Retour à l'accueil

         
Sidérurgie



Dans la sidérurgie, on peut affirmer, sans peur de se tromper, que le Brésil est un géant. En n'importe quelle branche du secteur, les chiffres sont impressionnants. Avec l'Australie, le pays est un des plus grands producteurs et exportateurs mondiaux de minerais de fer, élément essentiel à la fabrication d'acier.

Dans le marché de l'acier, le Brésil est le plus grand producteur en Amérique Latine, où il détient 47% de la production de la région. Huitième producteur mondial, il occupe la quatrième position dans le rang des exportateurs, vendant des aciers semi-finis (63% du total commercialisé), plats et longs sur les marchés de l'Amérique du Nord, de l'Amérique Latine, d'Asie et d'Europe.

Avec les privatisations de la dernière décénie, le secteur est passé par une profonde restructuration, faisant de grands investissements en actualisation technologique, en amélioration de la qualité du produit, en réduction des coûts et en protection environnementale. L'exigence de produits plus sophistiqués et de meilleure qualité a fait naître une nouvelle génération d'aciers, plus légers, forts, durables et résistants à la corrosion.

De nouveaux procédés de production ont été introduits comme celui de la coulée continue, permettant au pays d'augmenter sa participation sur le marché international de laminés, tôles, produits finis et aciers à valeur ajoutée.


2007 foi um ano de resultados positivos para a siderurgia. Em nível global o crescimento do consumo aparente foi da ordem de 6,8% atingindo cerca de 1,20 bilhão de toneladas de produtos siderúrgicos. Foi o sexto ano de crescimento consecutivo, abrangendo praticamente todos os mercados, com a relevante exceção dos EUA. No que se refere à produção, as estimativas do IISI indicam total da ordem de 1,29 bilhões de toneladas de aço bruto, mais de 7,5% acima do registrado em 2006.

O aumento de demanda no mercado interno foi observado em praticamente todos os grandes setores consumidores com destaque aos bens de capital (+30,7%), construção civil (+16,2%), automotivo (+17,8%) e utilidades comerciais (+16,7%). O consumo aparente doméstico apresentou, assim, crescimento de 19,7% totalizando cerca de 22,2 milhões de toneladas de produtos, sendo 13,4Mt de produtos planos (+20,5%) e 8,8 Mt de produtos longos (+18,5%).


- ABIFA - Associação Brasileira de Fundição
- ABAL - Associação Brasileira do Alumínio
- IBS - Instituto Brasileiro de Siderurgia
- ABM - Associação Brasileira de Metalurgia e Materiais
- CBCA - Centro Brasileiro da Construção em Aço
- INDA - Instituto Nacional dos Distribuidores de Aço