Retour à l'accueil

         

Histoire

La Colonie - L'Empire - La République



1494 Signature du Traité de Tordesilhas qui partage le nouveau Monde entre L'Espagne et le Portugal : L'Espagne aurait les territoires découverts à l'ouest d'une ligne nord-sud, passant à 370 lieues à l'ouest du Cap-Vert; Le Portugal, ceux qui seraient situés à l'est, ce qui incluait le Brésil.
22/04/1500 Le navigateur portugais Pedro Álvares Cabral découvre le Brésil, en voulant aller aux Indes. Il débarque à Porto Seguro, au sud de Salvador. Pêro Vaz de Caminha, le chroniqueur du bateau, raconte dans sa lettre au roi D. Manuel la première rencontre avec les Indiens Tupinambas, débonnaires et peu agressifs. Le Brésil est alors peuplé d'Indiens nomades vivant de la chasse, de pêche et de cueillette autour d'un cacique.
 

Cândido Portinari - La Première Messe - 1947
1501-1502 Américo Vespucci, explore pour le compte du roi D. Manuel, les côtes du nouveau territoire.
1501 Pendant 30 ans, les Portugais, plus intéressés par le commerce des épices aux Indes, négligent leur découverte. Ils y exploitent seulement le "bois de braise" (pau-brasil), apprécie en Europe pour sa couleur rouge.
5/01/1504 Le Français De Gonneville débarque à son tour au Brésil.
 

Theodoro de Bry (1590/1634), Banquete antropofágico
1530 La colonisation portugaise commence effectivement avec Martin Afonso de Souza. Il emporte 400 hommes avec lui, des animaux et des plants et semis. Il fonde la ville de São Vicente, près de Santos, et construit le premier moulin à canne à sucre.
1530 Une expédition expulse les Français, fonde Olinda, près de Recife
1532 Arrivée des premiers esclaves noirs
1534 1er plan de colonisation du Brésil : création de 15 capitaineries héréditaires dans le Nordeste. Les bénéficiaires devaient assurer, à leur frais, la défense des terres reçues et entreprendre la plantation de la canne à sucre qu'ils avaient déjà expérimentée aux Açores. Les donataires, deviendront de véritables seigneurs féodaux.
 
                
Luís Teixeira - Le long du litoral les capitaineries     John Froshauer - Le cannibalisme indigène a été présent
héréditaires - 1574                                              entre les européens et les natifs
- XVI siècle         
1537 Bulle du pape interdisant l'esclavage des Indiens
1548 Début de la traite des Noirs. Jusqu'en 1850, date de la fin du commerce des esclaves, plus de 2 millions de Noirs de Guinée, d'Angola, puis du Mozambique, arriveront au Brésil.
1549 Arrivée de Tomé de Sousa, gouverneur général. Fondation de Bahia, la première capitale. Débarquement des premiers jésuites.
1549-1553 Conflits avec les indigènes - Les conflits entre les portugais et les indigènes ont été une constante depuis le début de la colonisation. Tomé de Souza s'allie avec les Tupis et déclare la guerre aux autres ethnies. Les vaincus deviennent des esclaves. Les jésuites qui débarquent avec Tomé de Souza seront les seuls protecteurs des indiens : ils s'opposeront à leur esclavage, mais l'application d'une morale rigide, ne respectera pas leurs traditions et cultures indigènes.
1553-1558 La production de sucre - Duarte da Costa, deuxième gouverneur général consolide la colonisation, en introduisant la production de sucre.
1554 Fondation de la ville de São Paulo, au sud du pays
1555-1565 Lutte contre les Français, commandés par Villegaignon, qui cherchent à conquérir la baie de Rio
1562 À Rouen, Montaigne rencontre des indiens Brésiliens...
1565 Fondation de Rio de Janeiro par Estácio de Sá, après une lutte contre les Français, arrivés dans la baie de Guanabara en 1555.
 

Benedito Calixto - Départ de Estácio de Sá vers Rio
1572 Implantation d'un deuxième gouvernement à Rio
1578 A Paris, Jean de Léry publie "Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil"
1580-1640 Perte de l'indépendance au Portugal
1587 Les corsaires anglais attaquent Salvador, puis Santos, São Vicente, Olinda et Recife
Fin du XVIè Des expéditions partent vers l'intérieur, dans le Nordeste et dans le Sud. Le commerce du sucre s'organise et se développe dans le Nordeste. Une société féodale, de type patriarcal, s'instaure et survivra jusqu'au XXè siècle.
A la fin du XVI siècle, environ 30.000 portugais et 20.000 esclaves originaires d'Afrique vivaient dans des villes côtières isolées. Pernanbuco et Bahia possédaient la majorité des 200 raffineries de sucre que comptait la colonie.
 
                    
          Raffineries de sucre                                                  J.Baptiste Debret - Retour d'un propriétaire
1612 Des Français fondent São Luís du Maranhão, où ils ne restent que 3 ans
1630 Les Hollandais attaquent Recife (dès 1624) et occupent le Pernambouc jusqu'en 1654. Ils contribuent à l'extraordinaire essor de la région, surtout sous le gouvernement de Maurice de Nassau, nommé en 1637. Cette occupation réunira pour la première fois, dans une lutte commune, Portugais, Indiens et Noirs.
 

Jean de Baen - Portrait de Maurice de Nassau
Dès 1630 Une des formes de résistance des Noirs était l'organisation des quilombos - communautés libres, constituées par les Noirs qui avaient réussi à s'évader. Le plus fameux d'entre eux, fut celui de Palmares, (Serra da Barriga, actuel Alagoas, début du XVII siècle). Environ 200 mille Noirs y ont résisté près de 60 ans, à des attaques de la couronne portugaise, des seigneurs et même des Hollandais.
1637 Pedro Teixeira remonte l'Amazone jusqu'au Pérou avec 2000 hommes.
1657 Premières révoltes de colons contre le pouvoir central et les jésuites. (1966 - Pernambouc ; 1684 - dans le Maranhão)
 

J.Baptiste Debret - Capitaine avec son esclave
1674 Début de l'exploration du Brésil par les Bandeirantes (Explorateurs). Premières expéditions dans le Minas Gerais
1694 Défaite du quilombo de Palmares - tribus d'esclaves évadés, retranchés dans des villages fortifiés qui se sont révoltés contre le pouvoir central - Zumbi est leur chef historique
 

Zumbi
1698 Découverte de l'or dans le Minas Gerais. Cette découverte, au moment où s'amorce le déclin du commerce du sucre, enrichira les capitaineries du Sud et modifera la société et l'économie du pays.
1705 Début de la ruée vers l'or du Minas Gerais
1710 Sécheresse au Nordeste
1710 Guerre des Mascates - Entre Olinda, terre des nobles seigneurs et Recife, ville des nouveaux commerçants (mascates)...
 

Henri de Chamberlain - Le Mascate et ses esclaves
1710-1711 Les Français (René Duguay-Trouin) attaquent Rio
1713 Traité de paix entre le Portugal et la France
1727 Francisco de Melo Palheta introduit dans la région de Belém des plants de café (l'or vert) apportés clandestinement de la Guyane Française
1729 Construction de la première fonderie d'or à Vila Rica (Ouro Preto) où l'or a été trouvé en 1700
1742 Fondation de Porto Alegre
1743 Charles-Marie de La Condamine descend l'Amazone pour mésurer l'Équateur
1750 Traité de Madrid entre le Portugal et l'Espagne, entérinant l'extension du territoire brésilien et fixant les limites au sud et à l'ouest.
1759 Expulsion des jésuites par le marquis de Pombal. La raison officielle fut le mécontentement populaire suscité par l'influence jésuite chez les Indiens et leur poids grandissant dans l'économie. Leur expulsion provoqua la désorganisation du réseau des missions religieuses et surtout du système d'enseignement. Pour remplacer les cours - "aulas de ler, escrever e contar" - Pombal créa les "aulas régias" et interdit d'utiliser les méthodes d'enseignement des jésuites. Un nouvel impôt fut créé - subsídio literário
1762 Le Brésil est décrété vice-royaume du Portugal
1763 Le roi déplace la capitale à Rio de Janeiro, à la place de Salvador de Bahia, pour mieux contrôler le commerce de l'or.
1774 Pombal avec l'intention de centraliser et mieux contrôler l'administration coloniale abolit les dernières capitaineries héréditaires
1775 Abolition définitive de l'esclavage des Indiens
1777 Traité de Santo Ildefonso
 

Les frontières du Brésil après les Traités de Tordesilhas, Madrid et St. Ildefonso
1785 Construction de l'Eglise de Notre Dame du Rosário dos Homens Pretos, à Ouro Preto et essor de l'art baroque au Minas Gerais.
1789 Complot de l'Inconfidência Mineira à Ouro Preto. Son chef, Tiradentes sera écartelé en 1792. Tiradentes s'était mis en rapport avec des intellectuels partageant les idées libertaires qui avaient inspiré les Encyclopédistes français et les leaders de la Révolution américaine. Il est l'un des symboles de l'indépendance et de la lutte contre l'oppression.
1797 Inconfidência Bahiana - exécution des révoltés
Fin du XVIIIè Ce cycle de l'or ébranla la prépondérance du Nordeste affaibli par le déclin sucrier et lui fit perdre une bonne partie de sa population. Il donna au Portugal les moyens d'un luxe temporaire (sculptures dorées, art baroque) et, grâce au traité de Methuen (1703), profita aussi aux Anglais.
1808 Les guerres napoléoniennes infléchirent profondément le cours de l'histoire brésilienne. Dès novembre 1807, Napoléon traversa avec son armée la frontière hispano-portugaise. Fuyant l'invasion française et les troupes napoléoniennes, João VI et la cour portugaise s'installent à Rio et ouvrent les ports du Brésil au commerce.
1815 Le roi D.João VI était un amoureux de la nature: il créa les jardins botaniques de Rio et lança la mode des bains de mer. Il aurait du retourner au Portugal mais il refusa de rentrer et déclara Rio de Janeiro capitale du Royaume Uni du Portugal, du Brésil et d'Algarve
1821 João VI de Bragance revient au Portugal à la suite d'une révolution libérale. Il nomme son fils, D.Pedro, régent.
1821 Prise de l'Uruguay


Retour à l'accueil
 

Histoire

La Colonie - L'Empire - La République


7/09/1822 Le prince régent D.Pedro, resté au Brésil, proclame à Ipiranga (le Cri de l'Ipiranga, nom d'une petite rivière : "l'Indépendance ou la Mort") la séparation du Royaume-Uni du Portugal et du Brésil contre la menace néocolonialiste des Cortès de Lisbonne et devient empereur du Brésil, D.Pedro I (1822 - 1831). Il a fortement contribué à l'accélération de l'évolution sociale et politique du XIX siècle, en accordant au Brésil, en 1824, une charte constitutionnelle très en avance sur son temps.
 

Jean Baptiste Debret - Sacre de Pierre Ier en 1822
1827-1915 Début du cycle du caoutchouc
1831 Pedro I abdique en faveur de son fils mineur, et revient au Portugal pour asseoir les droits de sa fille, Maria II, contre son frère Miguel.
1834 Jean-Baptiste Debret publie à Paris le premier volume de son ouvrage "Voyage pittoresque et historique au Brésil"
1839 Naissance de Joaquim Maria Machado de Assis
1840 Pedro II (1831 - 1889) proclamé majeur devient le second empereur du Brésil. II fut un monarque austère, modéré et érudit. Durant son règne d'un demi-siècle, le Brésil a atteint la maturité politique et culturelle et l'unité du pays fut assurée. Les institutions politiques et sociales se développèrent dans un climat de paix. Une administration compétente fut créée, et l'esclavage progressivement éliminé jusqu'à son abolition totale en 1888. L'immigration européenne fut activement encouragée et des systèmes de santé projetés à l'échelle nationale. Son règne fut marqué par un fabuleux essor économique.
1840-1929 Cycle du café donnant le monopole mondial au Brésil dès 1870
1850 Fin de la traite des Noirs (sur 7 100 000 habitants, 3 120 000 sont noirs) - Loi Eusébio de Queirós
1851 Etablissement des premières lignes régulières de vapeurs entre L'Europe et le Brésil
1852 Première ligne de télégraphe électrique
1853 Pierre II interdit le débarquement d'esclaves noirs. Quelques années plus tard, une campagne en faveur de l'émancipation fut lancée à travers tout le pays
 

Rugendas - Débarquement des esclaves Noirs
1854 Inauguration du premier tronçon de voie ferrée. Eclairage au gaz à Rio de Janeiro
1857 José de Alencar publie "Guarani" et ensuite, en 1865, "Iracema"
1865-1870 Guerre sanglante contre le Paraguay
1871 Décès de Castro Alves, le poète des esclaves, du peuple et de la liberté.
1871 Lei do Ventre livre - qui affranchit les esclaves de plus de 65 ans et les enfants nés après la promulgation
1871 La Commune de Paris
1875 Fundação do jornal A Província de São Paulo
1888 Lei Aurea qui abolit l'esclavage


Retour à l'accueil
 

Histoire

La Colonie - L'Empire - La République


15/11/1889 Révolte militaire dirigée par le général Manuel Deodoro da Fonseca. Pierre II abdique. Proclamation de la République des États Unis du Brésil et exil de Pedro II
1889 La première république adopta un système fédératif qui a gardé les mêmes caractéristiques jusqu'à ce jour. Avec la fédération, les provinces de l'empire ont été transformées en États. Le système parlementaire a été remplacé par un système présidentiel; le congrès à deux chambres (Chambre des députés et Sénat) a été conservé et une Cour suprême entièrement indépendante a été créée. Au niveau des États, une structure semblable fut adoptée. Les présidents, élus selon des règles constitutionnelles se succédèrent jusqu'en 1930, le premier président étant le Maréchal Deodoro da Fonseca.
1890 Début de l'immigration italienne dans le sud du pays
1897 Création de l’Académie brésilienne de Lettres
1897 Révolte de Canudos, née de la misère du Nordeste. - L'armée massacre les partisans du mystique António Conselheiro, le plus fameux représentant du messianisme populaire qui domine les campagnes brésiliennes (Bahia)
 

Vista geral de Canudos (Foto: Flávio de Barros, 1897)
1897 Euclides da Cunha escreve para O Estado de São Paulo dois artigos sobre a campanha de Canudos. Em 4 de agosto é enviado como correspondente de guerra do O Estado de S. Paulo e segue para os sertões da Bahia. Até setembro, continua a enviar artigos com as observações colhidas durante o conflito e faz diversas anotações, que posteriormente se transformariam no livro "Os Sertões".
1900 Machado de Assis publie Dom Casmurro
1900-1905 Fixation des frontères actuelles de l'Amazonie
1902 Le 2 décembre, première édition de "Os Sertões" (Campanha de Canudos) de Euclides da Cunha, édité par la librairie Laemmert à Rio de Janeiro
 

Os Sertões, 1ère édition, Rio de Janeiro, 632 p
1906 Premier vol avec un engin plus lourd que l'air par Santos Dumont, le 14-bis
 

22/10/2006 - Réplica do avião 14-Bis realiza vôo na Esplanada dos Ministérios
em comemoração aos 100 anos do feito de Santos Dummont - © Fábio Pozzebom/ABr
1908 Début de l'immigration japonaise
1911 Création du Service de Protection de l'Indien - SPI
1916 Création de l’Académie brésilienne de Sciences
1917 Déclaration de guerre à l'Allemagne
1922 Fondation du parti communiste brésilien
1922 Première traversée aérienne de l'Atlantique Sud, entre Lisbonne et Rio de Janeiro, par Gago Coutinho et Sacadura Cabral
1924 Irineu Marinho crée le quotidien O Globo, dirigé par son fils Roberto Marinho.
1924 Séjour de Blaise Cendrars au Brésil
1925 Début de la marche de la "Colonne Prestes" - Luís Carlos Prestes forme une colonne qui va parcourir 25 000 km pour tenter de soulever les populations contre l'Ancienne République
1929 Voyage de Le Corbusier au Brésil - Rencontre de Joséphine Baker sur le bateau reliant Bordeaux à Rio
1929 La crise de Wall Street affecte les cours du café, principal produit d'exportation du Brésil
1930 La "Nouvelle République" (1930 - 1937) - Ce que l'on a appelé "l'Ancienne République" prit fin en 1930, quand, pour la première fois dans l'histoire de la République, le gouvernement fut renversé par la force. Un des objectifs du mouvement révolutionnaire victorieux, mené par Getúlio Vargas, était la réforme d'un système électoral et politique qui, en l'absence de partis nationaux forts, avait abouti à une pratique qui consistait à n'élire que des présidents soutenus par les gouverneurs des États de São Paulo et de Minas Gerais.
1931 Inauguration du monument au Christ Rédempteur, sur le Corcovado à Rio de Janeiro, réalisé par le français Paul Landowski
1932 Nouveau code électoral qui a grandement élargi le droit de suffrage et a donné le droit de vote à la femme
1933 Realizadas as eleições para a Assembléia Constituinte. Pela primeira vez no Brasil uma mulher é eleita para a Câmara dos Deputados.
1933 Gilberto Freyre a écrit "Casa grande & senzala" = Maîtres & esclaves.
1934 Fondation de l’Université de São Paulo : Claude Lévi Strauss et Roger Bastide
1935 Insurrection communiste, suivie d'une large répression.
1936 Arrestation de Luís Carlos Prestes, dirigeant du parti communiste brésilien et leader de l'insurrection militaire de 1935. Son épouse, Olga Benario, enceinte, communiste aussi et d'origine juive, a été remise par la police à la Gestapo et déportée vers l'Allemagne nazie. Elle mourra gazée au camp de Bernburg en 1942.
1936 Second voyage de Le Corbusier au Brésil à bord du Graf-Zeppelin - Consultations avec Oscar Niemeyer, Lúcio Costa, Alfonso Reidy et autres pour la construction du Ministère de l'Education Nationale et de la Santé - Conférences à Rio
1937 Proclamation de l'Estado Novo, une dictature fasciste, avec pleins pouvoirs à Getúlio Vargas. L'Etat se permet de fouiller des maisons, d'arrêter les personnes opposées au régime et de les exiler. Les crimes politiques sont punis avec la peine de mort. Création d'une police secrète, dirigée par Filinto Müller, spécialisée dans les pratiques violentes, comme tortures et assassinats. Le département de la Presse et de la propagande (DIP) est chargé du contrôle idéologique des moyens de communication.
1937 Jorge Amado publie Capitães da Areia (Capitaines des Sables)
1938 Le cangaceiro Virgolino Ferreira da Silva, dit "Lampião" est abattu dans la "fazenda Angico", dans le Sertão de Sergipe (Nordeste)
 

www.multarte.com.br
1939 Capitães da Areia (Capitaines des Sables) de Jorge Amado est saisi et brûlé
1940 Institution d'un salaire minimum et de l'impôt syndical.
1942 Vargas déclara la guerre aux puissances de l'Axe. Le Brésil équipa une force expéditionnaire de 25 000 hommes qui luttèrent en Italie. Le Brésil fut le seul pays latino-américain à envoyer des forces armées en Europe pendant cette guerre, où des soldats brésiliens sont morts pour défendre la démocratie.
1942 Suicide de Stefan Zweig à Petrópolis
1943 L'architecte Oscar Niemeyer dessine l'ensemble architectural de Pampulha à Belo Horizonte, Minas Gerais
1947 Interdiction du parti communiste brésilien
1953 Création de la Petrobras (Petróleos do Brasil), consacrant le monopole de l'Etat sur l'exploration pétrolière et de l'Electrobras.
Décès d'un câncer du poumon de l'écrivain Graciliano Ramos
1953 Festival de Cannes - O Cangaceiro (Le Hors La Loi), de Lima Barreto - "Meilleur film d'aventures"
 
1954 Suicide du président Getúlio Vargas
1954 Festivités des 400 ans de la fondation de São Paulo, devenue la capitale industrielle et économique du pays.
1955 Décès de Carmen Miranda - la Pequena Notável (la Petite Remarquable, surnom de Carmen au Brésil en raison de sa taille modeste d'1 mètre 53) - Ses funérailles à Rio rivalisent en affluence avec celles de Getúlio Vargas
1956 Juscelino Kubitschek devient président. Mise en place de grands projets de modernisation.
1957 Décès de José Lins do Rego Cavalcanti à Rio de Janeiro
1958 Naissance da Bossa Nova avec "Chega de Saudade" de João Gilberto e "Canção do Amor Demais" de Elizeth Cardoso, músicas de Tom Jobim e Vinícius de Moraes.
1959 Celso Furtado est nommé à la tête de la SUDENE (Superintendence pour le développement du Nordeste)
Décés de Heitor Villa-Lobos, à Rio de Janeiro
1959 Orfeu do Carnaval de Marcel Camus, d'après la pièce de Vinícius de Moraes, obtient les Palmes d'Or à Cannes
Séjour d’André Malraux au Brésil
1960 Inauguration de la nouvelle capitale Brasília par le président Jucelino Kubitschek (déssinée par Lúcio Costa e Oscar Niemeyer)
 

Brasília
1962 Premier défilé d'Écoles de Samba organisé officiellement dans le centre de Rio de Janeiro, sur la grande avenue Rio Branco, payant pour le public brésilien et les touristes.
1962 Décès de Cândido Portinari
1962 Carlos Drummond de Andrade publie sa traduction de "Les Fourberies de Scapin, de Molière" qui sera mise en scène au Théâtre Tablado à Rio de Janeiro.
1964 Un coup d'état militaire renverse João Goulart. Le maréchal Castelo Branco (1964-1966) assume la présidence. - début de la dictature militaire : maréchal Costa e Silva (1966-1968), général Médicis (1969-1974), période la plus dure de la répression et décision des grands travaux, comme la route transamazonienne, général Geisel (1974-1978) et le général João Figueiredo (1978-1985) qui prépare l'ouverture.
1964-1974 Période du miracle brésilien, avec le record mondial de l'expansion (10% par an pendant 10 ans)
1965 O presidente francês Charles de Gaulle visita o Brasil e declara: "Este não é um país sério".
1965 O humorista Stanislaw Ponte Preta comenta a inflação: "Um ovo em São Paulo passou a custar 60 cruzeiros, sendo que os maiores custarão 65. Eu não tenho nada com isso, mas, se eu fosse galinha, só botava ovo pequeno. Eu é que não ia me romper toda só por causa de 5 cruzeiros".
1967 Costa e Silva assume a presidência. O ex-presidente Castelo Branco morre em desastre aéreo (suspeito).
1968 Promulgation de l'Acte Institutionnel n°5 (le président gouverne par décrets; restrictions des libertés et censure) - Exil ou émigration de nombreux intellectuels
1968 Naissance du Tropicalismo - à une époque de dictature, de guérilla urbaine et d'angoisse sur la façon de changer le système politique, sont apparus les Tropicalistes - Hélio Oiticica, Torquato Neto, Caetano Veloso, Gilberto Gil et Gal Costa.
1969 L'ambassadeur américain au Brésil Charles Elbrick est séquestré par des militants de gauche, qui l'échangent contre des prisionniers politiques de la dictature.
1973 Décès de Josué de Castro en exil à Paris
1977 Décès, suite à un câncer, de l'écrivain Clarisse Lispector, à Rio de Janeiro
1978 Abrogation de l'Acte Institutionnel n°5 - Loi d'amnistie et retour des opposants exilés; début de l'ouverture démocratique; aggravation des luttes sociales (grèves de São Paulo et Rio); rôle de premier plan de l'Église
1979 Bye, bye Brasil de Cacá Diegues
1979 Fondation du Parti des Travailleurs
1981 Mort de Glauber Rocha
1982 Démarrage de la production d'électricité à la centrale atomique d'Angra dos Reis (Rio de Janeiro)
1984 Création du Mouvement des Sans Terre (MST) qui demande que les terres non exploitées des "fazendeiros" soient attribuées aux paysans.
1984 Des élections directes - diretas já - sont réclamées dans tout le pays
1985 Fin du régime militaire. Tancredo Neves est élu président mais décède avant d'assumer le pouvoir. Le vice-président José Sarney le remplace à la présidence.
1987 Mort du poète Carlos Drummond de Andrade
1986-1988 Echec du plan cruzado
1988 Nouvelle Constitution: Retour au suffrage universel et instauration d'un régime présidentiel.
1988 Assassinat du militant de l'environnement Chico Mendès.
mars 1991 Signature du Traité d'Assunción par le Brésil, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay qui définit une zone économique de libre échange, le Mercosul.
1992 Président Fernando Collor déchu pour corruption
1992 Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, consacré à l'environnement.
1994 Election de Fernando Henrique Cardoso, universitaire et sociologue, réélu en 1998 - Grâce au plan Real, il a réussi à maîtriser l'inflation et à ramener une stabilité économique, même si le taux de chômage est encore très élevé, et au prix d'un fort endettement et d'une dépendance par rapport au FMI
 
1995 Accords commerciaux entre le Mercosul et la CE
1997 Film Central do Brasil de Walter Salles
1999 Décès de Dom Helder Camara, l'évêque brésilien, avocat des pauvres, apôtre de la libération des peuples et de la paix
2000 Forum Social Mondial à Porto Alegre
6/08/2001 Jorge Amado est mort à Salvador (Bahia) - Parmi ses oeuvres on pourrait citer : Terre violente, Cacao, les Souterrains de la liberté, Gabriela, Girofle et cannelle, Dona Flor et ses deux maris, Tereza Batista, Tieta, Capitaine des sables, Navigation de cabotage, Les chemins de la faim, Du miracle des oiseaux.
 
2002 Luís Inacio Lula da Silva, dit Lula est élu président de la République Fédérale du Brésil (61,5 % des votes). Cette élection marque une rupture dans l’histoire du pays. En effet, son passé de leader syndical et son origine ouvrière tranchent face aux juntes militaires de l’histoire du Brésil.
 
2002 Le Brésil est penta-champion - il remporte sa cinquième coupe du monde de football.
 

Brasil – Football roi, 1983
Vivaldo Ramos
2003 Lancement du plan "Faim Zéro" afin d'éradiquer la malnutrition.
2004 Décès de Leonel de Moura Brizola - Sa biographie
2004 Le Mercosur et la Communauté andine forment la Communauté Sud-américaine des Nations
2006 Reélection de Luís Inacio Lula da Silva, dit Lula


Retour à l'accueil