Retour à l'accueil

                  
Amazônia Brasil
19 avril - 28 août 2005



Plonger au coeur de la forêt amazonienne, aller à la rencontre de ses habitants et découvrir leurs modes de vie, tel est le propos de l'exposition " Amazônia Brasil " présentée au Palais de la Découverte du 19 avril au 28 août dans le cadre de l'année du Brésil en France.

L'Amazonie brésilienne recouvre 4.8 millions de km², soit 60% du territoire national. Avec un bassin hydrographique de plus de 6 millions de km², un éventail de 40 000 espèces végétales et de 14 000 espèces animales connues, cette forêt représente un milieu naturel unique et la principale réserve d'eau de la planète.
Sur une superficie de 1000 m², l'exposition est divisée en deux parties.

- La forêt et ses habitants : mode de vie et artisanat
Cette première partie met en scène des données fondamentales sur l'Amazonie et ses 23 écosystèmes. Elle se présente comme une promenade au bord du fleuve Amazone et délivre des informations sur les villages, les habitants et leurs modes de vie. Au coeur de ce décor, une piscine de semences de 100 m² présente l'incroyable diversité de la flore amazonienne.
C'est dans une grande case de construction traditionnelle que le visiteur est invité à découvrir l'artisanat local. Un animateur explique certaines pratiques des Indiens d'Amazonie telles que le tressage, la fabrication de hamacs, de sarbacanes ou d'instruments de musique. Le parcours se poursuit par la reconstitution d'un village : quatre maisons abritent des animations qui révèlent les usages propres aux indigènes, la pharmacopée traditionnelle, la fabrication du latex, l'utilisation du manioc et du bois.

- Amazonie : réalité et futur
Cette seconde partie résolument moderne évoque les problèmes liés à la déforestation, notamment dus aux incendies. Elle met en évidence les mesures de surveillance développées ces dernières années qui permettent d'observer et de mieux en contrôler les méfaits. Développement et tradition, durabilité et vie économique, protection du patrimoine sont des enjeux fondamentaux pour l'Amazonie. La fin de cette exposition aborde les plans de sauvegarde engagés par l'Etat brésilien et les initiatives de monitoring mises en place par les ONG amazoniennes et internationales.
A travers ce vaste panorama de l'Amazonie brésilienne, le public est invité à s'interroger sur les ressources de la planète et sur la façon de les préserver tout en tenant compte des évolutions économiques.

Parcours de l'Exposition

Amazônia Brasil offre, sur 1000 m2, des clés pour comprendre la complexité de l'Amazonie et saisir la vie sociale et culturelle de ses populations à l'aide de repères géographiques, économiques et biologiques.
Le parcours de l'exposition montre d'une part les richesses naturelles de l'Amazonie, ses ressources, la diversité ethnique et culturelle des peuples et communautés, et d'autre part, l'exploitation parfois nuisible de ce territoire et les façons possibles d’y remédier.
Cette présentation vise entre autres à sensibiliser le public à la dégradation de la forêt brésilienne. La déforestation résulte essentiellement de l’élevage, l'exploitation minière, de l'exploitation irrationnelle du bois, de la culture du soja et du développement routier. Cette sensibilisation des visiteurs va audelà des problèmes d'émanation de carbone et d'effet de serre, elle a pour but une meilleure connaissance de l'Amazonie et de ses habitants et une approche plus écologique de la gestion des ressources.

- Géographie, Biodiversité, Culture
Le visiteur trouve des points de repères sur l'Amazonie. Cet espace rappelle notamment la place de cette région au Brésil et dans le monde, l'importance de la forêt qui s'étend sur 7,6 millions de km2 - ce qui représente 60% du Brésil et 60% des zones forestières de la planète - ses 25 000 km de voies navigables, ses 3100 espèces d'arbres, etc. Mais aussi le peuplement, la langue, la culture indienne… cette étape donne les clés de compréhension de l'exposition.

- La forêt et le fleuve
Le parcours se poursuit par une promenade le long du Fleuve. La mise en scène offre au visiteur un survol de la forêt parmi une végétation foisonnante et l'entraîne à la découverte de la mangrove, des marais, des archipels, des villages… Cet espace montre les particularités du développement biologique au bord du fleuve et la façon dont la vie s'y organise.

- L'artisanat
Le public peut visiter une grande case indigène dans laquelle se trouvent un certain nombre d'objets de la vie courante. Des animations quotidiennes sur le maquillage corporel et le tressage d’osier sont assurés par un membre d’une communauté amazonienne accompagné d’un interprète.
Cette partie repose sur la médiation et complète de façon interactive les connaissances et les sensations déjà acquises et vécues dans les espaces précédents.

- Le village La visite se poursuit par la reconstitution d'un village de quatre maisonnettes construites en planches et couvertes de paille, dans lesquelles sont successivement évoqués quatre thèmes : la pharmacopée traditionnelle, le latex (de l'hévéa à sa transformation en caoutchouc), le manioc et son pilage, le bois (ses variétés et utilisations multiples). A cet endroit, une nouvelle animation sur le manioc attend le visiteur.

- La déforestation
La sortie du village conduit le visiteur devant une impressionnante installation évoquant la forêt et sa destruction ; arbres calcinés, choc de la déforestation etc... Cette étape constitue une transition vers une nouvelle salle qui traite de trois thèmes principaux : les actions de surveillance, la biodiversité et la question du développement économique et social.

- Les actions anthropiques
Trois zones successives abordent la question de la surveillance. Elles montrent que l'Amazonie est dans un processus d'occupation et qu'il existe face à cet état de fait des politiques positives mais insuffisantes mises en oeuvre par le gouvernement et les ONG. Le visiteur découvre les raisons qui conduisent à la destruction de la forêt : l'élevage intensif de bovins, la culture du soja, le développement routier sont les principales causes du défrichement par le feu et de l'extraction abusive du bois. Il est aussi question du climat, cet espace rappelle que le feu joue un rôle important dans l'émission de carbone et que cela n'est pas sans conséquences sur le climat mondial.

- La biodiversité
Cette partie présente l'importance de l'eau en Amazonie : volume du fleuve, volume des pluies, les différents types d'eau existants. Le visiteur trouve également des informations sur la formation géologique de cette région, puis sur ces nombreux écosystèmes et sur diverses espèces animales et végétales. Il est invité à observer la façon dont cette richesse est étudiée. Ces ressources sont illustrées dans " l'Arbre de la biodiversité ", un fragment d'arbre où sont représentées les 1400 espèces vivantes qui y résident. L'ensemble de cette zone s'achève par un sas obscur éclairé par le ciel étoilé de l'Amazonie Il offre au public un regard, une manière différente de percevoir, de ressentir la forêt à travers les bruits et les vision des Indiens en matière d'astronomie.

- Le développement durable
Cette dernière zone de l'exposition traite des diversités ethniques et culturelles qui cohabitent dans cette région et de la façon dont celles-ci s'adaptent au développement économique de la forêt. Des informations concrètes dévoilent les difficultés auxquelles sont confrontées les communautés et les solutions envisagées pour que tous puissent vivre dans la forêt sans la détruire. Les matières premières et les produits commercialisés qui en résultent sont aussi exposés ainsi que les programmes mis en place pour favoriser entre autres le développement de la citoyenneté en Amazonie.

Dossier élaboré à partir du dossier de presse de l'exposition " Amazônia Brasil " présentée au Palais de la Découverte du 19 avril au 28 août dans le cadre de l'année du Brésil en France.