Retour à l'accueil


Maîtres


Manoel dos Reis Machado-Maître Bimba (1900-1974) est le créateur de la Capoeira Régional. Il crée son académie à Salvador (capitale de l'Etat de Bahia). Son père était champion de Batuque qui est une lutte pratiquée chez les pêcheurs angolais dans laquelle il puisera pour compléter le Capoeira. Il complétera aussi la Capoeira originelle de nombreuses techniques apprises auprès de marins du monde entier rencontrés sur le port.
Il effectura un tour du Brésil afin de se mesurer à d'autres pratiquants d'art martial et prouver l'efficacité de son art. Une de ces démonstrations fut d'ailleurs à l'origine de la volonté de Getulio Vargas de proclamer la Capoeira comme sport national. Maître Bimba ouvre donc la première académie officielle de Capoeira en 1932.

Vicente Ferreira Pastinha (1889-1982) - Mestre Pastinha - Maître de capoeira d'Angola et de la cordialité bahianaise, être de la haute civilisation, l'homme du peuple, il est un des illustres représentant de la population, un obas, un chef. Il est le premier dans son art, seigneur de l'agilité et du courage " Jorge Amado Bahianais de Salvador, du trés connu quartier de Pelourinho, Pastinha était le grand maître de la capoeira. Il a perfectionné cet art laissé par les esclaves. Il a créé la première école de capoeira tout en établissant une méthode d'enseignement qui était basée sur les anciennes traditions. Il a aussi écrit le premier livre sur le sujet, où il expose sa propre conception philosophique de la capoeira.
C'est le Mestre Pastinha qui a institutionnalisé les couleurs jaune et noire comme uniforme de la capoeira et a constitué l'orchestre qui accompagne cet art : 3 berimbaus, 2 pandeiros, 1 attabaque, 1 reco-reco, 1 agôgô.
Il a aussi formé des capoeiristas comme : João Grande, João Pequeno, Curió et autres.

Antonio Carlos Moraes - Mestre Caiçara - Il est une légende de la capoeira, son histoire ressemble à celles tirer dans les livres de fiction. Dans une époque où le pelourinho, quartier centre historique de Salvador, ne connaissait pas le succès d'aujourd'hui, le Mestre Caiçara dictait les règles, dans ce territoire dévolu aux prostitués, vagabonds, trafiquant et homosexuels. Tout le monde devait lui demander sa bénédiction.
Il a enregistré un des principaux disque de la capoeira d'Angola, où il exécute les divers sons du berimbau et où il chante des ladainhas, le samba de roda. Il est décédé en août 1997.

João Pereira dos Santos - Mestre João Pequeno - Elève de Mestre Pastinha, il est un des plus anciens et plus important maître de capoeira d'Angola encore en activité. Son Académie se situe au Centre Historique de Salvador, où sont formés quelques-uns un des principaux angoleiros de la nouvelle génération. Il est possible de le voir jouer presque toutes les nuits et de le voir enseigner la tradition de l'art de la capoeira.

João Oliveira dos Santos - mestre João Grande - Un des disciples de mestre pastinha. Il y a un peu plus de 40 ans que le mestre João Grande et il enseigne la capoeira d'Angola. Il a voyagé en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord où il enseigne actuellement dans la ville de New York. Il a créé un échange entre Bahia et les USA