La Langue Portugaise, le Brésil, la Lusophonie, La Mondialisation Linguistique:                
Un Nouveau Regard                

                L’Identité du Portugais Brésilien



Charlotte Galves


Charlotte Galves est née à Dijon en Bourgogne. Elle a découvert le Portugais en allant au Portugal un peu avant 20 ans et elle a continué l'étude du Portugais à la Sorbonne, dans la section des Études Portugaises et brésiliennes. En 1976, elle y obtient l'Agrégation, puis elle enseigne le portugais dans le secondaire où il venait d'être implanté (1973).
En 1977, elle part au Brésil et reviendra en France en 1980 pour y soutenir sa thèse, dirigée par le Professeur Teyssier (Paris IV) sur le sujet "Les relations anaphoriques en portugais".
Elle devient professeur à l'Institut d'Études du Langage de l'Université de Campinas (UNICAMP), d'abord comme lectrice de français, puis à partir de 1985, comme professeur du département de Linguistique. Depuis 2003, elle dirige l'Institut.

Son double apprentissage du portugais, européen et brésilien, ont orienté ses recherches vers la syntaxe et plus particulièrement l'étude des pronoms clitiques, dans les espaces lusophones et dans l'histoire. À partir de 1990, elle élargit ses recherches à l'histoire de la langue portugaise et à la prosodie. Actuellement elle coordonne un projet de recherche sur l'histoire du portugais européen, qui comporte l'élaboration d'un grand corpus électronique du portugais historique (Corpus Tycho Brahe).

Parmi ses publications, l'une des plus importantes s'intitule : "Ensaios sobre as gramáticas do português", publié en 2001.
Très active, elle participe à de nombreux colloques internationaux (12 de 2000-2005) , au Brésil (Fortaleza, Rio), en Europe (Allemagne, Angleterre, France, Hollande, Italie, Portugal) et aux Etats Unis où elle expose le résultat de ses recherches : plus de la moitié de ses communication porte sur les pronoms clitiques et leur place dans la phrase.

Lire une interview avec Charlotte Galves: A aventura da língua portuguesa sob o olhar de Charlotte, francesa