônica Passos - Une richissime palette de ce que le Brésil a produit de plus beau, agrémenté de compositions originales. - Son spectacle parcourt l'histoire musicale d'un Brésil éternel : un ciel étoilé de sambas, baiões, maracatus, marchas, guaranias, choros, bossas et toadas. Ce spectacle, loin d'être une ode à la tristesse, raconte au contraire comment le peuple brésilien a su transmuter ses douleurs en créant une culture musicale originale. Brésilienne aux mille talents, Mônica Passos donne une vision enthousiaste et extravertie des diversités musicales du Brésil. Avec une voix voluptueuse et puissante, elle possède une vitalité exubérante, une présence sur scène envoûtante et un art du conte fascinant. - Avec Jean Philippe Crespin et Marcello Nezin à la guitare et Edmundo Carneiro, Julio Goncalves ou Ney aux percussions. - Le Bilboquet - 13, rue St Benoît - 75006 Paris - Tél : 01 42 22 51 09

- Mercredi 1er mars - 17h - «O mundo poetico do cordel: estudo antropologico da creatividade no NE (conférence en portugais) - Marco Antônio Gonçalves, UFRJ - Discutante: Jean HEBRARD, professeur associé - GRBC - salle 214 - 54 bd Raspail - 75006 Paris

- Mercredi 1er mars - 11h - De l'Empire à la République, la diffusion des idées scientifiques - L'émergence du Brésil moderne. Les nouveaux mondes dans l'ère des États nations - Patricia Sampaio Silva - CRBC - salle 6 - 105 bd Raspail - 75006 Paris

- Mercredi 1er mars - Música é Perfume, de Maria Bethânia , le film de Georges Gachot - Sortie Nationale - Le film nous convie à une plongée dans l'univers de la musique brésilienne racontée par Maria Bethânia, la plus célèbre des chanteuses brésiliennes qui fut l'égérie de la contre-culture avant de devenir la reine des ballades romantiques. Pénétrer, pour la première fois, l'intimité du travail de Maria Bethânia, nous offre l'occasion rêvée de comprendre cette histoire de la musique brésilienne de l'intérieur. Maria Bethânia retrace son parcours musical, en écho avec l'évolution de la société brésilienne et de sa musique. A ses côtés, Georges Gachot a réuni un plateau de rêve : Nana Caymmi, Miucha, Chico Buarque, Gilberto Gil, et Caetano Veloso, tous acteurs et témoins d'une des plus riches histoires de la musique de notre temps. - Scénario : Georges Gachot - Image : Matthias Kälin - Son : Dieter Meyer & Balthasar Jucker - Montage : Anja Bombelli & Ruth Schläpfer - Musique : Antonio Carlos Jobim, Toquinho, Chico Buarque, Heitor Villa Lobos - France/Suisse - 2005 - 1h 22 - 35 mm - Couleur - Son Dolby Digital - VO sous-titrée français - Production : Idéale Audience - Distribution : Les Films du Paradoxe
"Une évocation puissante de la grande chanteuse brésilienne."- Le Monde
"La musique, précisément, construit le rythme des images, tandis que les inflexions du portugais du Brésil créent une autre mélodie à part entière. Si bien que les confidences de Maria, de son frère Caetano Veloso ou de leur ami et confrère Chico Buarque envoûtent aussi sûrement que la musique omniprésente sur la formidable bande-son. Un régal." - Tribune de Genève
Bande-annonce

- Mardi 28 février - CaaaaaRRRRRnaaaaavaaaaaaaaaal ! - Le all star game de la Favela Chic avec : De la Batucada, du Baile Funk, De la Samba, du Hip Hop brésilien et des portes jartelles… Travestissement obligatoire ! - Ens Batucada / Tchiky&Zéro Aka Voltair / Papo Reto / Dj Sandrinho / “ Feat” Gringo da Parada - Favela Chic - 18, rue du Fbg du Temple - 75011 Paris - Métro République

- Mardi 28 février - 19 h - La ségrégation : les usages de l'école et de l'espace dans un quartier mixte à Campinas, par Ana Maria F. de Almeida, Professeur à l'Université de Campinas (Brésil) - Sociologie du pouvoir et des élites, Transformations et restructurations des groupes dirigeants et des pouvoirs - Monique de Saint Martin, directrice d'études - Salle 7 - 105, bd. Raspail - 75006 Paris

- Mardi 28 février - 9h - Des «sertões» des attardés au Brésil, terre d’avenir (1902-1942). Les écrivains du destin national - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique - Afrânio Garcia - CRBC - salle 5 - 105 bd Raspail - 75006 Paris

- Du 27 février au 5 mars - 21h - Monica Passos - Une richissime palette de ce que le Brésil a produit de plus beau, agrémenté de compositions originales. - Son spectacle parcourt l'histoire musicale d'un Brésil éternel : un ciel étoilé de sambas, baioes, maracatus, marchas, guaranias, choros, bossas et toadas. Ce spectacle, loin d'être une ode à la tristesse, raconte au contraire comment le peuple brésilien a su transmuter ses douleurs en créant une culture musicale originale. Avec Jean Philippe Crespin et Marcello Nezin à la guitare et Edmundo Carneiro, Julio Goncalves ou Ney aux percussions. - Le Bilboquet - 13 rue St Benoît - 75006 Paris - Tél : 01 42 22 51 09

- Lundi 27 février - 15h - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles) : L'Exil comme migration. Le regard décalé du «dernier exilé» brésilien en France : Sebá, personnage de l'humoriste Jô Soares - Exhibition des sketches télévisés du personnage Sebá. Discussion et analyse des images visionnées. - Jean Hébrard et Mônica Raisa Schpun - CRBC - salle 2 - 105 bd Raspail - 75006 Paris

- Dimanche 26 février - 20h40 - Thema : Sous le soleil de Rio
20h45 - Copacabana - Surnommée «la Princesse de la mer» par les Cariocas, Copacabana est le quartier - et par extension la plage - la plus touristique de Rio de Janeiro. Un lieu mythique, chanté et célébré, qu'il faut avoir arpenté lorsque l'on visite la métropole brésilienne. Dans les années 1920 et 1930, ce modeste village de pêcheurs cédait la place à une élégante station thermale. Le quartier n'était pas encore colonisé par une foule hétéroclite ne connaissant ni le jour ni la nuit. C'est cette population, filmée dans son cadre ensoleillé, que «Copacabana» permet de découvrir. Une galerie de personnages parfois savoureuse mais d'un intérêt inégal, qui dessine un portrait-mosaïque de la Copacabana d'aujourd'hui. - Documentaire allemand - Réalisateur Klaus Werner -2005 - 55 min
21h40 - Rebelles de Rio - Anciens délinquants devenus musiciens, Jovem Cerebral et Mr C., alias Catra, portent la voix des favelas - ces 700 quartiers pauvres de Rio - à travers des chansons où se mêlent rap, samba et funk... L'expression d'une nouvelle culture issue des ghettos cariocas s'efface ici derrière la réalité sociale et le quotidien des favelas. - Documentaire allemand - Réalisateur Klaus Werner -2005 - 50 min
22h30 - La Cité de Dieu, de Fernando Meirelles et Katia Kund - Titre original : Cidade de Deus - Rio de Janeiro, au début des années 1980. Photographe amateur en quête de gloire, Fusée passe ses journées à prendre des clichés dans la Cité de Dieu, la favela où il a grandi avec son copain Ficelle. Sa hantise : croiser le chemin de Petit Zé et de sa bande, qui font régner un véritable climat de terreur sur le ghetto. Années 1960. Après une terrible inondation, Fusée et sa famille sont relogés à la Cité de Dieu. Là, Canard, le grand frère, fait la connaissance de deux voyous, Tignasse et Tenaille, avec lesquels il fonde le gang du «Trio tendresse», spécialisé dans l'attaque des camionnettes de livraison... - Un film coup de poing - mélange détonant de violence exacerbée, d'humour décalé et d'effets visuels à la Tarantino - qui restitue avec brio l'univers apocalyptique des favelas. - Film, chronique brésilien - Réalisateur : Fernando Meirelles d'après le livre de Paulo Lins - 02h15 - 2002 Couleur

- Samedi 25 février - 20h30 - Anna Torres - Chanson brésilienne - Anna Torres est un solide talent dont la présence sur scène et l'interprétation pleine de sentiments sont à la mesure de la musique brésilienne. Avec une voix forte, un timbre très personnel et une musicalité originale, la chanteuse et compositrice originaire du Maranhão (nord-est du Brésil), est une habituée de la scène. - La Guinguette Pirate - Quai de la Gare - 75013 Paris - Jonque chinoise en bois, au pied de la BNF, en face de Bercy, quai François Mauriac - 01 43 49 68 68

- Vendredi 24 février - 20h30 - concert du Club de Choro de Paris - Invitée spéciale Naomi Kumamoto (flûte), la japonnaise qui a conquis le Choro de Rio. Participation de Maria Inês Guimaraes (piano), Boris Giraud (guitare et cavaquinho), Julien Coenca (guitare), Aline Soulhat (flûte et pandeiro) et d'autres membres du Club du Choro. Oeuvres de Maria Inês Guimaraes, Naomi Kumamoto, Boris Giraud, Radamès Gnattali, Pixinguinha. - Entrée : 5 euros (étudiant), 8 euros (plein tarif). - Maison du Brésil - Cité Internationale Universitaire de Paris - 7L boulevard Jourdan - 75014 Paris - RER B Cité Universitaire - Bus : PC1, 21, 67

- Vendredi 24 février - 21h - "Aller vers ..." spectacle de rimes et rythmes basé sur de textes d'auteurs brésiliens (Clarice Lispector, Cecilia Meirelles, Manuel Bandeira, Carlos Drummond de Andrade, Vinicius de Moraes, Cora Coralina). Textes jouées par Gabriella Scheer, Composition et guitarre : Regi Batista - 9, rue Baigneur - 75018 Paris - M° Jules Joffrin

- Du 23 au 26 février - 20h30 - Zweig-Montaigne, ou le carnaval du crépuscule, par la compagnie Artisanal théâtre Brésil. - Février 1942, entre ombre et lumière, au rythme envoûtant de la samba, les derniers jours de la vie du grand écrivain Stefan Zweig, l’exilé. - La maison du couple Zweig à Pétropolis dans la banlieue de Rio. Pays de démesures, de lumières, de rythmes et de parfums, où l'air que l’on respire semble n'avoir jamais été respiré. Un havre, un paradis pour Stefan Zweig dans ce vieux monde en guerre livré à la barbarie. Pourtant au cœur du carnaval une ombre hante son esprit, celle de Michel de Montaigne dont il ne parvient pas à achever la biographie. Alors malgré la sollicitude de ses amis et l'amour de Lotte, ne trouvant pas la paix, la liberté intérieure, il s'abandonne au crépuscule.
Une pièce de Marcel Jullian, Antonio Cauchois et Olivier Léonetti. D’après un scénario original de Marcel Jullian. Mise en scène par António Cauchois - En co-réalisation avec le théâtre Berthelot, la ville de Montreuil, la Maison pour tous du Pecq et la Maison populaire de Montreuil - Spectacle tout public, durée 1 h 50 - Plein tarif : 15 € / tarif réduit : 8 € - Adhérents de la Maison populaire, comités d’entreprise et groupes : une place achetée, une place offerte - Au théâtre Berthelot - 6 rue Marcelin-Berthelot - 93100 Montreuil - M° Croix-de-ChavauxRéservations : 01 41 72 10 35.
Un travail original, des comédiens remarquables! À voir sans faute!

- Mercredi 22 février - 18 h 30 - Autour de l'exposition Brésil, l'Héritage Africain, nous vous invitons à rencontrer Michel Agier pour sa conférence : Dynamiques contemporaines des Afriques au Brésil.
Michel Agier, anthropologue, directeur de recherches à l’Institut de recherche pour le développement et membre du Centre d’études africaines de l’EHESS Paris, est l’invité de la troisième rencontre-débat autour de l’exposition Brésil, l’héritage africain.
Les rituels afro-brésiliens et les polémiques locales autour de leur sens mettent au jour une Afrique-symbole dont les dimensions éthique, esthétique et politique s'entrecroisent en permanence.
Musée Dapper - 35, rue Paul Valéry - 75116 Paris - M° Victor Hugo - Réservation souhaitable au 01 45 00 91 75

- Mercredi 22 février - O diabo a quatro (Le diable a quatre), de Alice de Andrade - Sortie Nationale - Synopsis : Les destins de quatre personnages se mêlent dans le petit périmètre d’un quartier de Copacabana,loin des clichés de Rio.Deux hommes et un petit garçon amoureux d’une même jeune femme. Une comédie sociale loufoque sur quatre mousquetaires dont la devise serait « chacun pour soi et Dieu contre tous ». - 2004 - 103 min. - couleur - fiction - vostf

- Mercredi 22 février - 17h - Groupe de Réflexion sur le Brésil Contemporain : La répartition du revenu national en Amérique latine: le cas du Mexique - Discutante: Ana Maria ALMEIDA, professeur de sociologie de l’éducation, UNICAMP - CRBC - salle 214 - 54 bd Raspail - 75006 Paris

- Mardi 21 février - 19 h - Pressions transnationales, militantismes et recompositions de l’enseignement supérieur au Brésil (1990-2005), par Ana Maria F. de Almeida, Professeur à l'Université de Campinas (Brésil) - Sociologie du pouvoir et des élites, Transformations et restructurations des groupes dirigeants et des pouvoirs - Monique de Saint Martin, directrice d'études - Salle 7 - 105, bd. Raspail - 75006 Paris

- Mardi 21 février - 9h - Anthropologie politique du Brésil. Représentations de la nation et le marché mondial de la coopération scientifique : Le patrimoine historique et artistique brésilien et l’âge héroïque du SPHAN, par Silvana RUBINO, professeur d’anthropologie sociale de l’UNICAMP - CRBC - salle 5 - 105 bd Raspail - 75006 Paris


Urutu 1928, huile sur toile, 60,5 x 72,5 cm, Collection Gilberto Chateaubriand, MAM, Rio de Janeiro. Photo : Vicente de Mello.
 
 

São Paulo
- Jusqu'au 20 février - Tarsila do Amaral, La naissance du modernisme au Brésil - Une peintre brésilienne à Paris 1923 - 1929 - A l'origine de la première modernité au Brésil, Tarsila do Amaral, reconnue comme la plus grande artiste brésilienne du XX° siècle, a été élève de Fernand Léger à Paris. L'exposition se compose d'une quarantaine d'oeuvres peintures, dessins et documents. C'est la première exposition personnelle de cette artiste en France, depuis celle de 1926 à la galerie Percier à Paris. L'oeuvre de Tarsila do Amaral est très originale par ses sujets et ses compositions. L'exposition présente avec les oeuvres de Tarsila, quelques oeuvres de références des maîtres français qui ont été importants pour sa formation : Albert Gleizes, André Lhôte, Georges Valmier, Fernand Léger. C'est Cendrars qui présente ses amis brésiliens Tarsila do Amaral et Oswald de Andrade à ses amis parisiens, Léger, Milhaud et Brancusi. De 1920 à 1927, Tarsila est à Paris et suit l’enseignement de Fernand Léger en 1923, où elle apprend à construire ses oeuvres, par contrastes de formes et de couleurs, tout en affirmant sa propre culture brésilienne par l'audace des couleurs, la présence d'une végétation luxuriante, et la mise en valeur des corps. - Commissaires Brigitte Hedel-Samson et Paulo Herkenhoff. - Dans le cadre de l’Année du Brésil en France : Brésil, Brésils. Avec le soutien du Comité des mécènes français (Accor, Arcelor, Areva, CNP et Suez), de l'AFAA, et de la Empresa Brasileira de Correios e Telegrafos - Du lundi au vendredi, de 10h à 19h, samedi de 14h à 18h. - Maison de l'Amérique Latine - 217, Boulevard Saint Germain - 75007 Paris - Tél : +33 (1) 49 54 75 00 - Métro : Solférino - Rue du Bac - Autobus : 63.68.69.83.84.94 - RER Ligne C : Quai d'Orsay - Un catalogue bilingue, français/portugais, est édité à cette occasion. - Du 15 décembre au 20 février
Autoportrait 1923, huile sur toile, 73 x 60 cm, Coll. Museu Nacional de Belas Artes/Iphan/MinC, Rio de Janeiro. Photo : Vicente de Mello.

- Lundi 20 février - 13h - Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles) - Carmen Miranda, la samba, le Brésil, Hollywood et la politique du « bon voisinage » : enjeux politiques et culturels autour d'une star migrante - Exhibition du documentaire « Banana is my business » d'Helena Solberg (1995) - Jean Hébrard et Mônica Raisa Schpun - CRBC - salle 2 -105 bd Raspail - 75006 Paris

- Jusqu'au 19 février - Images de l’Inconscient - L’histoire de l’art brut au Brésil ne peut être dissociée du travail de la psychiatre Nise da Silveira qui, à Rio de Janeiro, inventa le concept d’images de l’inconscient : « Un des moyens (…) que j’ai imaginés pour accéder à l’univers intérieur des schizophrènes était de leur donner la possibilité de dessiner, peindre ou sculpter dans une totale liberté . Dans les images ainsi créées, on trouve des autoportraits de situations psychologiques, des représentations souvent éclatées et extravagantes mais qui restent fixées sur le papier et la toile ou dans la terre. » Pour la première fois en France, l'exposition « Images de l’inconscient » montre la dimension internationale de l’art brut produit au Brésil. Réalisées par des patients d’hôpitaux psychiatriques, les œuvres présentées proviennent des deux plus importants musées d’art brut brésilien : - le musée des Images de l’Inconscient , avec des réalisations obsédantes et profondément émouvantes de Carlos Pertuis, Emygdio de Barros, Fernando Diniz, Raphael Domingues, Darcilio Lima, Adelina Gomes, Lucio, ou Octavio Ignacio ; - le musée Arthur Bispo do Rosário, artiste dont l’oeuvre a représenté son pays à la Biennale de Venise en 1995 avant d’être accueillie au jeu de Paume à Paris en 2003. Saisi par des délires mystiques grandioses, diagnostiqué comme schizophrénique paranoïaque, Bispo do Rosario passait des heures enfermé dans sa cellule en transformant de simples objets en emblèmes de rédemption du monde. - Musée Halle Saint Pierre - 2, rue Ronsard - 75018 Paris - Du 12 septembre au 19 février 2006

- Les 17 et 18 février 22 h - Alba Maria en concert - 40 ans de musique, de joies, de regards, de découvertes, de sourires, de fetes, de désirs, d'emotions, parfois de tristesse, mais toujours 40 ans d'espoir... - Carlos Werneck, Christian Paoli, Caio Mambertti, Nelson Ferreira + invités... - Le Blue Note - 14, Rue Muller - 75018 Paris - Tél : 01 42 54 69 76 - M° Chateau Rouge

- Mardi 14 février - 19 h - La circulation internationale des économistes et la définition des inégalités comme objet d'études au Brésil, par Ana Maria F. de Almeida, Professeur à l'Université de Campinas (Brésil) - Sociologie du pouvoir et des élites, Transformations et restructurations des groupes dirigeants et des pouvoirs - Monique de Saint Martin, directrice d'études - Salle 7 - 105, bd. Raspail - 75006 Paris

- Jusqu'au 6 février - Carnaval de Rio, un autre regard - Mon ambition, à travers les créations numériques qui illustrent cette exposition est de rendre hommage au Carnaval de Rio en révélant la puissance d'inspiration artistique qu'il peut susciter, au-delà de l'image de fête, de plumes et de strass habituellement véhiculée. - Exposition de l'artiste Marie Pejouan - Atrium Alcatel - 54, rue La Boétie - 75008 Paris - Ouvert au public du lundi au vendredi de 10 à 17 heures sur réservation au 01 40 76 51 70 - Du 25 novembre au 6 février


© G. Muniz
- Jusqu'au 5 février - Mimulus - Companhia de Dança - Direction artistique de Jomar Mesquita - Un spectacle plein de charme et de tendresse où toutes les danses latines flirtaient avec le swing et le rock sur un florilège de chansons d’amour brésiliennes des années 50-60. Sur la place des Terreaux durant la journée, Jomar initiait aussi un public ravi à la samba, au forró, à la salsa… La compagnie revient avec un spectacle totalement dédié au tango intitulé De Carne e Sonho (De chair et de songe), magnifique d’engagement et d’originalité. Un hommage brésilien à cette danse voisine puisque les six danseurs et les cinq musiciens sont tous originaires de Belo Horizonte. Un tango sensuel et libre, qui s’offre même un flirt avec la samba carioca. Une composition magistrale et fougueuse sur les musiques de Piazzolla, Gardel, Barbieri ou… Vivaldi. Tango dramatique ou joyeux, langoureux ou insolent, hiératique ou audacieux, corps à corps et coeur à coeur. Le tango, passionnément. - Auditorium de Lyon - 149 rue Garibaldi - 69003 Lyon - Tél. : 04 78 95 95 95 - Du 27 janvier au 5 février

- Jusqu'au 4 février - Le Corbusier à Rio. Dessins des conférences de 1936 - Cette exposition présentera pour la première fois en France des dessins – de la collection Bardi – réalisés par Le Corbusier à Rio pour les conférences données lors de son séjour au Brésil en 1936 et généreusement prêtés par le Musée des Beaux-Arts de Rio. Des esquisses et croquis pour l’aménagement des villes de São Paulo et Rio, appartenant à la Fondation et réalisés lors du même voyage, seront également présentés au public. Les textes des conférences, retranscrits puis corrigés par Le Corbusier lui-même à son retour à Paris et restés inédits jusqu’aujourd’hui, feront l’objet d’une publication illustrée aux éditions Flammarion. Yannis Tsiomis, commissaire de l’exposition, est également auteur de cette édition critique. - Fondation Le Corbusier - Maison La Roche - 10, square du Docteur Blanche - 75016 Paris - 0142884153 - Métro : ligne 9 (Jasmin) - Du 9 décembre au 4 février

- Mercredi 18 janvier - 18h30 - Lancement de Do Amazonas a Paris : As Lendas Indigenas de Vicente do Rego Monteiro, Édition fac-similé comprenant les livres : Légendes, croyances et talismans des Indiens de l'Amazone (1923) et Quelques visages de Paris (1925). - Organisé en collaboration avec Jorge Schwartz et avec la participation de Andrée Appercelle, Pierre Rivas et Jorge Schwartz. - Edusp, Imprensa Oficial do Estado de São Paulo, Pinacoteca do Estado de São Paulo et Ambassade du Brésil en France. - Maison de l'Amérique Latine - 217, Boulevard Saint Germain - 75007 Paris - Tél : +33 (1) 49 54 75 00 - Métro : Solférino - Rue du Bac - Autobus : 63.68.69.83.84.94 - RER Ligne C : Quai d'Orsay

- Mercredi 11 janvier - 21h - Des enchantés du corps : Modalités de la jouissance au Brésil. - Image du corps et nouvelles versions de l'identité brésilienne. Conférence de Maria Roneide Cardoso-Gil et de Roland Chemama, psychanalystes et membres de l'Association lacanienne internationale, discutant : Claude Landman, psychanalyste, psychiatre, membre de l'Association lacanienne internationale. - Cartel Franco-Brésilien de Psychanalyse, Association lacanienne internationale. - Maison de l'Amérique Latine - 217, Boulevard Saint Germain - 75007 Paris - Tél : +33 (1) 49 54 75 00 - Métro : Solférino - Rue du Bac - Autobus : 63.68.69.83.84.94 - RER Ligne C : Quai d'Orsay